Garde à vue prolongée pour trois rugbymen du FCG

sep article



Trois joueurs du FC Grenoble rugby, entendus depuis mercredi matin à l’hôtel de police de Grenoble dans l’affaire de viol présumé d’une jeune femme à Bordeaux, ont vu leur garde à vue prolongée jeudi matin.

 

 

La pro­cu­reure de la République de Bordeaux Marie-Madeleine Alliot a annoncé jeudi matin qu”« au vu des pre­mières décla­ra­tions recueillies et des élé­ments d’en­quête réunis, la pro­lon­ga­tion de garde à vue de trois d’entre eux a été déci­dée par le par­quet, ce qui peut conduire leur main­tien à dis­po­si­tion des enquê­teurs jus­qu’à ven­dredi matin. »

 

Elle a ajouté qu”« à l’issue de cette nou­velle période maxi­male de vingt-quatre heures, le par­quet de Bordeaux avi­sera des suites à don­ner à cette enquête ». Les trois joueurs gar­dés à vue seraient l’Irlandais Denis Coulson, le Français Loick Jammes et le Néo-Zélandais Rory Grice.

 

 

Farrell, Kimlin et Hayes laissés libres mercredi soir

 

 

Six joueurs avaient été pla­cés en garde à vue mer­credi dans cette affaire de viol pré­sumé d’une femme de 21 ans dans la nuit du 11 au 12 mars à Bordeaux. Trois sont res­sor­tis libres mer­credi soir après leurs audi­tions. Il s’a­git de l’Irlandais Chris Farrell, de l’Australien Peter Kimlin et du Néo-Zélandais Dylan Hayes.

 

Kimlin et Farrell se sont expri­més sur leurs comptes Twitter. Kimlin a déclaré : « Je suis enfin de retour à la mai­son après une longue jour­née à aider la police dans son enquête. Je tiens à pré­ci­ser que je n’ai pas été arrêté. Je me suis rendu à l’hô­tel de police pour aider la police à éta­blir la chro­no­lo­gie des faits. »

 

Quant à Farrell, il a sou­haité faire une mise au point à l’a­dresse des médias : « Puisque les médias ont été impru­dents aujourd’­hui (mer­credi), je veux pré­ci­ser qu’on m’a demandé de me rendre à l’hô­tel de police de Grenoble pour aider, en tant que témoin, les enquê­teurs par rap­port à cette plainte. Je confirme, contrai­re­ment aux nom­breuses sup­po­si­tions, que les accu­sa­tions asso­ciées à celle-ci n’é­taient pas diri­gées contre moi. »

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1575 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.