Julien Baylacq, l'attaquant des Brûleurs de Loups, après un entraînement le 3 octobre 2016. © Laurent Genin

Brûleurs de Loups : Julien Baylacq, l’at­ta­quant qui joue collectif

Brûleurs de Loups : Julien Baylacq, l’at­ta­quant qui joue collectif

PORTRAIT – Julien Baylacq n’a connu qu’un seul club pro­fes­sion­nel depuis ses débuts en hockey sur glace : les Brûleurs de Loups. L’attaquant de 27 ans, né à Échirolles, est atta­ché au club gre­no­blois, « une famille » qu’il n’a jamais quit­tée. Il confie même que son atta­che­ment « gran­dit de jour en jour ». Joueur qui se met au ser­vice de l’équipe, il entraîne aussi les moins de 20 ans.

Un fort atta­che­ment et une fidé­lité qui dure main­te­nant depuis 2005. Né à Échirolles, Julien Baylacq est un des emblèmes, un his­to­rique des Brûleurs de Loups. « Tout jeune Grenoblois qui fait du hockey rêve de pou­voir por­ter une fois la tunique des Brûleurs de Loups en senior », explique le joueur. « On a la chance à Grenoble d’avoir un très grand club fran­çais, pour­quoi par­tir pour par­tir ? Moi, j’ai tou­jours été ravi d’être ici. C’est ma ville, c’est mon club, je me sens très bien ici. J’ai décou­vert une nou­velle famille, j’ai créé des liens très forts. »

hockey sur glace

Julien Baylacq, l’at­ta­quant des Brûleurs de Loups, après un entraî­ne­ment le 3 octobre 2016. © Laurent Genin

Des débuts chez les pro­fes­sion­nels en 2007

Baylacq, qui a effec­tué ses débuts pro­fes­sion­nels en 2007, a vécu les très bons moments du club comme cette fameuse année 2009, celle du tri­plé : Ligue Magnus, Coupe de France, Coupe de la Ligue. Des plus com­pli­qués aussi depuis 2012 – 2013 où les résul­tats ont été moins au ren­dez-vous mal­gré une vic­toire en Coupe de La ligue en 2015.

À 27 ans, son rôle a logi­que­ment évo­lué au sein de l’équipe. « Je suis arrivé sur la pointe des pieds, j’ai été accueilli à bras ouverts. Petit à petit, j’ai fait ma place dans le ves­tiaire, j’ai réussi à m’émanciper un peu plus. Au fil des années, tu prends plus d’expérience, tu es là pour accueillir les jeunes qui arrivent, les nou­veaux qui viennent de l’extérieur, pous­ser un coup gueule quand il faut… »

« Les années passent, tu pro­fites encore plus »

hockey sur glace

Julien Baylacq a débuté sa car­rière pro­fes­sion­nelle aux Brûleurs de Loups en 2007. © Laurent Genin

Son lien avec les Brûleurs de Loups est indé­fec­tible et de plus en plus fort. « J’ai l’impression que cette flamme gran­dit de jour en jour. Forcément, les années passent, tu sais que tu as sûre­ment plus joué que ce qui te reste à faire (sur le plan pro­fes­sion­nel). Tu pro­fites encore plus. Chaque année, tu as un nou­veau départ. Cette fois, en plus, on part sur une nou­velle base de cham­pion­nat (avec 44 jour­nées de sai­son régu­lière, notam­ment), d’équipes (12 contre 14), un nou­veau pré­sident (Jacques Reboh à Grenoble). C’est tou­jours plai­sant d’être à la fois dans un club que tu connais et, en même temps, il y a tou­jours de la nou­veauté et quelque chose à décou­vrir et à apprendre. »

Transmettre est une chose qui tient à cœur à Julien Baylacq. Il le fait en tant qu’entraîneur aux côtés de Jean-François Dufour et Fabrice Texier. « Je m’occupe de la caté­go­rie U20. J’ai la chance de les coa­cher sur la glace et ensuite de les accueillir dans le groupe pro quand ils viennent de temps en temps. Et puis, c’est impor­tant de faire com­prendre à ceux qui découvrent le club de Grenoble que c’est une chance d’être ici. Ça fait par­tie de mon rôle. »

« C’est l’équipe d’abord »

Sur la glace, le trio qu’il forme en attaque avec Sébastien Rohat et Mathias Arnaud, sur la qua­trième ligne des Brûleurs de Loups, a pour objec­tifs « de ne pas encais­ser de buts et d’essayer d’en mar­quer de temps en temps ». Pour l’instant, son comp­teur est resté à zéro point en sept matches. Il aime­rait bien le déblo­quer, mais ce n’est pas sa prio­rité. Il se met au ser­vice du col­lec­tif pour la vic­toire. « C’est l’équipe d’abord ».

hockey sur glace

Julien Baylacq reçoit son maillot frappé du numéro 13 avant le pre­mier match de Ligue Magnus contre Angers (0−1) le 17 sep­tembre 2016. © Laurent Genin

Après sept ren­contres, les Brûleurs de Loups en sont à quatre vic­toires à l’extérieur (Dijon, Épinal, Nice, Strasbourg), et trois défaites à domi­cile (Angers, Bordeaux et Rouen). Pour l’attaquant, ces revers à la pati­noire Pôle Sud sont plus des « cir­cons­tances ». « C’est dom­mage pour notre public, pour notre club, pour nous. Ça va venir, il faut être patient. Si on rejouait ces matches-là, je suis per­suadé qu’on en gagne­rait deux sur trois au mini­mum », estime-t-il.

Baylacq et les Brûleurs de Loups auront une nou­velle occa­sion d’offrir à leur public ce pre­mier suc­cès tant attendu dimanche 9 octobre contre Amiens (15 heures). Avant cette échéance, ils ten­te­ront de pour­suivre leur excel­lente série en dépla­ce­ment ven­dredi 7 octobre à Chamonix-Morzine (20 heures).

Laurent Genin

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tournois ITF du Grenoble Tennis : l’Engie Open de l’Isère et le Trophée de la Ville de Grenoble débutent dimanche 5 février 2023

EN BREF - Les deux tournois internationaux ITF du Grenoble Tennis se tiennent du dimanche 5 au dimanche 12 février 2023, sur les courts du Lire plus

Muay-thaï : deux boxeurs du Martial Gym d’Échirolles cham­pions de France de boxe thaïlandaise

FLASH INFO - Le club échirollois du Martial Gym s'est illustré aux championnats de France amateurs de boxe thaïlandaise (ou muay-thaï), le week-end des 28 Lire plus

Au terme d'un match serré, les Brûleurs de Loups décrochent leur cinquième Coupe de France aux dépens de Gap. Une victoire précieuse avant la fin de la saison. © Fabien Baldino / Brûleurs de Loups
Hockey sur glace : les Brûleurs de Loups s’im­posent en finale de la Coupe de France

EN BREF - Mission accomplie ! Dimanche 29 janvier 2023, les Brûleurs de Loups grenoblois ont vaincu les Rapaces gapençais en finale de la Coupe Lire plus

Villard-de-Lans accueille le Mondial du mono­ski jus­qu’au dimanche 29 jan­vier 2023

ÉVÈNEMENT - Villard-de-Lans accueille, jusqu'au dimanche 29 janvier 2023, le Mondial du monoski, organisé par l’Association française de monoski. Un évènement qui réunit le gratin Lire plus

Avant de décrocher un nouveau trophée, les Grenoblois affronteront un adversaire qu'ils ont déjà battu deux fois cette saison : les Rapaces de Gap. © Fabien Baldino / Brûleurs de Loups
Hockey sur glace : Grenoble affronte Gap en finale de la Coupe de France

ÉVÉNEMENT - L'heure est venue pour les Brûleurs de Loups de se battre pour un premier trophée, cette saison. Les Grenoblois sont les favoris de Lire plus

Automobile : le e‑Trophée Andros fait étape à Lans-en-Vercors sur fond de contes­ta­tion de son impact environnemental

FOCUS - Le circuit de glace de Lans-en-Vercors accueille, vendredi 20 et samedi 21 janvier 2023, l'avant-dernière étape du e-Trophée Andros. Sur le plan sportif, Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !