Manifestation du 12 mai 2016 contre la loi El Khomri. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Loi El Khomri : les syn­di­cats crient à la tra­hi­son après le recours au 49.3

Loi El Khomri : les syn­di­cats crient à la tra­hi­son après le recours au 49.3

REPORTAGE VIDÉO – L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl appe­lait à une cin­quième jour­née de mobi­li­sa­tion, ce jeudi 12 mai à Grenoble. Plus d’un mil­lier de per­sonnes ont ainsi mani­festé pour deman­der le retrait de la loi El Khomri et sur­tout crier leur colère contre ce qu’ils estiment être une tra­hi­son. Celle du coup de force du gou­ver­ne­ment qui a uti­lisé l’ar­ticle 49.3 pour faire pas­ser la loi Travail le 10 mai.

Échanges de regards... © Joël Kermabon - Place Gre'net

Échanges de regards… © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Quarante-neuf trois, on n’en veut pas ! » ou bien « P comme pour­ris, S comme salauds, à bas le Parti socia­liste ! » Voici quelques-uns des slo­gans scan­dés par les mani­fes­tants qui ont déam­bulé, durant près de trois heures, dans les rues de Grenoble ce jeudi 12 mai.

Galvanisés par des sonos à fond et des lea­ders syn­di­ca­listes remon­tés comme des pen­dules, ils ont laissé libre cours à leur colère.

En cause, l’a­dop­tion de la loi El Khomri par le camp socia­liste via l’u­ti­li­sa­tion de l’ar­ticle 49.3. Une tra­hi­son, selon les syn­di­cats, qui passe par­ti­cu­liè­re­ment mal.

Une mani­fes­ta­tion très enca­drée par les forces de l’ordre

Toujours déci­dés à ne rien lâcher, plus d’un mil­lier de mani­fes­tants contre la loi El Khomri, dont des sym­pa­thi­sants de Nuit debout, se sont regrou­pés place de Verdun aux alen­tours de 10 heures. Avant de déam­bu­ler durant près de trois heures jus­qu’à la gare, sous l’é­troite sur­veillance des forces de l’ordre.

Manifestement très échau­dés par les débor­de­ments en marge de la mani­fes­ta­tion “sau­vage” du mou­ve­ment Nuit debout de l’a­vant-veille, les pou­voirs publics ont en effet pris toutes leurs précautions.

Une manifestation étroitement encadrée par les forces de l'ordre. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une mani­fes­ta­tion étroi­te­ment enca­drée par les forces de l’ordre. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Tous les car­re­fours du par­cours étaient pro­té­gés par un cor­don de CRS. Tout comme les banques situées sur le tra­jet ainsi que les com­merces atta­qués l’a­vant-veille – notam­ment le siège du Dauphiné Libéré.

De quoi expli­quer que la mani­fes­ta­tion se soit dérou­lée dans le calme jus­qu’au bout.

Un groupe de jeunes mani­fes­tants s’est ensuite dirigé vers le tri­bu­nal de Grenoble afin de sou­te­nir l’une des per­sonnes inter­pel­lées mardi der­nier. Finalement, cette der­nière, sus­pec­tée d’a­voir lancé des pro­jec­tiles sur les forces de police lors des débor­de­ments, a écopé de six mois de pri­son avec sur­sis et devra accom­plir 105 heures de tra­vaux d’in­té­rêt général.

Retour en images sur le dérou­le­ment de cette mani­fes­ta­tion avec les inter­ven­tions de Lynda Bensella, secré­taire dépar­te­men­tale de la CGT, et Étienne Sapin de Solidaires Isère.


Reportage Joël Kermabon

La cible du jour : les dépu­tés locaux

Un déni de démo­cra­tie. C’est ainsi que les mani­fes­tants qua­li­fient le pas­sage en force du gou­ver­ne­ment. Ceux qui l’in­carnent à Grenoble en ce jour de pro­tes­ta­tion, ce sont Geneviève Fioraso et Michel Destot, les dépu­tés socia­listes locaux “félons” à leurs yeux. Ils les accusent ni plus ni moins d’a­voir « trahi le peuple ».

Fakir, le journal indépendant et alternatif engagé à gauche. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fakir, le jour­nal indé­pen­dant et alter­na­tif engagé à gauche. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Cette dis­cus­sion par­le­men­taire était fina­le­ment une énorme farce. On s’y atten­dait, le 49.3 avait été annoncé dès les pre­miers jours où Myriam El Khomri avait pré­senté son pro­jet de loi, s’in­digne Étienne Sapin, de Solidaires Isère. Force est de consta­ter que c’est confirmé. »

Et de pour­suivre avec convic­tion : « Nous ne pou­vons que comp­ter sur nous. C’est aux sala­riés, chô­meurs et pré­caires mais aussi lycéens et étu­diants de conti­nuer à battre le pavé et que ce mou­ve­ment leur prouve qu’ils avaient tort. »

Ce 12 mai n’est de toute façon qu’une jour­née inter­mé­diaire, explique encore le syn­di­ca­liste. « L’objectif c’est tou­jours la vic­toire et nous y croyons encore. » Pour lui, les véri­tables enjeux se joue­ront les 17 et 19 mai. A savoir, à par­tir du 17 mai, des appels à la grève recon­duc­tible et le 19 mai, une nou­velle mani­fes­ta­tion inter­pro­fes­sion­nelle. « Entre ces deux dates, nous allons essayer de construire et d’en­tre­te­nir la grève et de faire en sorte qu’elle puisse se géné­ra­li­ser dans le pays », conclut Étienne Sapin.

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble première ville au monde en matière de qualité de vie, selon une étude du cabinet Oxford Economics
Grenoble clas­sée pre­mière ville au monde en matière de qua­lité de vie par le cabi­net Oxford Economics

FLASH INFO - Grenoble serait-elle la première ville au monde en matière de qualité de vie? C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée Lire plus

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

Trois membres de Conseils citoyens indépendants (CCI) de Grenoble dénoncent de possibles "dépenses frauduleuses"
Grenoble : trois membres de Conseils citoyens indé­pen­dants (CCI) sus­pectent des « dépenses frauduleuses »

FOCUS - Trois membres du conseil d'administration de l'ACCIG, entité juridique qui répartit à parts égales les subventions accordées aux Conseils citoyens indépendants de Grenoble, Lire plus

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !