Appel Forêt -
Les féministes de l'Isère clament leur soutien au mouvement de contestation sociale, jugeant les femmes premières victimes des orientations du gouvernement.

Manifestation et grève pour les droits des femmes, ce 8 mars à Grenoble

Manifestation et grève pour les droits des femmes, ce 8 mars à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, l’association Osez le féminisme appelle à travers sa section iséroise à la grève sur tous les lieux de travail ce mercredi 8 mars à 15 h 40. Un appel à la lutte pour marquer « une journée qui ne se fête pas par un cadeau ou une distribution de fleurs » et pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle.

 

 

Osez le fémi­nisme donne ainsi ren­dez-vous aux habi­tants de Grenoble place Félix-Poulat ce mer­credi 8 mars à 15 h 40 pour une mani­fes­ta­tion dans le centre-ville de Grenoble qui se ter­mi­nera devant le Conseil départemental.

 

Panneaux Je lutte des femmes / harcèlement sexuel = délit machiste © Osez le féminisme 38

Manifestation bou­gies allu­mées au mémo­rial Stop aux vio­lences faites aux femmes. © Osez le fémi­nisme 38

« L’année 2017 n’offre pas de répit pour toutes celles et ceux qui œuvrent à plus d’é­ga­lité et de jus­tice sociale », constate amè­re­ment  l’as­so­cia­tion Osez le féminisme.

 

« Les élec­tions aux États-Unis ou dans dif­fé­rents pays euro­péens, la dépé­na­li­sa­tion des vio­lences domes­tiques en Russie, les vio­lences que subissent les femmes migrantes… Autant de signes inquié­tants pour les droits des femmes, pour les droits des popu­la­tions qui fuient les guerres, la tyran­nie, pour celles qui subissent la les­bo­pho­bie ou tout sim­ple­ment la misère », s’in­quiète l’as­so­cia­tion féministe.

 

 

Des choix révélateurs de positions conservatrices

 

 

L’association se dit éga­le­ment pré­oc­cu­pée par le contexte social et poli­tique actuel, en réac­tion à la manière dont sont pas­sées der­niè­re­ment des lois très contro­ver­sées comme les lois tra­vail, Macron, Rebsamen… Mais aussi par la répres­sion du mou­ve­ment social et  la « bana­li­sa­tion des idées de l’ex­trême droite ». Des rai­sons plus que suf­fi­santes pour que « nos orga­ni­sa­tions syn­di­cales et fémi­nistes s’allient pour contrer leur pro­pa­gande men­son­gère et les reculs sociaux pour les salarié(e)s, chô­meurs et chô­meuses, pré­caires, étudiant(e)s et retraité(e)s », estime Osez le féminisme.

 

En Isère, les mili­tantes expriment « leur grande colère depuis la fer­me­ture du Centre d’in­for­ma­tion des droits des femmes et des familles (CIDFF) ». Colère à laquelle s’a­joutent, au niveau de la Région, la remise en cause du Pass contra­cep­tion et le risque de voir dis­pa­raître les fes­ti­vals de cinéma LGBTQI+. « Autant de choix poli­tiques révé­la­teurs des posi­tions conser­va­trices de cer­tains exé­cu­tifs », sou­ligne l’association.

 

 

L’égalité femmes-hommes participe du progrès social

 

 

Les mili­tantes d’Osez le fémi­nisme res­tent sur leurs gardes et invitent à une grande vigi­lance. Ne serait-ce que sur l’annonce des coupes bud­gé­taires dont pâtissent les struc­tures mili­tantes pour les droits des femmes, l’accès à la santé et à l’information… « Nous ne lais­se­rons pas les dis­cours conser­va­teurs s’immiscer au cœur des soli­da­ri­tés », pré­viennent, com­ba­tives, les militantes.

 

« L’égalité entre les femmes et les hommes est pour nous incon­tour­nable parce qu’elle par­ti­cipe du pro­grès social. Des mesures ambi­tieuses avec des moyens dédiés doivent être mises en œuvre de façon urgente. Des mobi­li­sa­tions d’am­pleur, com­ba­tives et soli­daires nous per­met­tront de les impo­ser », conclut le com­mu­ni­qué d’Osez le féminisme.

 

JK

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Rassemblement contre les violences entre le collège Fantin-Latour et Aimé Césaire à Grenoble mercredi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : après des actes de violence aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire, les parents veulent “calmer le jeu”

  FOCUS - Depuis plusieurs semaines, des adolescents des quartiers grenoblois Mistral - Vallier Catane et Saint-Bruno cherchent à s'affronter. La police est même intervenue Lire plus

Mouvement lycéen Grenoble
Les lycéens ont poursuivi leur mouvement de protestation à Grenoble avec une nouvelle manifestation

  EN BREF - À Grenoble, la mobilisation des lycéens contre la tenue du baccalauréat se poursuit. Ce jeudi 20 mai 2021, un rassemblement a Lire plus

Une cinquantaine de salariés de Gaz électricité de Grenoble (GEG) a manifesté contre le versement de 5 millions d'euros de dividendes.
Des salariés de Gaz électricité de Grenoble s’opposent au versement de 5 millions d’euros de dividendes

  EN BREF – Une cinquantaine de salariés de Gaz électricité de Grenoble (GEG) a manifesté, mardi 11 mai, dans les rues de la capitale Lire plus

Blocages d'établissements et manifestation de lycéens à Grenoble contre la tenue du baccalauréat
Blocages d’établissements et manifestation de lycéens à Grenoble contre la tenue du baccalauréat

  REPORTAGE - Suite à un nouvel appel lancé par l’Union nationale lycéenne (UNL), des blocages d'établissements se sont tenus lundi 10 mai dans l'agglomération Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : deux mille manifestants ont dénoncé « le manque d’ambition » de la loi Climat et résilience

  REPORTAGE VIDÉO - Deux mille manifestants ont marché pour le climat à Grenoble ce dimanche 9 mai 2021 et dénoncé « le manque d’ambition Lire plus

Grenoble : plus d’une centaine de lycéens dans la rue pour demander l’annulation des épreuves du bac

  FOCUS – Une centaine de lycéens ont manifesté dans les rues de Grenoble, ce jeudi 6 mai, pour demander l'annulation des épreuves du baccalauréat. Lire plus

Flash Info

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin