Le cairn, future monnaie locale grenobloise, a désormais sa charte

sep article



EN BREF – Officiellement lancé en mars 2015, le projet de monnaie locale complémentaire dans le bassin grenoblois poursuit son avancée. Un stade de plus vient d’être franchi avec le choix de son nom, le cairn, et l’établissement d’une charte de valeurs et principes.

 

 

 

Un cairn en montagne. © Emilie Chollet

Un cairn en mon­tagne. © Émilie Chollet

Qui n’a jamais posé sa pierre sur un petit tas de cailloux, au bord d’un des nom­breux che­mins de ran­don­née qui jalonnent notre contrée mon­ta­gneuse ? Mais com­bien connaissent le nom de ce petit édi­fice miné­ral si com­mun ? Il s’a­git d’un cairn et c’est le nom choisi pour la mon­naie locale à Grenoble.

 

 

 

Le Cairn, un sym­bole mon­ta­gnard et soli­daire

 

 

Nous vous en par­lions au prin­temps. Un groupe de citoyens, aidé de cher­cheurs sur l’in­no­va­tion moné­taire à l’Université Pierre-Mendès-France, a décidé de pro­po­ser une mon­naie locale com­plé­men­taire (MLC) sur tout le bas­sin gre­no­blois. Et le pro­jet avance. Les par­ti­ci­pants ont ainsi fina­lisé deux étapes socles du pro­jet, lors des deux der­nières réunions de tra­vail de sep­tembre et octobre.

 

 

L’une, pri­mor­diale, a consisté à éta­blir la charte de la mon­naie à venir. L’autre, plus sym­bo­lique mais non moins néces­saire, a été de bap­ti­ser cette mon­naie. C’est donc le Cairn qui a rem­porté les suf­frages parmi une pré­sé­lec­tion de quatre pro­po­si­tions, dont le Lien, l’Éco et la Cime. Un choix qui sou­ligne la carac­té­ris­tique quelque peu iden­ti­taire d’une mon­naie locale, puisque le cairn est for­te­ment lié au pay­sage mon­ta­gnard gre­no­blois, même s’il n’est pas spé­ci­fique à la région.

 

La sym­bo­lique du Cairn, mul­tiple, répond à quatre axes prin­ci­paux déter­mi­nés par le groupe : il incarne la volonté de mar­quer un lieu par­ti­cu­lier, en l’oc­cur­rence le bas­sin gre­no­blois, de mon­trer un che­min et d’ai­der à atteindre des objec­tifs, ceux de la Charte. Le tout dans une démarche par­ti­ci­pa­tive et soli­daire.

 

 

 

Une charte pour définir les valeurs du Cairn

 

 

S’intégrer dans une démarche d’é­co­no­mie soli­daire et sociale, une éco­no­mie res­pec­tueuse de l’en­vi­ron­ne­ment, mais aussi une éco­no­mie réelle et de gou­ver­nance citoyenne : tels sont les grands prin­cipes de la Charte tout nou­vel­le­ment édi­tée.

 

 

Charte du Cairn, la monnaie locale du bassin grenoblois © monnaie locale grenobloise

Charte du Cairn, la mon­naie locale du bas­sin gre­no­blois. © Monnaie locale gre­no­bloise

 

Si les bases sont doré­na­vant posées, il reste encore beau­coup d’é­tapes à vali­der avant la mise en cir­cu­la­tion, pré­vue pour la fin 2016. Un modus ope­randi pré­cis doit, par exemple, étayer chaque prin­cipe de la Charte. Afin de faci­li­ter les démarches, le groupe de tra­vail vient de mon­ter l’Association pour la créa­tion du Cairn.

 

Le jeudi 29 octobre devrait mar­quer le début d’une nou­velle phase. En effet, les repré­sen­tants de la Ville et de Grenoble Alpes-Métropole, ainsi qu’une délé­ga­tion de l’as­so­cia­tion citoyenne se ren­con­tre­ront dans l’es­poir que chaque par­tie mette en com­mun ses moyens pour concré­ti­ser pro­jet*.

 

Rappelons que les ses­sions de tra­vail sont publiques et par­ti­ci­pa­tives. Pour plus de ren­sei­gne­ments, ren­dez-vous sur la page Facebook Monnaie citoyenne gre­no­bloise.

 

 

Delphine Chappaz

 

 

* L’article a été modi­fié le 28 octobre à midi, dans la mesure où la Région Rhône-Alpes qui devait éga­le­ment y prendre part ne sera fina­le­ment pas pré­sente à la réunion pré­vue le 29 octobre concer­nant le Cairn.

 

 

A lire aussi sur Place Gre’net :

 

Une mon­naie locale dans les tuyaux à Grenoble

Pascal Clouaire : « il faut sim­pli­fier l’u­ti­li­sa­tion de la mon­naie locale »

Monnaie locale : retour sur l’ex­pé­rience du sol alpin

 

 

commentez lire les commentaires
9046 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Bonjour caro,
    Nous n’a­vons pas encore trouvé les bons inter­lo­cu­teurs au niveau du conseil dépar­te­men­tal. La com­pé­tence éco­no­mie se retrou­veant essen­tiel­le­ment aujourd’­hui au niveau de la com­mu­nauté de com­munes et de la région, nous n’a­vons pas plus creusé. Néanmoins le conseil dépar­te­men­tal, pour­rait jouer un rôle impor­tant dans le pro­jet en affec­tant notam­ment une petite par­tie des aides sociales en mon­naie locale (une aug­men­ta­tion dans l’i­déal, une aug­men­ta­tion de 30€ du RSA en mon­naie locale par exemple).

    sep article
    • Merci pour votre réponse, Olivier.
      Si je com­prends bien, le conseil dépar­te­men­tal n’a donc pas la com­pé­tence éco­no­mie, sauf à vou­loir nous impo­ser quelques grands tra­vaux pha­rao­niques, genre A51 !
      Quant à l’aug­men­ta­tion du RSA, même de 30 € en mon­naie locale, je n’y crois abso­lu­ment pas, vu toutes les res­tric­tions bud­gé­taires dans le domaine social … Tant pis, le cairn se pas­sera de lui.
      Bonne conti­nua­tion, bon tra­vail jus­qu’à la nais­sance du cairn.

      sep article
  2. je trouve cette ini­tia­tive de mon­naie locale fort inté­res­sante. J’attends d’en savoir plus sur les moda­li­tés de fonc­tion­ne­ment de cette mon­naie.
    Question de pure curio­sité, sans arrière pen­sée : pour­quoi le Conseil Départemental n’y par­ti­cipe pas ?

    sep article