Compteurs Linky : un collectif réclame un référendum à Grenoble

sep article

Creative Mobilities Mou

FOCUS – Les compteurs électriques « intelligents », prévus pour être déployés à Grenoble en 2017, sont dans le collimateur d’un collectif grenoblois qui réclame la tenue d’un référendum à l’échelle de la métropole. Nocif Linky ? Pour justifier le déploiement de Linky imposé par Bruxelles, Paris se base sur une étude du Criirem… inapplicable.  

 

 

 

Les compteurs électriques “intelligents” se déploient en Isère. Premières sur la liste dès 2016, les villes de Fontaine, Échirolles, Saint-Martin-d’Hères. Annoncés à Grenoble pour 2017, ces compteurs rendus obligatoires par la loi sur la transition énergétique sont attendus de pied ferme.

 

Les compteurs électriques communicants Linky se déploient en Isère comme dans toute la France. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Les compteurs électriques communicants Linky se déploient en Isère comme dans toute la France.  A Grenoble, un collectif réclame un référendum. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

 

Et notamment par un collectif, Stop compteur Linky 38, qui a déclaré une guerre ouverte à Linky, réclamant la tenue d’un référendum à l’échelle de la Métropole. Pour le collectif grenoblois, ces compteurs communicants, prévus pour faciliter les économies d’énergie, seraient « nocifs pour la santé, intrusifs en terme d’analyse des comportements domestiques, inutiles, imposés et chers ».

 

 

 

90 % des foyers français équipés d’ici 2021

 

 

Le petit boîtier a été imposé par l’État à la suite d’une directive européenne de 2009 visant à équiper au moins 80 % des foyers d’ici 2020. En France, l’objectif est de 90 % pour 2021, soit 35 millions de compteurs installés. Un très gros marché pour ERDF évalué à 5 milliards d’euros.

 

Pierre Le Ruz, président du Criirem. DR

Pierre Le Ruz, président du Criirem : « l’étude de 2011 n’est pas applicable » © DR

Fait étonnant, ce déploiement est soutenu par les pouvoirs publics sur la base d’une étude commandée par le syndicat intercommunal de la mairie de Paris au Centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques non ionisants (Criirem) réalisée en… 2011. Ce qui ne manque pas d’étouffer son président. « C’est scandaleux ! s’insurge Pierre Le Ruz. Cette étude avait été réalisée sur du matériel expérimental qui n’a rien à voir avec la technologie déployée aujourd’hui ! Ce que l’on avait validé n’est pas applicable. »

Pour l’association, de nouvelles mesures doivent être entreprises. En attendant, Linky continue de se déployer sans que finalement, aucune étude de risques adaptée n’ait validé le dispositif.

 

Or pour le Criirem, qui demande que soient au moins respectées des distances de sécurité*, cette nouvelle technologie n’est pas sans risques. Les compteurs Linky utilisent la technologie des courants porteurs en ligne (CPL) afin de communiquer avec les appareils domestiques pour en relever la consommation.

 

 

 

Des radio-fréquences nocives ?

 

 

Du compteur au concentrateur en passant par le répéteur, de la réception à l’envoi des données, toute la chaine émet des radio-fréquences, dont le centre international de recherche sur le cancer (CRRC) a reconnu les effets possiblement cancérigènes. Sans parler des problèmes de compatibilité électromagnétique.

 

Linky le nouveau compteur électrique communicant d'ERDF est contesté. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. Crédit ERDF

Linky, le nouveau compteur électrique communicant. © ERDF

En Europe, des pays freinent. L’Allemagne a ainsi renoncé à généraliser le compteur “intelligent”, quitte à s’attirer les foudres de Bruxelles. En France, la grogne monte. Des communes s’opposent à l’installation des compteurs.

 

Le citoyen, lui, n’y voit pas bien clair. Débat d’experts ? Véritable question de santé publique plombée par des enjeux financiers énormes ?

Car le compteur électrique communicant ouvre une porte. Derrière, c’est le marché des compteurs à eau et à gaz qui se prépare.

 

« Nous ne sommes pas contre les technologies mais contre les technologies qui se développent sans gestion des risques », se défend le président du Criirem.

 

La transparence, c’est ce que réclame le collectif grenoblois : « Nous pensons que les Grenoblois ont le droit d’être informés de manière indépendante et de décider ou non de l’installation des Linky. »

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

* Deux mètres pour le compteur, cinq mètres pour le concentrateur.

 

 

commentez lire les commentaires
10084 visites | 27 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 27
  1. Article intéressant mais… mettez à jour vos infos : les compteurs Linky dans l’agglo ce n’est pas pour 2017, ils sont déjà en cours d’installation dans certaines communes (avril 2016) !!! N’endormez pas les gens en leur laissant penser que c’est pour plus tard !

    sep article
    • Bonjour,
      L’article indique la date de 2017 pour la ville de Grenoble et non pas pour l’agglo. Nous l’avons toutefois ajouté au début pour éviter toute confusion.
      Pour ce qui est d’endormir les gens, nous ne nous faisons pas d’inquiétude pour nos lecteurs qui sont visiblement bien réveillés ! 😉

      sep article
  2. Caro, Excellent sujet de pétition… Mais linky entrerait il dans les compétences municipales ?

    sep article
    • La réponse est non. La compétence énergie est une compétence de la Métro, qui plus est n’est pas l’investisseur puisque c’est eRDF qui finance.
      Si vous souhaitez aller plus loin, il vaut mieux vous diriger vers les services de l’Etat.

      En revanche, j’avoue que je ne comprends pas très bien, vous rentrez par le sujet en parlant de pétition: pourquoi ? il n’y a aucun argument factuel concret justifiant une pétition sauf si vous souhaitez convaincre des idéologistes déjà convaincus ?

      Pourquoi ne pas plutôt organiser des enquêtes indépendantes (indépendant signifie en dehors des circuits militants) sur les apports / risques de ces compteurs avant de positionner une pétition, à moins que vous ne craigniez que les enquêtes ne révèlevent rien qui ne justifie une pétition ?

      sep article
  3. L’article est intéressant. En revanche, il faut bien cerner ce qui relève du fantasme urbain, et de la réalité. Le compteur Linky est un outil pour maitriser ses propres consommations, et il y en a besoin après quelques semaines qui suivent la COP21 ça serait quand même pas d’avoir une vision de comment et quand on consomme.
    Pour la santé, on peut écouter les robins de toits, on peut écouter les anti-technologies, on peut écouter quelques politiques « héliotropes », on peut entendre le débat mais bon on peut aussi écouter le CRIIREM ou d’autres vrais spécialistes du domaine pour ne pas faire un faux débat.

    J’avoue donc ne pas être en accord avec la plupart des visions négatives des autres commentaires. Parce que les spécifications techniques disponibles sur internet de CPL de Linky montrent effectivement l’utilisation de basses fréquences à très faible puissance, ce qui n’a abolument rien à avoir avec les autres rayonnements électromagnétiques que nous connaissons tous, simplement avec la TNT par exemple sans parler du téléphone portable, du Wifi, etc…

    Je crois qu’il faut avoir raison gardée, le compteur ne va pas communiquer en permanence, et dans des fréquences qui ne doivent pas croire qu’il puisse y avoir des doutes sur la santé. Attention aux raccourcis trop rapides qui servent des intérêts militants, mais pas des intérêts sociétaux. Le compteur a un mérite essentiel celui d’aider à rationaliser nos besoins en électricité. Ne nous trompons pas de débat.

    sep article
  4. Je crois rêver en lisant les commentaires. Y-a-t-il de vrais scientifiques qui postent des messages ? Franchement ! Linky utilise des basses fréquences en modulation OFDM à moinsde 40kHz à des puissances inférieures à 2W. Inutiles de dire que cette mascarade anti techno anti croissance n’a aucuneraison d’être. Sauf de retarder encore de bons projets. Comment faire la transition énergétique dans un pays où me chauffage électrique restepprésent sans le piloter à grande échelle ???? Heureusement que Linky sera là ! Et les allemands qui n’y vont pas: déjà moins de dépendance au chauffage électrique et pas de société comme ERDF nationale pour financer le compteur.
    Je me demande sincèrement comment on peut autant tout melanger: onde, cancerogene, cancérigène, cpl, wifi….etc….en toute sincérité cet amalgame sert les intérêts de qui.
    Demain je ne vais plus écouter la radio dans ma voiture ou regarder ma télé parce que leurs émissions sont ssupérieures à celles de Linly !!!! (( C’est le cas et oui !).
    Alors un peu de sérieux lancez toutes les etudes que vous voulez par des personnes vraiment compétentes et si les conclusions confirment naturellement celles du Cireem alors peut etre que vous les croirez ou continuerez vous de vous enfermer dans la paranoïa ?
    Un peu de sérieux svp. Raz le bol de sacrifier tout au nom de la décroissance. Vraiment marre.

    sep article
  5. sep article
  6. Nocivité des rayonnements ou pas, le majeur problème du linky demeure : le flicage (au même titre que d’autres appareillages connectés d’ailleurs, ce qui ne le rend pas moins grave). Et par les temps qui courent, aucune garantie de « cryptage » ou de contrôle de la CNIL ne tient la route. Dans tous les cas, ces données, personnelles ou pas, amalgamées ou pas, donnent un pouvoir bien trop grand sur la société et la prédiction des comportements à ceux qui les détiennent.

    sep article
  7. Bonjour,
    Je tiens a vous signaler contrairement a ce que vous dites « le compteur est une obligation est faux »
    Propriataire, locataires, vous avez le droit de le refuser ce n’est pas une obligation !
    Une amende 1500e était prévue pour refus de changement de compteur, elle n’a pas était voté
    Dans la loi sur la transition énergétique il n’est pas stipulé que le compteur soit a radio fréquence.
    De plus vous oublié de citer dans votre article l’augmentation de la facture d’electricité edf va facturer des Kva et plus des Kw dont un coefficient correction ~0,9
    Votre facture va augmenter au mini de 10% au maxi de 45% (consommateurs puissance réactives(kva) machine a laver, aspirateur, électroménager (moteur), ordi)
    Ou est le benefice pour le particulier ?
    Ces compteur peuvent également prendre feu….
    Dans les ccv edf se désengage de tous pb survenant dans votre installation et sur le compteur linky.
    Ce seront les communes ou collectivités qui seront responsable car elles sont propriétaires des compteurs,réseaux électriques jusqu’au poste de transformation inclus depuis 2004 lors de la privatisation de edf
    Cordialement
    Collectif No Linky

    sep article
    • Exact ! D’autre part les municipalités ont le droit de refuser l’installation de ces compteurs réellement dangereux pour la santé. En ce qui me concerne, habitant Echirolles je l’ai refusé.Il n’a pas été installé. Mais je reçois les radiofréquences de 64 khz sur le front montant, et de 70khz sur le front descendant véhiculés par les câbles électriques des voisins. Les organisations comme la Criirem ou Nex-up travaillent avec des ingénieurs ou des scientifiques ( comme Pierre le Ruz docteur en Physiologie ) aussi compétents que ceux d’ EDF ou de ERDF,mais INDÉPENDANTS de la société dont ils sont salariés,et de l’influence des industries associées au projet ( quelques unes dans l’agglomération …) Pour « l’anecdote »,et à titre d’exemple, Mardi 23 vers 5h30,mercredi 24 à peu près à la même heure,et jeudi 25 vers 6 heures j’ai été réveillé par de fortes douleurs à la
      poitrine accompagnées de palpitations fortes également, de maux de têtes (violents ) et de nausées.Je suis cardiaque ( déjà un infarctus ), ponté, greffé ,ai subi un AVC,ne possède plus qu’un seul rein ( 30% de sa capacité ) et j’en oublie .Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières,mais je pense aux « collègues  » qui ont des paces makers des appareils respiratoires
      ou autres…
      Les Scientifiques des associations préconisent de rester à plus de 2,50m de toute source électrique
      CPL Linky …Comment faire dans un Studio ou un petit appartement ?
      Les Allemands ont refusé ce compteur .Les Américains et les Canadiens qui ont eu beaucoup d’accidents avec ce compteur « intelligent » le démontent et reviennent au compteur classique .
      Cette affaire risque fort de ressembler d’ici peu,à celle du sang contaminé…Qui sera condamné ?
      Il est grand temps d’arrêter cette  » déraison » .Il est vrai que la raison est celle du FRIC en jeu…

      sep article
  8. La vie « smart » c’est des avantages pour les riches et des inconvénients pour les pauvres. Y a qu’à voir à Dubaï!

    sep article
  9. Cette histoire de dangerosité supposée du Linky est surréaliste ! Il s’agit de signaux basses fréquences émis par courants porteurs sur des fils électriques, ça n’est pas du tout fait pour être rayonné dans l’environnement. Il existe bien un rayonnement parasite, mais il est si faible, qu’à une distance de 20cm, il se confond avec le bruit radioélectrique ambiant en milieu urbain. Si les anti-ondes y voient un danger, c’est parce qu’ils croient (à tort) que les ondes sont dangereuses quel que soit le niveau. ils se basent sur le fait que l’électrosensibilité peut se produire à n’importe quel niveau. Effectivement, si les ondes n’ont rien à y voir (OMS aide mémoire 296) alors ça peut se produire à n’importe quel niveau, même zéro ! Il suffit que les EHS pensent être exposées à des ondes.

    sep article
    • Bonjour,

      Je vous renvoie sur les études du professeur Bellepomme cancérologue reconnu
      https://www.youtube.com/watch?v=1o4FtXWeRfo

      les études de l’Université Européenne de Bretagne Telecom: alerte sanitaire linky (pdf) rayonnement du CPL: 2.5m

      Edf reconnait dans un rapport interne de 1983 que les lignes HT provoquent des maladies.
      8 – Santé Publique : EDF s’exprime dans un document très confidentiel libéralisé
      http://www.next-up.org/France/ERDF_Compteur_mouchard_Linky.php#8.

      Il est vrai qu »en France notre beau pays : les nuages radioactifs s’arrêtent a la frontière, l’affaire du sang contaminée (aucune condamnation politique), l’amiante, laboratoire (mediator), les vaccins pour la grippe H1n1…..
      Bonne journnée

      sep article
      • Cher collectif
        1) Le lien que vous citez n’a pas de valeur, c’est une prise de position personnelle du Pr Belpomme (et pas Bellepomme) sur le Web, ca n’a rien d’une publication scientifique. Le Pr. Belpomme a publié récemment une étude, mais celle ci n’a pas encore été évaluée par l’OMS et l’anses. 2) Ce ne sont pas « les études de l’université de Bretagne… » mais la thèse de doctorat d’un étudiant de cette université. Il n’est pas question de santé, mais de CEM Compatibilité Electromagnétique, laquelle consiste à éviter de brouiller les autres matériels électroniques. 3) ce document à l’en-tête d’EDF montre surtout que des âneries peuvent être écrites n’importe où par n’importe qui ! Ce document parle entre autre…d’acupuncture ! 🙂 .

        sep article
      • Vous confondez les CPL utilisés par Linky et les rayonnements de lignes haute tension…ça ne tient pas cet argument. Le champ électrique n’a aucune commune mesure entre les deux niveaux de tension. Quant à la thèse d’un étudiant de Bretagne, oui elle prouve quoi ? quand on alimente un équipement électrique sur nos chères prises 220V, il y a un rayonnement électromagnétique…j’avoue ne pas cerner vos arguments.

        sep article
    • Cher Zététique,
      Merci de m’avoir repris sur la prononciation du Pr Belpomme
      La these universitaire explique par divers appareils de mesures des rayonnements electromagnetique moyenne frequence du cpl dont vous niez l’existance
      une video d’un enfant de 2anset demi soumis a des champs electromatiques basses fréquences
      http://videos.next-up.or/Tsr/Champs_Electromagnetiques_Basses_Frequences_Transformateurs/06_04_2010.html (mettre le lien dans la barre de recherche)
      Aprés avoir vu cette vidéo pouvez vous affirmer qu’il n’y a aucun danger pour la santé des enfants.
      Une these n’est fausse, ni vrai tant qu’elle n’a pas était démontrée

      A l’heure actuelle aucune étude épidémiologique n’a été faite sur les radio fréquences du cpl
      si vous contester le pr Belpomme c’est votre droit
      Le Pr Luc Montagnier prix Nobel de médecine découverte du virus du sida qui a repris les recherches de Jacques Benveniste médecin et immunologiste sur la mémoire de l’eau.
      Le Pr Montagnier a prouvé qu’il pouvait informé l’eau par des champs électromagnétiques
      Le vivant ne serait plus seulement régi par des réactions chimiques, mais aussi par des signaux électromagnétiques porteurs d’information https://www.youtube.com/watch?v=_2xInJFD23k

      L’union soviétique était les premiers s’être intéresser sur les effets des champs électromagnétiques un reportage « ces ondes qui tuent ces ondes qui guérissent »
      https://www.youtube.com/watch?v=Vl9T4KjS15s
      Le rapport confidentiel edf n’est pas n’importe quoi….

      Hélas l’avenir me donnera raison
      ps: apparemment le compteur qui sera installé a grenoble fonctionnera avec une technologie haute fréquence dont l’un des partenaires est Orange… et non du cpl comme le linky
      Pourquoi la majorité actuelle est- elle silencieuse sur le nouveau compteur qu’a t-elle a cachée ?
      J’aimerais me tromper,hélas l’avenir me donnera raison….
      Bonne soirée à vous

      sep article
      • -Je répète que cette « thèse universitaire » n’aborde que la compatibilité électromagnétique destinée à éviter de brouiller les matériels électroniques, rien d’autre.
        -Ou voyez vous que je nie quelque chose ? relisez mon premier message « il existe bien un rayonnement parasite ».
        -La « vidéo d’un enfant de 2 ans » est un cas particulier qui montre un transformateur industriel dans un endroit où il ne devrait pas se trouver (un immeuble d’habitation). Des champs magnétiques élevés peuvent être générés, mais ça n’a rien à voir avec le CPL. Accessoirement, la vidéo montre le pataquès qui peut exister avec des normes différentes : 100µT dans l’UE et dans le monde, 20µT aux USA, 1µT en suisse. Résultat, on risque de s’affoler en Suisse si on dépasse 1µT (cas de cette vidéo), alors qu’on sera dans les clous ailleurs.
        – Vous citez plusieurs chercheurs… très bien, mais ce qui importe, ce sont leurs publications scientifiques et pas ce qu’ils racontent sur Youtube… A ma connaissance, aucun de ces chercheurs n’a publié d’étude validée remettant en cause l’état des connaissances scientifiques tel qu’il est décrit par l’OMS et les agences sanitaires du monde entier.

        sep article
    • J’ai plus de 70 ans, j’ai toujours bossé avec des courants, tantôt faibles, tantôt forts . Dans ma vie, je me suis pris je ne sais combien de  » Châtaignes » y compris des courant résiduels de la foudre en
      haute montagne ( dits de terre à l’époque ),j’ai toujours trouvé -comme vous- que cette histoire d’hypersensibles aux ondes était plutôt « loufoque ».J’ai assisté à une conférence sur le sujet,à
      l’Albenc il y à quelques années.Je reconnais avoir toujours été et être un imbécile , mais cette conférence m’a incité à essayer de réfléchir. Et je suis parti à la pêche aux infos…J’ai changé d’avis.
      Oui, il existe des personnes plus ou moins sensibles aux radiofréquences.Le phénomène semble mal connu, difficile à cerner. Quelle est la part du psychologique ? Du somatique ? En ce qui me concerne, je l’ignore.Je ne possède pas l’intelligence brillante de celles et de ceux qui affirment
      péremptoirement que la seule vérité est la leur .Que quiconque ose la discuter est un rustre obscurantiste ( ou une bien entendu ). Par exemple l’intelligence de celles et de ceux qui affirmaient que le sang non chauffé ne comportait aucun risque. Ou que les centrales de Fukushima étaient absolument sûres que tout avait été prévu. L’ennui avec ces personnes d’une
      intelligence supérieure ( oh, combien !) est qu’elles ont tout prévu, absolument tout, sauf …l’imprévisible !( comme dirait Monsieur Edgar MORIN ). J’ai bien peur qu’avec ces 35 millions de compteurs aussi intelligents que leurs conceptrices et que leurs concepteurs,nous n’allions vers de graves problèmes…prévisibles !
      Je puis vous assurer que depuis plus de 20 ans j’ai l’habitude de différencier mes différentes crises
      cardio-vasculaires et de vivre avec, sans courir pour un oui pour un non au SAMU.
      Mais ces trois crises matinales tout à fait inhabituelles ne sont probablement pas dues au Psychisme ( j’ignorai que le système était en service ),ni à un effort quelconque ( cela faisait plusieurs heures que je dormais paisiblement sans avoir fait l’amour ) Je ne crois pas au hasard ( peut-être est-ce une erreur ?) La Trinitrine n’a pas agit ! Alors ?
      Cordialement.

      sep article
  10. La technologie est très pratique pour les gouvernants. Elle permet d’insuffler des régressions politiques et sociales sans susciter le moindre débat public. Dites que vous voulez supprimer le principe de solidarité nationale de la sécurité sociale, vous déclencherez un tollé. Dîtes en revanche que vous souhaitez mettre sur le marché la médecine connectée personnalisée préventive sur Smartphone : vous serez applaudit au nom de l’Innovation, et vous obtiendrez le même résultat !

    Dîtes que vous souhaitez une société où chacun est suspecté et contrôlé par son environnement éléctronique, dans un système dans lequel des algorithmes définissent ce qui est normal ou pas. On vous interpellera sur ce choix politique liberticide. En revanche, parlez plutôt de Smart Grids, de Big Data, de domotique et on vous remettra la médaille de la French Tech.

    Heureusement, on dirait qu’à force d’être dupés, les grenoblois sentent le coup venir…

    sep article
  11. Respecter des distances de sécurité ne changera rien au fait au Linky est un instrument de contrôle supplémentaire qui se retournera rapidement contre les citoyens. En effet, même si la CNIL est censée veiller à la bonne utilisation personnelle, la plupart du temps cette veille est balayée au bout de quelques années par la grande tentation des puissances commerciales et étatiques d’utiliser les données (comme pour internet) pour prédire et controler les comportements. Au fait, votre consommation électrique est anormalement élevée, comme nous l’a révélé l’analyse via le Big Data ? : vous hébergez certainement un migrant de manière illégale, ou cherchez à dissimuler un conjoint aux yeux de la CAF.

    sep article
  12. sep article
    • Et vous, qui êtes son colistier, vous en pensez quoi ? N’êtes vous pas docteur en informatique avant d’être militant du FN ?

      sep article
  13. 1 – Les Communes peuvent refuser les compteurs Linky et Gazpar !

    http://refus.linky.gazpar.free.fr/

    2 – 105.000 compteurs intelligents retirés au Canada après 8 incendies…

    http://lesmoutonsenrages.fr/2016/01/17/105-000-compteurs-intelligents-retires-au-canada-apres-8-incendies/

    3 – L’Allemagne renonce à la généralisation du compteur intelligent

    http://www.lemoniteur.fr/article/l-allemagne-renonce-a-la-generalisation-du-compteur-intelligent-27503537?tool=print

    Le 9 février, le ministère allemand de l’Economie a annoncé que les compteurs intelligents ne seraient rendus obligatoires que pour les foyers fortement consommateurs d’électricité. Une position à contre-courant des directives de l’Union européenne en la matière.

    sep article
  14. sep article
    • Rassurer moi vous n’avez pas de téléphone portable? Pas d’internet wifi? Pas d’internet par ADSL? Pas de four microonde?

      sep article
    • Ah oui et pourquoi ? Parce que les robins de toits l’ont dit ou parce que l’Internet a dit que c’était mal ?

      sep article
  15. Intéressant article. Il est louable et toujours pertinent de mettre en avant les risques possibles. Cela s’appelle prévention.
    Malheureusement en matière d’onde électromagnétique on entend et lit un peu tout et n’importe quoi.
    Chacun étayant ses propos avec des études scientifiques. Etudes que peu de personnes prennent la peine de lire en profondeur en regardant et critiquant le protocole et les limites de l’étude.
    Malheureusement beaucoup d’association pense que lire le résumé suffit et avance des arguments plus ou moins bancal.

    Je poserai bien une question: on entend jamais parlé de la nocivité des champs magnétiques émit par l’adsl? le vdsl? La télévision?
    Bref il y a une focalisation d’un certain nombre d’associations sur les antennes mobiles ainsi que toutes les nouvelles technos sans prendre du recul sur les autres techno. Ouvrir le débat c’est bien mais se poser les bonnes questions c’est mieux.

    sep article