La visite de Yannick Jadot à Grenoble, 18 février 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Yannick Jadot : “Je suis pour relâ­cher la contrainte sur les col­lec­ti­vi­tés créa­trices d’emplois”

Yannick Jadot : “Je suis pour relâ­cher la contrainte sur les col­lec­ti­vi­tés créa­trices d’emplois”

ENTRETIEN – Yannick Jadot, can­di­dat d’Europe Écologie Les Verts (EELV) à la pré­si­den­tielle 2017, était en dépla­ce­ment à Grenoble ce samedi 18 février. Une ville qu’il connaît bien et qu’il observe avec atten­tion. Nous l’a­vons suivi durant cette jour­née et inter­rogé sur sa cam­pagne, ses enjeux, les éven­tuelles alliances mais aussi ses com­bats et ses ambitions.

YANNICK JADOT, DES ONG A LA POLITIQUE

Candidat d’Europe Écologie – Les Verts (EELV) à l’élection pré­si­den­tielle de 2017 issu de la pri­maire des éco­lo­gistes, Yannick Jadot est éco­no­miste de for­ma­tion. Ancien mili­tant des mou­ve­ments étu­diants, défen­seur des causes envi­ron­ne­men­tales et alter­mon­dia­listes, il débute sa car­rière dans l’univers des ONG.

La visite de Yannick Jadot à Grenoble, 18 février 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Yannick Jadot. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

De 2002 à 2008, il dirige les cam­pagnes que Greenpeace mène en France et par­ti­cipe acti­ve­ment à l’élaboration des cam­pagnes inter­na­tio­nales. Par ailleurs cofon­da­teur de L’Alliance pour la pla­nète, qui ras­semble des orga­ni­sa­tions éco­lo­gistes, il par­ti­cipe au Grenelle de l’en­vi­ron­ne­ment en 2007 en tant que négo­cia­teur. Député euro­péen depuis 2009, Yannick Jadot est vice-pré­sident de la com­mis­sion com­merce inter­na­tio­nal et membre de la com­mis­sion de l’énergie, de l’industrie et de la recherche.

Son com­bat poli­tique ? « Favoriser les éco­no­mies d’énergie et les éner­gies renou­ve­lables, reje­ter le nucléaire et les gaz de schiste », créer « une vraie poli­tique indus­trielle euro­péenne » et pour­suivre « le com­bat contre les accords de libre-échange et pour une mon­dia­li­sa­tion qui se fonde sur le res­pect des droits humains, sociaux et environnementaux ».

Rencontre à huis-clos avec des ex-Ecopla, « grande soupe pay­sanne » pré­pa­rée par Alternatiba Grenoble, visite de Grenoble à vélo, avec pré­sen­ta­tion des inno­va­tions gre­no­bloises : silos à vélos dans la nou­velle gare, éco-quar­tier de la caserne de Bonne, nou­velle piste cyclable rue Colonel Lanoyerie, mai­son de pro­jet Terra Nostra du futur quar­tier en tran­si­tion Flaubert… Yannick Jadot n’a pas eu le temps de s’en­nuyer ce samedi 18 février 2016 lors de sa visite dans la capi­tale des Alpes, en com­pa­gnie notam­ment d’Eric Piolle, maire de Grenoble.

Bien que le can­di­dat EELV se rende sou­vent à Grenoble pour des rai­sons aussi bien per­son­nelles (sa com­pagne en est ori­gi­naire) que pro­fes­sion­nelles, la muni­ci­pa­lité avait concocté un pro­gramme très chargé pour asseoir son image de ville-laboratoire.

La visite de Yannick Jadot à Grenoble, 18 février 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Yannick Jadot à la caserne de Bonne. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Yannick Jadot a ainsi eu l’occasion de voir plu­sieurs facettes de la ville de Grenoble et de sa poli­tique muni­ci­pale. Au cœur de sa visite, « la grande soupe pay­sanne » avec des ingré­dients bio « sauf les pommes de terre ». Le but de l’évènement ? Sensibiliser, à l’occasion du 2e som­met paneu­ro­péen, au pro­jet d’accord Ceta, traité de libre-échange entre l’Union euro­péenne et le Canada tout juste rati­fié par le Parlement euro­péen le 15 février dernier.

La visite de Yannick Jadot à Grenoble, 18 février 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

© Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Ce ras­sem­ble­ment n’a tou­te­fois pas man­qué d’at­ti­rer d’autres mili­tants, quant à eux oppo­sés à la poli­tique d’austérité de la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise. Ceux du col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques » ont ainsi saisi l’opportunité de mani­fes­ter leur désac­cord avec la fer­me­ture de trois biblio­thèques dans le cadre du plan de sau­ve­garde. Ils ont même demandé – sans suc­cès – à Yannick Jadot de signer la péti­tion contre leur fermeture.

L’enjeu majeur de la com­mu­ni­ca­tion poli­tique a été bien saisi par les deux par­ties : des mili­tants de « Touchez pas à nos biblio­thèques » ont ainsi levé des pan­cartes der­rière Yannick Jadot et Eric Piolle lorsque les deux hommes étaient entou­rés de camé­ras. Les Jeunes éco­lo­gistes ont alors tenté de les écar­ter. Une alter­ca­tion, quelques ten­sions… « Ce n’est rien, cha­cun fait son tra­vail : ils veulent appa­raître sur les images, nous ne le vou­lons pas », a expli­qué un jeune écologiste.

© Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

© Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Votre com­pagne est gre­no­bloise. Venez-vous sou­vent à Grenoble ? Que pen­sez-vous de cette ville ?

Je ne parle pas de ma vie pri­vée, mais je viens sou­vent à Grenoble. Pourquoi ? Il ne vous a pas échappé que le maire est éco­lo­giste et que c’est un lieu où se livrent pas mal de com­bats. En ce moment, on parle beau­coup de ras­sem­ble­ment. C’est tou­jours bien de voir com­ment les ras­sem­ble­ments se construisent ici ou là. Je viens du mou­ve­ment asso­cia­tif et ce qui est inté­res­sant à Grenoble c’est qu’il y a tou­jours eu une arti­cu­la­tion très forte entre la société civile, le mou­ve­ment asso­cia­tif et la poli­tique. C’est ça qui a fait le suc­cès du ras­sem­ble­ment à Grenoble. Il ne s’est pas construit dans les bureaux, mais sur le ter­rain. C’est important.

La visite de Yannick Jadot à Grenoble, 18 février 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Visite de Yannick Jadot à Grenoble, 18 février 2017. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Avez-vous obtenu vos 500 parrainages ?

Oui, c’est réglé. La col­lecte des 500 signa­tures est faite.

Vous avez affirmé croire au poten­tiel d’un rap­pro­che­ment avec Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. Quel poten­tiel y voyez-vous ?

Celui de gagner. Le poten­tiel c’est que le pro­chain quin­quen­nat soit éco­lo­gique, social, euro­péen et démo­cra­tique. Ce sont les valeurs dans les­quelles on se retrouve. Après, il y a des cla­ri­fi­ca­tions à faire. Nous ne sommes pas iden­tiques, sinon on serait dans le même mou­ve­ment politique.

Mais est-ce qu’on est capables de regar­der ce qui nous réunit, de cla­ri­fier ce qui nous dif­fé­ren­cie et de por­ter un pro­jet d’espérance pour des Françaises et des Français ? C’est ça le sujet. On joue la gagne alors qu’en face c’est soit l’immobilisme, soit nau­séa­bond, raciste et sexiste avec Marine Le Pen. C’est pour cela qu’il y a une vraie res­pon­sa­bi­lité his­to­rique à écrire une nou­velle page d’histoire au moment où cela peut bas­cu­ler vers le pire.

Vous-avez fixé la date limite pour par­ve­nir à un accord au 23 février. Comment avancent les dis­cus­sions ? Quelles sont pour vous les condi­tions néces­saires pour y arriver ?

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 54 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

YR

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Cyrielle Chatelain réélue pré­si­dente du groupe éco­lo­giste à l’Assemblée natio­nale et « pos­sible » can­di­date au perchoir

FLASH INFO - Cyrielle Chatelain a été réélue, mardi 16 juillet 2024, présidente du groupe parlementaire écologiste. Renommé “groupe écologiste et social”, celui-ci intègre les Lire plus

L’élue isé­roise Sophie Romera quitte LFI et rejoint L’Après : « Je suis tou­jours libre, peut-être encore plus insoumise »

FOCUS - Sophie Romera, conseillère départementale et municipale d'opposition de Fontaine, a annoncé, vendredi 12 juillet 2024, son départ de La France insoumise. Elle rejoint Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !