Street art : pourquoi Grenoble mise sur son patrimoine urbain

sep article

DÉCRYPTAGE – Le street art bénéficie d’une aura plus que favorable auprès de la municipalité grenobloise. Qui reconduit et augmente sa subvention au Grenoble Street Art Fest, dont la deuxième édition se tiendra du 8 au 26 juin dans différents quartiers de l’agglomération. Pourquoi un tel engouement ? Éléments de réponse.

 

 

 

Jérôme Catz et Quentin Hugard, organisateurs du Grenoble Street Art Fest, devant le symbole qu'ils ont choisi pour le festival. © Adèle Duminy

Jérôme Catz et Quentin Hugard, organisateurs du Grenoble Street Art Fest, encadrent le symbole qu’ils ont choisi pour leur festival. © Adèle Duminy

Grenoble est-elle reconnue mondialement en matière de street art ? Verdict de Jérôme Catz, directeur du centre d’art Spacejunk qui organise le Grenoble Street Art Fest du 8 au 26 juin : « Elle est inexistante pour l’instant. »

 

Quentin Hugard, coorganisateur du festival, tempère : « L’année dernière, la première édition du festival a été une première impulsion. Certaines réalisations ont fait le tour du monde en photographie. Mais pour que l’impact soit réel, il faudra attendre la quatrième ou la cinquième édition. »

 

On ne sait pas encore s’il y aura une quatrième, ni même une troisième édition. Mais une chose est sûre, la municipalité grenobloise a de nouveau accordé sa confiance au Spacejunk afin qu’il organise cette année encore son festival dédié à l’art urbain. En ces temps de restriction budgétaire, la subvention de la ville a même gonflé – une rareté ! – en passant de 9 000 euros l’an passé à 25 000 euros cette année.

 

 

 

Le Spacejunk : sauveur du patrimoine de la ville ?

 

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3824 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.