Compteurs Linky : un collectif réclame un référendum à Grenoble

sep article



FOCUS – Les compteurs électriques « intelligents », prévus pour être déployés à Grenoble en 2017, sont dans le collimateur d’un collectif grenoblois qui réclame la tenue d’un référendum à l’échelle de la métropole. Nocif Linky ? Pour justifier le déploiement de Linky imposé par Bruxelles, Paris se base sur une étude du Criirem… inapplicable.  

 

 

 

Les comp­teurs élec­triques “intel­li­gents” se déploient en Isère. Premières sur la liste dès 2016, les villes de Fontaine, Échirolles, Saint-Martin‑d’Hères. Annoncés à Grenoble pour 2017, ces comp­teurs ren­dus obli­ga­toires par la loi sur la tran­si­tion éner­gé­tique sont atten­dus de pied ferme.

 

Les compteurs électriques communicants Linky se déploient en Isère comme dans toute la France. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Les comp­teurs élec­triques com­mu­ni­cants Linky se déploient en Isère comme dans toute la France.  A Grenoble, un col­lec­tif réclame un réfé­ren­dum. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

 

Et notam­ment par un col­lec­tif, Stop comp­teur Linky 38, qui a déclaré une guerre ouverte à Linky, récla­mant la tenue d’un réfé­ren­dum à l’échelle de la Métropole. Pour le col­lec­tif gre­no­blois, ces comp­teurs com­mu­ni­cants, pré­vus pour faci­li­ter les éco­no­mies d’énergie, seraient « nocifs pour la santé, intru­sifs en terme d’a­na­lyse des com­por­te­ments domes­tiques, inutiles, impo­sés et chers ».

 

 

 

90 % des foyers français équipés d’ici 2021

 

 

Le petit boî­tier a été imposé par l’État à la suite d’une direc­tive euro­péenne de 2009 visant à équi­per au moins 80 % des foyers d’ici 2020. En France, l’objectif est de 90 % pour 2021, soit 35 mil­lions de comp­teurs ins­tal­lés. Un très gros mar­ché pour ERDF éva­lué à 5 mil­liards d’euros.

 

Pierre Le Ruz, président du Criirem. DR

Pierre Le Ruz, pré­sident du Criirem : « l’é­tude de 2011 n’est pas appli­cable » © DR

Fait éton­nant, ce déploie­ment est sou­tenu par les pou­voirs publics sur la base d’une étude com­man­dée par le syn­di­cat inter­com­mu­nal de la mai­rie de Paris au Centre de recherche et d’information indé­pen­dant sur les rayon­ne­ments élec­tro-magné­tiques non ioni­sants (Criirem) réa­li­sée en… 2011. Ce qui ne manque pas d’étouffer son pré­sident. « C’est scan­da­leux ! s’insurge Pierre Le Ruz. Cette étude avait été réa­li­sée sur du maté­riel expé­ri­men­tal qui n’a rien à voir avec la tech­no­lo­gie déployée aujourd’hui ! Ce que l’on avait validé n’est pas appli­cable. »

Pour l’association, de nou­velles mesures doivent être entre­prises. En atten­dant, Linky conti­nue de se déployer sans que fina­le­ment, aucune étude de risques adap­tée n’ait validé le dis­po­si­tif.

 

Or pour le Criirem, qui demande que soient au moins res­pec­tées des dis­tances de sécu­rité*, cette nou­velle tech­no­lo­gie n’est pas sans risques. Les comp­teurs Linky uti­lisent la tech­no­lo­gie des cou­rants por­teurs en ligne (CPL) afin de com­mu­ni­quer avec les appa­reils domes­tiques pour en rele­ver la consom­ma­tion.

 

 

 

Des radio-fréquences nocives ?

 

 

Du comp­teur au concen­tra­teur en pas­sant par le répé­teur, de la récep­tion à l’envoi des don­nées, toute la chaine émet des radio-fré­quences, dont le centre inter­na­tio­nal de recherche sur le can­cer (CRRC) a reconnu les effets pos­si­ble­ment can­cé­ri­gènes. Sans par­ler des pro­blèmes de com­pa­ti­bi­lité élec­tro­ma­gné­tique.

 

Linky le nouveau compteur électrique communicant d'ERDF est contesté. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. Crédit ERDF

Linky, le nou­veau comp­teur élec­trique com­mu­ni­cant. © ERDF

En Europe, des pays freinent. L’Allemagne a ainsi renoncé à géné­ra­li­ser le comp­teur “intel­li­gent”, quitte à s’attirer les foudres de Bruxelles. En France, la grogne monte. Des com­munes s’opposent à l’installation des comp­teurs.

 

Le citoyen, lui, n’y voit pas bien clair. Débat d’experts ? Véritable ques­tion de santé publique plom­bée par des enjeux finan­ciers énormes ?

Car le comp­teur élec­trique com­mu­ni­cant ouvre une porte. Derrière, c’est le mar­ché des comp­teurs à eau et à gaz qui se pré­pare.

 

« Nous ne sommes pas contre les tech­no­lo­gies mais contre les tech­no­lo­gies qui se déve­loppent sans ges­tion des risques », se défend le pré­sident du Criirem.

 

La trans­pa­rence, c’est ce que réclame le col­lec­tif gre­no­blois : « Nous pen­sons que les Grenoblois ont le droit d’être infor­més de manière indé­pen­dante et de déci­der ou non de l’ins­tal­la­tion des Linky. »

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

* Deux mètres pour le comp­teur, cinq mètres pour le concen­tra­teur.

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
10933 visites | 27 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 27
  1. Article inté­res­sant mais… met­tez à jour vos infos : les comp­teurs Linky dans l’ag­glo ce n’est pas pour 2017, ils sont déjà en cours d’ins­tal­la­tion dans cer­taines com­munes (avril 2016) !!! N’endormez pas les gens en leur lais­sant pen­ser que c’est pour plus tard !

    sep article
    • Bonjour,
      L’article indique la date de 2017 pour la ville de Grenoble et non pas pour l’ag­glo. Nous l’a­vons tou­te­fois ajouté au début pour évi­ter toute confu­sion.
      Pour ce qui est d’en­dor­mir les gens, nous ne nous fai­sons pas d’in­quié­tude pour nos lec­teurs qui sont visi­ble­ment bien réveillés ! 😉

      sep article
  2. Caro, Excellent sujet de péti­tion… Mais linky entre­rait il dans les com­pé­tences muni­ci­pales ?

    sep article
    • La réponse est non. La com­pé­tence éner­gie est une com­pé­tence de la Métro, qui plus est n’est pas l’in­ves­tis­seur puisque c’est eRDF qui finance.
      Si vous sou­hai­tez aller plus loin, il vaut mieux vous diri­ger vers les ser­vices de l’Etat.

      En revanche, j’a­voue que je ne com­prends pas très bien, vous ren­trez par le sujet en par­lant de péti­tion : pour­quoi ? il n’y a aucun argu­ment fac­tuel concret jus­ti­fiant une péti­tion sauf si vous sou­hai­tez convaincre des idéo­lo­gistes déjà convain­cus ?

      Pourquoi ne pas plu­tôt orga­ni­ser des enquêtes indé­pen­dantes (indé­pen­dant signi­fie en dehors des cir­cuits mili­tants) sur les apports / risques de ces comp­teurs avant de posi­tion­ner une péti­tion, à moins que vous ne crai­gniez que les enquêtes ne révè­levent rien qui ne jus­ti­fie une péti­tion ?

      sep article
  3. L’article est inté­res­sant. En revanche, il faut bien cer­ner ce qui relève du fan­tasme urbain, et de la réa­lité. Le comp­teur Linky est un outil pour mai­tri­ser ses propres consom­ma­tions, et il y en a besoin après quelques semaines qui suivent la COP21 ça serait quand même pas d’a­voir une vision de com­ment et quand on consomme.
    Pour la santé, on peut écou­ter les robins de toits, on peut écou­ter les anti-tech­no­lo­gies, on peut écou­ter quelques poli­tiques « hélio­tropes », on peut entendre le débat mais bon on peut aussi écou­ter le CRIIREM ou d’autres vrais spé­cia­listes du domaine pour ne pas faire un faux débat.

    J’avoue donc ne pas être en accord avec la plu­part des visions néga­tives des autres com­men­taires. Parce que les spé­ci­fi­ca­tions tech­niques dis­po­nibles sur inter­net de CPL de Linky montrent effec­ti­ve­ment l’u­ti­li­sa­tion de basses fré­quences à très faible puis­sance, ce qui n’a abo­lu­ment rien à avoir avec les autres rayon­ne­ments élec­tro­ma­gné­tiques que nous connais­sons tous, sim­ple­ment avec la TNT par exemple sans par­ler du télé­phone por­table, du Wifi, etc…

    Je crois qu’il faut avoir rai­son gar­dée, le comp­teur ne va pas com­mu­ni­quer en per­ma­nence, et dans des fré­quences qui ne doivent pas croire qu’il puisse y avoir des doutes sur la santé. Attention aux rac­cour­cis trop rapides qui servent des inté­rêts mili­tants, mais pas des inté­rêts socié­taux. Le comp­teur a un mérite essen­tiel celui d’ai­der à ratio­na­li­ser nos besoins en élec­tri­cité. Ne nous trom­pons pas de débat.

    sep article
  4. Je crois rêver en lisant les com­men­taires. Y‑a-t-il de vrais scien­ti­fiques qui postent des mes­sages ? Franchement ! Linky uti­lise des basses fré­quences en modu­la­tion OFDM à moinsde 40kHz à des puis­sances infé­rieures à 2W. Inutiles de dire que cette mas­ca­rade anti techno anti crois­sance n’a aucu­ne­rai­son d’être. Sauf de retar­der encore de bons pro­jets. Comment faire la tran­si­tion éner­gé­tique dans un pays où me chauf­fage élec­trique res­tep­pré­sent sans le pilo­ter à grande échelle ???? Heureusement que Linky sera là ! Et les alle­mands qui n’y vont pas : déjà moins de dépen­dance au chauf­fage élec­trique et pas de société comme ERDF natio­nale pour finan­cer le comp­teur.
    Je me demande sin­cè­re­ment com­ment on peut autant tout melan­ger : onde, can­ce­ro­gene, can­cé­ri­gène, cpl, wifi.…etc.…en toute sin­cé­rité cet amal­game sert les inté­rêts de qui.
    Demain je ne vais plus écou­ter la radio dans ma voi­ture ou regar­der ma télé parce que leurs émis­sions sont ssu­pé­rieures à celles de Linly !!!! (( C’est le cas et oui !).
    Alors un peu de sérieux lan­cez toutes les etudes que vous vou­lez par des per­sonnes vrai­ment com­pé­tentes et si les conclu­sions confirment natu­rel­le­ment celles du Cireem alors peut etre que vous les croi­rez ou conti­nue­rez vous de vous enfer­mer dans la para­noïa ?
    Un peu de sérieux svp. Raz le bol de sacri­fier tout au nom de la décrois­sance. Vraiment marre.

    sep article
  5. sep article
  6. Nocivité des rayon­ne­ments ou pas, le majeur pro­blème du linky demeure : le fli­cage (au même titre que d’autres appa­reillages connec­tés d’ailleurs, ce qui ne le rend pas moins grave). Et par les temps qui courent, aucune garan­tie de « cryp­tage » ou de contrôle de la CNIL ne tient la route. Dans tous les cas, ces don­nées, per­son­nelles ou pas, amal­ga­mées ou pas, donnent un pou­voir bien trop grand sur la société et la pré­dic­tion des com­por­te­ments à ceux qui les détiennent.

    sep article
  7. Bonjour,
    Je tiens a vous signa­ler contrai­re­ment a ce que vous dites « le comp­teur est une obli­ga­tion est faux »
    Propriataire, loca­taires, vous avez le droit de le refu­ser ce n’est pas une obli­ga­tion !
    Une amende 1500e était pré­vue pour refus de chan­ge­ment de comp­teur, elle n’a pas était voté
    Dans la loi sur la tran­si­tion éner­gé­tique il n’est pas sti­pulé que le comp­teur soit a radio fré­quence.
    De plus vous oublié de citer dans votre article l’aug­men­ta­tion de la fac­ture d’e­lec­tri­cité edf va fac­tu­rer des Kva et plus des Kw dont un coef­fi­cient cor­rec­tion ~0,9
    Votre fac­ture va aug­men­ter au mini de 10% au maxi de 45% (consom­ma­teurs puis­sance réactives(kva) machine a laver, aspi­ra­teur, élec­tro­mé­na­ger (moteur), ordi)
    Ou est le bene­fice pour le par­ti­cu­lier ?
    Ces comp­teur peuvent éga­le­ment prendre feu.…
    Dans les ccv edf se désen­gage de tous pb sur­ve­nant dans votre ins­tal­la­tion et sur le comp­teur linky.
    Ce seront les com­munes ou col­lec­ti­vi­tés qui seront res­pon­sable car elles sont pro­prié­taires des compteurs,réseaux élec­triques jus­qu’au poste de trans­for­ma­tion inclus depuis 2004 lors de la pri­va­ti­sa­tion de edf
    Cordialement
    Collectif No Linky

    sep article
    • Exact ! D’autre part les muni­ci­pa­li­tés ont le droit de refu­ser l’ins­tal­la­tion de ces comp­teurs réel­le­ment dan­ge­reux pour la santé. En ce qui me concerne, habi­tant Echirolles je l’ai refusé.Il n’a pas été ins­tallé. Mais je reçois les radio­fré­quences de 64 khz sur le front mon­tant, et de 70khz sur le front des­cen­dant véhi­cu­lés par les câbles élec­triques des voi­sins. Les orga­ni­sa­tions comme la Criirem ou Nex-up tra­vaillent avec des ingé­nieurs ou des scien­ti­fiques ( comme Pierre le Ruz doc­teur en Physiologie ) aussi com­pé­tents que ceux d” EDF ou de ERDF,mais INDÉPENDANTS de la société dont ils sont salariés,et de l’in­fluence des indus­tries asso­ciées au pro­jet ( quelques unes dans l’agglomération …) Pour « l’anecdote »,et à titre d’exemple, Mardi 23 vers 5h30,mercredi 24 à peu près à la même heure,et jeudi 25 vers 6 heures j’ai été réveillé par de fortes dou­leurs à la
      poi­trine accom­pa­gnées de pal­pi­ta­tions fortes éga­le­ment, de maux de têtes (vio­lents ) et de nausées.Je suis car­diaque ( déjà un infarc­tus ), ponté, greffé ‚ai subi un AVC,ne pos­sède plus qu’un seul rein ( 30% de sa capa­cité ) et j’en oublie .Je ne veux pas faire pleu­rer dans les chaumières,mais je pense aux « col­lègues  » qui ont des paces makers des appa­reils res­pi­ra­toires
      ou autres…
      Les Scientifiques des asso­cia­tions pré­co­nisent de res­ter à plus de 2,50m de toute source élec­trique
      CPL Linky …Comment faire dans un Studio ou un petit appar­te­ment ?
      Les Allemands ont refusé ce comp­teur .Les Américains et les Canadiens qui ont eu beau­coup d’ac­ci­dents avec ce comp­teur « intel­li­gent » le démontent et reviennent au comp­teur clas­sique .
      Cette affaire risque fort de res­sem­bler d’ici peu,à celle du sang contaminé…Qui sera condamné ?
      Il est grand temps d’arrêter cette  » dérai­son » .Il est vrai que la rai­son est celle du FRIC en jeu…

      sep article
  8. La vie « smart » c’est des avan­tages pour les riches et des incon­vé­nients pour les pauvres. Y a qu’à voir à Dubaï !

    sep article
  9. Cette his­toire de dan­ge­ro­sité sup­po­sée du Linky est sur­réa­liste ! Il s’a­git de signaux basses fré­quences émis par cou­rants por­teurs sur des fils élec­triques, ça n’est pas du tout fait pour être rayonné dans l’en­vi­ron­ne­ment. Il existe bien un rayon­ne­ment para­site, mais il est si faible, qu’à une dis­tance de 20cm, il se confond avec le bruit radio­élec­trique ambiant en milieu urbain. Si les anti-ondes y voient un dan­ger, c’est parce qu’ils croient (à tort) que les ondes sont dan­ge­reuses quel que soit le niveau. ils se basent sur le fait que l’élec­tro­sen­si­bi­lité peut se pro­duire à n’im­porte quel niveau. Effectivement, si les ondes n’ont rien à y voir (OMS aide mémoire 296) alors ça peut se pro­duire à n’im­porte quel niveau, même zéro ! Il suf­fit que les EHS pensent être expo­sées à des ondes.

    sep article
    • Bonjour,

      Je vous ren­voie sur les études du pro­fes­seur Bellepomme can­cé­ro­logue reconnu
      https://www.youtube.com/watch?v=1o4FtXWeRfo

      les études de l’Université Européenne de Bretagne Telecom : alerte sani­taire linky (pdf) rayon­ne­ment du CPL : 2.5m

      Edf recon­nait dans un rap­port interne de 1983 que les lignes HT pro­voquent des mala­dies.
      8 – Santé Publique : EDF s’ex­prime dans un docu­ment très confi­den­tiel libé­ra­lisé
      http://www.next-up.org/France/ERDF_Compteur_mouchard_Linky.php#8.

      Il est vrai qu« en France notre beau pays : les nuages radio­ac­tifs s’arrêtent a la fron­tière, l’af­faire du sang conta­mi­née (aucune condam­na­tion poli­tique), l’a­miante, labo­ra­toire (media­tor), les vac­cins pour la grippe H1n1.….
      Bonne journ­née

      sep article
      • Cher col­lec­tif
        1) Le lien que vous citez n’a pas de valeur, c’est une prise de posi­tion per­son­nelle du Pr Belpomme (et pas Bellepomme) sur le Web, ca n’a rien d’une publi­ca­tion scien­ti­fique. Le Pr. Belpomme a publié récem­ment une étude, mais celle ci n’a pas encore été éva­luée par l’OMS et l’anses. 2) Ce ne sont pas « les études de l’université de Bretagne… » mais la thèse de doc­to­rat d’un étu­diant de cette uni­ver­sité. Il n’est pas ques­tion de santé, mais de CEM Compatibilité Electromagnétique, laquelle consiste à évi­ter de brouiller les autres maté­riels élec­tro­niques. 3) ce docu­ment à l’en-tête d’EDF montre sur­tout que des âne­ries peuvent être écrites n’importe où par n’importe qui ! Ce docu­ment parle entre autre…d’acupuncture ! 🙂 .

        sep article
      • Vous confon­dez les CPL uti­li­sés par Linky et les rayon­ne­ments de lignes haute tension…ça ne tient pas cet argu­ment. Le champ élec­trique n’a aucune com­mune mesure entre les deux niveaux de ten­sion. Quant à la thèse d’un étu­diant de Bretagne, oui elle prouve quoi ? quand on ali­mente un équi­pe­ment élec­trique sur nos chères prises 220V, il y a un rayon­ne­ment électromagnétique…j’avoue ne pas cer­ner vos argu­ments.

        sep article
    • Cher Zététique,
      Merci de m’a­voir repris sur la pro­non­cia­tion du Pr Belpomme
      La these uni­ver­si­taire explique par divers appa­reils de mesures des rayon­ne­ments elec­tro­ma­gne­tique moyenne fre­quence du cpl dont vous niez l’exis­tance
      une video d’un enfant de 2anset demi sou­mis a des champs elec­tro­ma­tiques basses fré­quences
      http://videos.next-up.or/Tsr/Champs_Electromagnetiques_Basses_Frequences_Transformateurs/06_04_2010.html (mettre le lien dans la barre de recherche)
      Aprés avoir vu cette vidéo pou­vez vous affir­mer qu’il n’y a aucun dan­ger pour la santé des enfants.
      Une these n’est fausse, ni vrai tant qu’elle n’a pas était démon­trée

      A l’heure actuelle aucune étude épi­dé­mio­lo­gique n’a été faite sur les radio fré­quences du cpl
      si vous contes­ter le pr Belpomme c’est votre droit
      Le Pr Luc Montagnier prix Nobel de méde­cine décou­verte du virus du sida qui a repris les recherches de Jacques Benveniste méde­cin et immu­no­lo­giste sur la mémoire de l’eau.
      Le Pr Montagnier a prouvé qu’il pou­vait informé l’eau par des champs élec­tro­ma­gné­tiques
      Le vivant ne serait plus seule­ment régi par des réac­tions chi­miques, mais aussi par des signaux élec­tro­ma­gné­tiques por­teurs d’information https://www.youtube.com/watch?v=_2xInJFD23k

      L’union sovié­tique était les pre­miers s’être inté­res­ser sur les effets des champs élec­tro­ma­gné­tiques un repor­tage « ces ondes qui tuent ces ondes qui gué­rissent »
      https://www.youtube.com/watch?v=Vl9T4KjS15s
      Le rap­port confi­den­tiel edf n’est pas n’im­porte quoi.…

      Hélas l’a­ve­nir me don­nera rai­son
      ps : appa­rem­ment le comp­teur qui sera ins­tallé a gre­noble fonc­tion­nera avec une tech­no­lo­gie haute fré­quence dont l’un des par­te­naires est Orange… et non du cpl comme le linky
      Pourquoi la majo­rité actuelle est- elle silen­cieuse sur le nou­veau comp­teur qu’a t‑elle a cachée ?
      J’aimerais me tromper,hélas l’a­ve­nir me don­nera rai­son.…
      Bonne soi­rée à vous

      sep article
      • -Je répète que cette « thèse uni­ver­si­taire » n’aborde que la com­pa­ti­bi­lité élec­tro­ma­gné­tique des­ti­née à évi­ter de brouiller les maté­riels élec­tro­niques, rien d’autre.
        ‑Ou voyez vous que je nie quelque chose ? reli­sez mon pre­mier mes­sage « il existe bien un rayon­ne­ment para­site ».
        ‑La « vidéo d’un enfant de 2 ans » est un cas par­ti­cu­lier qui montre un trans­for­ma­teur indus­triel dans un endroit où il ne devrait pas se trou­ver (un immeuble d’habitation). Des champs magné­tiques éle­vés peuvent être géné­rés, mais ça n’a rien à voir avec le CPL. Accessoirement, la vidéo montre le pata­quès qui peut exis­ter avec des normes dif­fé­rentes : 100µT dans l’UE et dans le monde, 20µT aux USA, 1µT en suisse. Résultat, on risque de s’affoler en Suisse si on dépasse 1µT (cas de cette vidéo), alors qu’on sera dans les clous ailleurs.
        – Vous citez plu­sieurs cher­cheurs… très bien, mais ce qui importe, ce sont leurs publi­ca­tions scien­ti­fiques et pas ce qu’ils racontent sur Youtube… A ma connais­sance, aucun de ces cher­cheurs n’a publié d’étude vali­dée remet­tant en cause l’état des connais­sances scien­ti­fiques tel qu’il est décrit par l’OMS et les agences sani­taires du monde entier.

        sep article
    • J’ai plus de 70 ans, j’ai tou­jours bossé avec des cou­rants, tan­tôt faibles, tan­tôt forts . Dans ma vie, je me suis pris je ne sais com­bien de  » Châtaignes » y com­pris des cou­rant rési­duels de la foudre en
      haute mon­tagne ( dits de terre à l’é­poque ),j’ai tou­jours trouvé ‑comme vous- que cette his­toire d’hy­per­sen­sibles aux ondes était plu­tôt « lou­foque ».J’ai assisté à une confé­rence sur le sujet,à
      l’Albenc il y à quelques années.Je recon­nais avoir tou­jours été et être un imbé­cile , mais cette confé­rence m’a incité à essayer de réflé­chir. Et je suis parti à la pêche aux infos…J’ai changé d’a­vis.
      Oui, il existe des per­sonnes plus ou moins sen­sibles aux radiofréquences.Le phé­no­mène semble mal connu, dif­fi­cile à cer­ner. Quelle est la part du psy­cho­lo­gique ? Du soma­tique ? En ce qui me concerne, je l’ignore.Je ne pos­sède pas l’in­tel­li­gence brillante de celles et de ceux qui affirment
      péremp­toi­re­ment que la seule vérité est la leur .Que qui­conque ose la dis­cu­ter est un rustre obs­cu­ran­tiste ( ou une bien entendu ). Par exemple l’in­tel­li­gence de celles et de ceux qui affir­maient que le sang non chauffé ne com­por­tait aucun risque. Ou que les cen­trales de Fukushima étaient abso­lu­ment sûres que tout avait été prévu. L’ennui avec ces per­sonnes d’une
      intel­li­gence supé­rieure ( oh, com­bien !) est qu’elles ont tout prévu, abso­lu­ment tout, sauf …l’im­pré­vi­sible !( comme dirait Monsieur Edgar MORIN ). J’ai bien peur qu’a­vec ces 35 mil­lions de comp­teurs aussi intel­li­gents que leurs concep­trices et que leurs concepteurs,nous n’al­lions vers de graves problèmes…prévisibles !
      Je puis vous assu­rer que depuis plus de 20 ans j’ai l’ha­bi­tude de dif­fé­ren­cier mes dif­fé­rentes crises
      car­dio-vas­cu­laires et de vivre avec, sans cou­rir pour un oui pour un non au SAMU.
      Mais ces trois crises mati­nales tout à fait inha­bi­tuelles ne sont pro­ba­ble­ment pas dues au Psychisme ( j’i­gno­rai que le sys­tème était en ser­vice ),ni à un effort quel­conque ( cela fai­sait plu­sieurs heures que je dor­mais pai­si­ble­ment sans avoir fait l’a­mour ) Je ne crois pas au hasard ( peut-être est-ce une erreur ?) La Trinitrine n’a pas agit ! Alors ?
      Cordialement.

      sep article
  10. La tech­no­lo­gie est très pra­tique pour les gou­ver­nants. Elle per­met d’in­suf­fler des régres­sions poli­tiques et sociales sans sus­ci­ter le moindre débat public. Dites que vous vou­lez sup­pri­mer le prin­cipe de soli­da­rité natio­nale de la sécu­rité sociale, vous déclen­che­rez un tollé. Dîtes en revanche que vous sou­hai­tez mettre sur le mar­ché la méde­cine connec­tée per­son­na­li­sée pré­ven­tive sur Smartphone : vous serez applau­dit au nom de l’Innovation, et vous obtien­drez le même résul­tat !

    Dîtes que vous sou­hai­tez une société où cha­cun est sus­pecté et contrôlé par son envi­ron­ne­ment éléc­tro­nique, dans un sys­tème dans lequel des algo­rithmes défi­nissent ce qui est nor­mal ou pas. On vous inter­pel­lera sur ce choix poli­tique liber­ti­cide. En revanche, par­lez plu­tôt de Smart Grids, de Big Data, de domo­tique et on vous remet­tra la médaille de la French Tech.

    Heureusement, on dirait qu’à force d’être dupés, les gre­no­blois sentent le coup venir…

    sep article
  11. Respecter des dis­tances de sécu­rité ne chan­gera rien au fait au Linky est un ins­tru­ment de contrôle sup­plé­men­taire qui se retour­nera rapi­de­ment contre les citoyens. En effet, même si la CNIL est cen­sée veiller à la bonne uti­li­sa­tion per­son­nelle, la plu­part du temps cette veille est balayée au bout de quelques années par la grande ten­ta­tion des puis­sances com­mer­ciales et éta­tiques d’u­ti­li­ser les don­nées (comme pour inter­net) pour pré­dire et contro­ler les com­por­te­ments. Au fait, votre consom­ma­tion élec­trique est anor­ma­le­ment éle­vée, comme nous l’a révélé l’a­na­lyse via le Big Data ? : vous héber­gez cer­tai­ne­ment un migrant de manière illé­gale, ou cher­chez à dis­si­mu­ler un conjoint aux yeux de la CAF.

    sep article
  12. sep article
    • Et vous, qui êtes son colis­tier, vous en pen­sez quoi ? N’êtes vous pas doc­teur en infor­ma­tique avant d’être mili­tant du FN ?

      sep article
  13. 1 – Les Communes peuvent refu­ser les comp­teurs Linky et Gazpar !

    http://refus.linky.gazpar.free.fr/

    2 – 105.000 comp­teurs intel­li­gents reti­rés au Canada après 8 incen­dies…

    http://lesmoutonsenrages.fr/2016/01/17/105 – 000-comp­teurs-intel­li­gents-retires-au-canada-apres-8-incen­dies/

    3 – L’Allemagne renonce à la géné­ra­li­sa­tion du comp­teur intel­li­gent

    http://www.lemoniteur.fr/article/l‑allemagne-renonce-a-la-generalisation-du-compteur-intelligent-27503537?tool=print

    Le 9 février, le minis­tère alle­mand de l’Economie a annoncé que les comp­teurs intel­li­gents ne seraient ren­dus obli­ga­toires que pour les foyers for­te­ment consom­ma­teurs d’électricité. Une posi­tion à contre-cou­rant des direc­tives de l’Union euro­péenne en la matière.

    sep article
  14. sep article
    • Rassurer moi vous n’a­vez pas de télé­phone por­table ? Pas d’in­ter­net wifi ? Pas d’in­ter­net par ADSL ? Pas de four microonde ?

      sep article
    • Ah oui et pour­quoi ? Parce que les robins de toits l’ont dit ou parce que l’Internet a dit que c’é­tait mal ?

      sep article
  15. Intéressant article. Il est louable et tou­jours per­ti­nent de mettre en avant les risques pos­sibles. Cela s’ap­pelle pré­ven­tion.
    Malheureusement en matière d’onde élec­tro­ma­gné­tique on entend et lit un peu tout et n’im­porte quoi.
    Chacun étayant ses pro­pos avec des études scien­ti­fiques. Etudes que peu de per­sonnes prennent la peine de lire en pro­fon­deur en regar­dant et cri­ti­quant le pro­to­cole et les limites de l’é­tude.
    Malheureusement beau­coup d’as­so­cia­tion pense que lire le résumé suf­fit et avance des argu­ments plus ou moins ban­cal.

    Je pose­rai bien une ques­tion : on entend jamais parlé de la noci­vité des champs magné­tiques émit par l’adsl ? le vdsl ? La télé­vi­sion ?
    Bref il y a une foca­li­sa­tion d’un cer­tain nombre d’as­so­cia­tions sur les antennes mobiles ainsi que toutes les nou­velles tech­nos sans prendre du recul sur les autres techno. Ouvrir le débat c’est bien mais se poser les bonnes ques­tions c’est mieux.

    sep article