Les étudiants manifestants déterminés à enterrer le projet de loi El Khomri

sep article



DIAPORAMA – Une deuxième manifestation contre le projet de loi El Khomri avait lieu à Grenoble ce jeudi 17 mars 2016. Si le nombre de participants – environ 1300 selon la police – était en baisse par rapport à la première journée nationale de rassemblement, la mobilisation étudiante n’a pas faibli, loin de là. Tout comme l’envie d’en découdre de quelques manifestants qui a donné lieu à des affrontements avec les forces de l’ordre.

 

 

 

Manifestation contre la loi El Khomri, Grenoble, 17 mars 2016. © Yuliya Ruzhechka - www.placegrenet.fr

Manifestation contre la loi El Khomri, Grenoble, 17 mars 2016. © Yuliya Ruzhechka – www.placegrenet.fr

Après une pre­mière mobi­li­sa­tion réus­sie contre le pro­jet de loi El Khomri, la mani­fes­ta­tion de ce jeudi 17 mars a débuté dans une ambiance fes­tive mais non moins mili­tante.

 

Au menu : prises de parole des repré­sen­tants syn­di­caux et accom­pa­gne­ment musi­cal dans l’es­prit de la chan­son révo­lu­tion­naire Bella ciao. Le ton était donné.

 

Lors de l’a­van­ce­ment du cor­tège en ville, cer­tains mani­fes­tants, visi­ble­ment en désac­cord avec le pro­gramme prévu, ont sou­haité avan­cer en direc­tion du siège du Parti socia­liste. Un plan rapi­de­ment contra­rié par les forces de l’ordre qui ont blo­qué les vel­léi­taires. Conséquence : des gre­nades lacry­mo­gènes d’un côté, des bou­teilles en verre de l’autre.

 

 

 

Grenades lacry­mo­gènes contre bou­teilles en verre

 

 

Après cet échange hou­leux, les mani­fes­tants les plus agi­tés ont rejoint le cor­tège, déjà revenu sur la place Verdun. Quelques affron­te­ments ont encore eu lieu plus tard entre les der­niers mani­fes­tants res­tants et la police, du fait de nou­veaux jets de bou­teilles en direc­tion des forces de l’ordre.

 

Malgré le nombre réduit de mani­fes­tants par rap­port à la pre­mière mobi­li­sa­tion du 9 mars, les jeunes gens pré­sents sem­blaient encore plus déter­mi­nés à obte­nir le retrait incon­di­tion­nel de ce pro­jet de loi de réforme du droit du tra­vail.

 

 

Yuliya Ruzhechka

 

 

Passez le cur­seur sur la photo et cli­quez sur la petite flèche en haut au centre pour démar­rer le dia­po­rama et plon­ger dans l’am­biance de cette mani­fes­ta­tion.

 

 

© Yuliya Ruzhechka – placegrenet.fr

 

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
3478 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. Je n’ai pas vu dans les pho­tos le slo­gan que j’ai trouvé le meilleur :

    « Séparation du MEDEF et de l’Etat »

    Il est vrai que les Gattaz, Valls, Macron, auraient comme une ten­dance à faire des idées du MEDEF une vraie reli­gion…

    sep article