Appel Forêt -

Solidarauto 38 : le garage solidaire met les gaz en 2016

Solidarauto 38 : le garage solidaire met les gaz en 2016

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Après avoir connu des moments difficiles, le garage solidaire SolidarAuto 38 – géré par l’association du même nom à Échirolles – relève la tête et s’inscrit même dans de nouveaux projets à l’échelle nationale.

 

 

 

SolidarAuto 38 a su négo­cier un virage dif­fi­cile. Alors que l’an­née 2015 s’é­tait ouverte sur une baisse signi­fi­ca­tive des dons de véhi­cules, qui nui­sait natu­rel­le­ment à son acti­vité, ce début d’an­née 2016 semble net­te­ment plus sou­rire à l’as­so­cia­tion. Si rien n’est évi­dem­ment gagné, l’opé­ra­tion de com­mu­ni­ca­tion appe­lant aux dons de voi­tures d’oc­ca­sion, menée à par­tir de juin 2015, a très net­te­ment porté ses fruits.

 

Atelier Solidarauto

SolidarAuto 38 emploie six tech­ni­ciens qua­li­fiés en CDI à plein temps. DR

 

Fondé en 2013 à l’i­ni­tia­tive du Secours catho­lique et sou­tenu par de nom­breux par­te­naires dont les col­lec­ti­vi­tés locales, le garage soli­daire SolidarAuto 38 d’Échirolles pro­pose aux per­sonnes les plus modestes les mêmes pres­ta­tions qu’un garage tra­di­tion­nel pour des sommes évi­dem­ment infé­rieures. Il emploie aujourd’­hui en CDI et à temps plein six tech­ni­ciens qua­li­fiés pour s’oc­cu­per des véhi­cules, les autres tâches – notam­ment l’ac­cueil et la com­mu­ni­ca­tion – étant effec­tuées par des bénévoles.

 

 

 

Réduire la « fracture mobilité »

 

 

« L’idée d’un garage soli­daire est venue d’une réflexion menée sur les pro­blèmes liés à la mobi­lité pour les per­sonnes en dif­fi­culté. Des pro­blèmes qui appa­rais­saient notam­ment dans les bud­gets des micro­cré­dits sociaux [cré­dits accor­dés aux per­sonnes exclues du sys­tème ban­caire clas­sique, du fait de reve­nus trop faibles, ndlr] », explique Guy Labrunie, pré­sident de l’as­so­cia­tion SolidarAuto 38.

 

« Les sta­tis­tiques montrent que 70 % du bud­get du micro­cré­dit social va vers la voi­ture, notam­ment vers son achat. D’où l’i­dée de réduire le pro­blème en met­tant en place des solu­tions de mobi­lité à des coûts moindres. » Réduire, en somme, ce que le Secours catho­lique nomme la « frac­ture mobi­lité », dans un rap­port sta­tis­tique de 2014 pré­sen­tant des don­nées et un état des lieux par­ti­cu­liè­re­ment criants.

 

Ainsi, sur pré­sen­ta­tion d’une attes­ta­tion de quo­tient fami­lial ou par l’in­ter­mé­diaire d’un tra­vailleur social, les per­sonnes aux reve­nus les plus faibles peuvent faire révi­ser ou répa­rer leur véhi­cule. Voire en ache­ter un d’oc­ca­sion, garanti trois mois, carte grise et plaques offertes.

 

 

 

Un réseau national SolidarAuto

 

 

Mais 2016 s’ouvre éga­le­ment sur un nou­veau pro­jet : la mise en place d’un réseau natio­nal de garages soli­daires, sur le modèle des deux SolidarAuto déjà exis­tants. Car si nous insis­tons sur le “38” du Solidarauto d’Échirolles, c’est qu’il existe éga­le­ment un Solidarauto 49 situé à Angers, dans le Maine-et-Loire. Et ce n’est évi­dem­ment pas une coïncidence.

 

Logo Solidarauto 49

SolidarAuto existe aussi dans le Maine-et-Loire.

« Dans les deux cas, ce sont des garages qui se sont faits sous l’é­gide du Secours catho­lique, qui a déposé la marque SolidarAuto, pré­cise Guy Labrunie. Et comme nous avons envie que ce modèle éco­no­mique se déve­loppe en France, nous lui avons pro­posé ce pro­jet. »

 

L’idée sera donc de per­mettre la nais­sance de garages soli­daires SolidarAuto sur l’en­semble du ter­ri­toire natio­nal, cha­cun por­tant en exten­sion le numéro de son dépar­te­ment. Mais pour­quoi un réseau national ?

 

 

« D’une part, appar­te­nir à un réseau, cela apporte une image de marque. Pour cela, il fau­dra évi­dem­ment res­pec­ter les mêmes valeurs, en sous­cri­vant notam­ment à une charte. D’autre part, un réseau per­met de déve­lop­per des rela­tions beau­coup plus struc­tu­rées avec des four­nis­seurs, ainsi que des par­te­na­riats, et pour­quoi pas des mécé­nats, au niveau natio­nal ! », déve­loppe avec enthou­siasme le pré­sident de SolidarAuto 38.

 

Avant de pré­ci­ser qu’à l’heure actuelle une dou­zaine de pro­jets est déjà sus­cep­tible de voir le jour grâce à la créa­tion de ce réseau natio­nal SolidarAuto, dont un par­ti­cu­liè­re­ment avancé à Rouen. Bientôt un SolidarAuto 76 en acti­vité ? L’année 2016 nous le dira.

 

 

Florent Mathieu

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'équipe du Fournil compte, en plus de ses salariés, une quinzaine de bénévoles actifs. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net
Le Fournil : haut lieu d’accueil, d’entraide et de partage à Grenoble

  REPORTAGE - Le Fournil, association qui vient en aide aux plus démunis, est à l’origine un lieu d’accueil de jour et une cantine associative, Lire plus

Le Ministre des solidarités et de la santé a visité Episol samedi 22 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Olivier Véran, ministre des solidarités, en visite à l’épicerie Episol bénéficiaire du plan France relance

  FOCUS – Le Ministre des solidarités et de la santé a visité, samedi 22 mai, l'épicerie Episol située dans le quartier Capuche à Grenoble. Lire plus

© Sarah Krakovitch – Place Gre’net
Solidarité SDF Grenoble : dans les coulisses d’une distribution alimentaire hebdomadaire pour les plus démunis

  REPORTAGE – Depuis quatre ans, Jean-Pierre Valverde organise chaque mercredi des distributions et des maraudes dans le centre-ville de Grenoble pour les sans-abris et Lire plus

Grenoble distinguée “Ville Internet” mais aussi “Territoire numérique d’excellence”

  FLASH INFO – La Ville de Grenoble conserve son label « Territoires, Villes et Villages Internet ». Pour la treizième année de suite, elle Lire plus

Collecte annuelle de la Banque alimentaire de l’Isère les vendredi 29 et samedi 30 janvier 2021

  FLASH INFO — Nouvelle collecte de la Banque alimentaire de l'Isère les vendredi 29 et samedi 30 janvier 2021. Des bénévoles se déploieront dans Lire plus

La remise a donné 35 cadeaux à l'association Solenciel. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : La Remise offre des box de Noël aux femmes victimes des réseaux de traite d’êtres humains

  FIL INFO - Pour les fêtes de fin d'année, la ressourcerie La Remise a préparé des box de Noël à destination de l'association Solenciel. Lire plus

Flash Info

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin