Un faux Julien Zloch, chef de cabinet d'Éric Piolle, a fait parvenir dimanche un courriel prétendant que la messagerie Telegram des élus avait été piratée.

Le chef de cabinet d’Éric Piolle victime d’une usurpation d’identité par courriel ?

Le chef de cabinet d’Éric Piolle victime d’une usurpation d’identité par courriel ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Un mail envoyé le dimanche 8 janvier peu avant 11 heures depuis l’adresse de Julien Zloch, chef de cabinet d’Éric Piolle, affirme à ses destinataires que la messagerie Telegram des élus de la mairie de Grenoble aurait été piratée. Pourtant, jamais l’intéressé n’a rédigé ni envoyé ce courriel, dont le contenu laisse d’ailleurs peu de doutes quant à sa véritable source.

 

 

Étrange cour­riel arrivé dimanche matin sur la boîte de récep­tion de la rédac­tion de Place Gre’net. Ayant pour objet « Alerte : pira­tage de notre mes­sa­ge­rie interne Telegram !!! » et éma­nant de l’a­dresse mail de Julien Zloch, chef de cabi­net du maire de Grenoble Éric Piolle, ce cour­riel éga­le­ment adressé à d’autres médias locaux affirme que la mes­sa­ge­rie Telegram uti­li­sée par les élus de la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise a été piratée.

 

Pour “preuve”, le texte du cour­riel est accom­pa­gné d’une cap­ture d’é­cran d’un bref échange de mes­sages entre les conseillers muni­ci­paux Hakim Sabri, Alain Denoyelle et Alain Confesson, durant le conseil muni­ci­pal du 11 juillet 2016. Celui-ci avait été per­turbé par des oppo­sants au plan d’aus­té­rité décidé par la Ville de Grenoble.

 

Le conseil municipal du 11 juillet 2016, perturbé par les opposants à la politique d'austérité. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Le conseil muni­ci­pal du 11 juillet 2016, per­turbé par les oppo­sants à la poli­tique d’aus­té­rité. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

Il ne s’a­git pas d’un mon­tage : la mai­rie confirme inci­dem­ment la véra­cité des échanges divul­gués, en consi­dé­rant qu’ils relèvent de la « vie pri­vée » des élus, quand bien même ceux-ci ne contiennent guère que des élé­ments de consi­dé­ra­tions politiques.

 

Les quelques phrases échan­gées n’offrent d’ailleurs aucune infor­ma­tion par­ti­cu­lière et ne se démarquent pas de la com­mu­ni­ca­tion publique des élus en ques­tion. Hakim Sabri se demande ainsi ce que les oppo­sants pro­posent, une posi­tion qu’il expri­mait déjà six jours plus tôt dans un entre­tien accordé à Place Gre’net.

 

 

 

Manipulation et psychologie inversée

 

 

Difficile, sur la base de cette seule cap­ture d’é­cran, de savoir si la mes­sa­ge­rie des élus a bel et bien été pira­tée. La muni­ci­pa­lité l’i­gnore elle-même. Une chose est cer­taine, en revanche : l’a­dresse de Julien Zloch a clai­re­ment été détour­née. Les auteurs du mes­sage espé­raient-ils vrai­ment faire croire aux des­ti­na­taires du cour­riel que le chef de cabi­net d’Éric Piolle en était l’auteur ?

 

Auquel cas, cette ten­ta­tive de mani­pu­la­tion aurait mérité plus de sub­ti­lité… On ima­gine mal, en effet, Julien Zloch écrire : « Des oppo­sant-e‑s au plan de sau­ve­garde de la muni­ci­pa­lité ont piraté notre mes­sa­ge­rie tele­gram. Il s’a­git du réseau social interne uti­lisé par le groupe de la majo­rité muni­ci­pale. Les mes­sages pira­tés com­portent de nom­breux élé­ments sur la poli­tique locale, et révèlent le vrai visage de l’ac­tuelle muni­ci­pa­lité. » Un mes­sage qui reprend la ter­mi­no­lo­gie et même le fémi­nin entre tirets régu­liè­re­ment uti­lisé par de nom­breuses asso­cia­tions ou collectifs.

 

En compagnie de , Maryvonne Boileau, Alain Confesson et Hakim Sabri. victimes d'un piratage massif de leur messagerie, ou d'une simple fuite fortuite ? © Joël Kermabon - Place Gre'net

Maryvonne Boileau, Alain Confesson et Hakim Sabri, vic­times d’un pira­tage mas­sif de leur mes­sa­ge­rie ou d’une simple fuite for­tuite ? © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Plus gros­sière encore, la phrase de conclu­sion du cour­riel – « Soyez sûrs que si vous, jour­na­listes et acteurs de l’in­for­ma­tion locale, com­men­ciez à publier ces docu­ments, d’autres sui­vraient. Sachez faire les bons choix… » – fait un usage sen­si­ble­ment mal­adroit de la psy­cho­lo­gie inversée.

 

 

 

Une boîte mail piratée ?

 

 

Julien Zloch, le prin­ci­pal inté­ressé, a décou­vert l’exis­tence de ce cour­riel au moment où nous l’a­vons contacté pour lui deman­der sa réac­tion. Impossible de savoir à com­bien de des­ti­na­taires il est par­venu, mais le site mili­tant Haro ! en fai­sait éga­le­ment par­tie, ne man­quant pas de lui consa­crer un article le jour même.

 

La boîte mail du chef de cabi­net a‑t-elle été pira­tée, comme est cen­sée l’a­voir été Telegram ? En réa­lité, une étude du code du cour­riel per­met de voir que ses auteurs ont uti­lisé le ser­veur Riseup​.net, issu d’un col­lec­tif basé à Seattle qui « four­nit des outils de com­mu­ni­ca­tion en ligne pour les per­sonnes et les groupes qui militent en faveur d’un chan­ge­ment social libé­ra­teur ». Quant à l’i­den­ti­fiant de l’ex­pé­di­teur, il ne laisse aucune place au doute : « nona­laus­te­rite ».

 

L'affaire du « faux courriel de Julien Zloch » en bonne place sur le site militant Haro ! DR

L’affaire du « faux cour­riel de Julien Zloch » en bonne place sur le site mili­tant Haro ! DR

En somme, le compte de Julien Zloch n’a pro­ba­ble­ment pas été piraté. Mais le détour­ne­ment de son  adresse afin d’en­voyer ce mes­sage fal­si­fié est un élé­ment suf­fi­sant pour que la muni­ci­pa­lité annonce son inten­tion de por­ter plainte pour usur­pa­tion d’i­den­tité. « Et nous irons jus­qu’aux tri­bu­naux ! », tient-elle à faire savoir.

 

Œuvre de plai­san­tins, ten­ta­tive d’ex­ploi­ta­tion d’une cap­ture d’é­cran Telegram obte­nue par des moyens détour­nés, ou peut-être coup d’es­sai auprès de la muni­ci­pa­lité et des médias avant la révé­la­tion d’autres échanges entre élus ? La ques­tion sub­siste autour de ce bien étrange cour­riel domi­ni­cal, qui ne fait en tout cas pas rire du tout la majo­rité muni­ci­pale de Grenoble.

 

 

Florent Mathieu

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021-2022 record avec plus de 1500 arbres prévus
La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021 – 2022 record avec plus de 1500 arbres prévus

FIL INFO - La Ville de Grenoble annonce des plantations d'arbres records pour 2021-2022, saison marquée par le titre de Capitale verte européenne. Ce sont Lire plus

Charte de l'habitat: la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées "pour mieux habiter la ville"
Charte de l’habitat : la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées « pour mieux habiter la ville »

FLASH INFO — Recueillir les attentes et les idées des Grenoblois "pour mieux habiter la ville". Tel est l'objectif d'un questionnaire lancé par la Ville Lire plus

Les capteurs de CO2 fonctionnent avec un système de voyants lumineux vert, orange et rouge indiquant à quel moment il convient d'aérer la pièce. © Girts Ragelis / Shutterstock
Covid-19 : capteurs de CO2 et purificateurs d’air arrivent en ordre dispersé dans les établissements scolaires isérois

DÉCRYPTAGE - Jean-Michel Blanquer a de nouveau appelé, dimanche 2 janvier 2022, à accélérer le déploiement des capteurs de CO2 dans les établissements scolaires, pour Lire plus

Grève des agents de la Propreté urbaine de Grenoble et blocage de la déchetterie Jacquard
Grève des agents de la Propreté urbaine de Grenoble et blocage de la déchetterie Jacquard

FIL INFO - Début d'année mouvementé à la déchetterie Jacquard de Grenoble. Pour protester contre les conditions de mise en œuvre des 1607 heures annuelles, Lire plus

Vitalité du centre-ville de Grenoble: le groupe Société Civile adresse à la Ville ses "contre-propositions"
Vitalité du centre-ville de Grenoble : le groupe Société civile adresse à la Ville ses « contre-propositions »

FIL INFO - Alors que le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint Maxence Alloto viennent de présenter leurs quinze propositions pour redonner de Lire plus

Dernière ligne droite pour les inscriptions à la nouvelle édition d'Émergences à Grenoble
Dernière ligne droite pour les inscriptions à la nouvelle édition d’Émergences à Grenoble

FLASH INFO — Il reste encore quelques jours, et plus précisément jusqu'au vendredi 7 janvier, pour déposer son inscription à la neuvième édition d'Émergences. Un Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin