Fabien Périgaud, directeur territorial adjoint ERDF Isère manipulant le compteur électrique communicant Linky, jaune fluo © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

Le comp­teur Linky débarque bien­tôt dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

Le comp­teur Linky débarque bien­tôt dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE - Souvenez-vous, Linky, le compteur électrique communicant, porté au pinacle par certains, accusé de tous les maux par d'autres. Il arrive en décembre dans l’agglomération grenobloise, plus précisément à Échirolles, Saint-Martin-d'Hères et Fontaine. Par contre, à Grenoble, point de Linky… avant 2017. Explications.

 ➔ 1236 mots

 

 

Fabien Périgaud, directeur territorial adjoint ERDF Isère manipulant le compteur électrique communicant Linky, jaune fluo © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

Fabien Périgaud, directeur territorial adjoint ERDF Isère manipulant le compteur électrique communicant Linky, jaune fluo. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

« A partir de décembre, nos premiers compteurs électriques communicants Linky seront installés chez les particuliers, dans les communes d’Échirolles, Fontaine et Saint-Martin-d’Hères », annonce Fabien Périgaud, directeur territorial adjoint ERDF Isère. Le reste de l’agglomération, puis toute l'Isère, seront ensuite équipés.

 

La loi sur la transition énergétique, entérinée le 20 mai 2015, a rendu obligatoire l’installation de ce compteur partout en France*. Ses avantages ? Les promoteurs du dispositif les énumèrent : une facture électrique à l’euro près, un moyen pour le consommateur de connaître finement ce qu’il consomme et, éventuellement, de changer de contrat pour faire des économies.

 

Le distributeur pourra, quant à lui, commander à distance le compteur communicant Linky afin de lui « passer des ordres, par exemple de réduction temporaire de la consommation d’électricité », commente Fabien Périgaud. Le fournisseur – avec l’autorisation du particulier – pourra, lui aussi, récupérer les données fournies par Linky pour mieux conseiller son client.

 

Enfin, Linky est la terminaison indispensable des fameux smart grids, ces réseaux de distribution d'électricité “intelligents” qui visent à en optimiser la production, la distribution et la consommation. Une solution face à la montée en puissance de l'électricité issue des énergies renouvelables – dont le stockage est très complexe à l'heure actuelle – et à l'usage exponentiel de la voiture électrique.

 

 

 

Pas avant 2017… à Grenoble même

 

 

Grenoble fait partie des premières villes françaises à avoir testé concrètement les smart grids, dans le cadre d’une expérimentation baptisée Greenlys. Un projet, porté par plusieurs partenaires industriels et scientifiques locaux et nationaux, qui vise à améliorer la qualité d'alimentation du réseau électrique par l'utilisation de nouvelles technologies. De fait, Linky semble fin prêt à fonctionner sur Grenoble à en croire cette vidéo promotionnelle.

 

Maquette d'un réseau électrique intelligent. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr Smart Grid Linky Erdf

Maquette d'un réseau électrique intelligent. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

L'un des deux chercheurs grenoblois interrogés déclare ainsi avoir beaucoup apprécié « commander ses radiateurs à distance, dans le tram, avec son téléphone portable ». Mais pour l’installation généralisée de Linky dans la capitale des Alpes, les Grenoblois devront attendre un peu…

 

Car les compteurs évolués n’arriveront pas avant 2017 à Grenoble. « Nous en sommes au stade de l’étude de projet », commente-t-on chez GEG, chargé de distribuer l’électricité sur la ville et d’installer les compteurs communicants. Une spécificité locale, dans la mesure où ERDF s’occupe de 95 % de la population française.

 

Pour le fournisseur grenoblois, la difficulté n’est pas tant d’installer Linky ou un équivalent que de mettre en place tout un système de pilotage et de recueil de données. GEG doit, en sus, plancher sur la mise en place du compteur intelligent pour le gaz.

 

 

 

Des économies grâce à Linky… Mais pour qui ?

 

 

Concrètement, Linky permettra-t-il de réaliser des économies d'énergie ?

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice enterre le dispositif d'interpellation et de votation citoyenne de la Ville de Grenoble. Un outil démocratique qui aura été très peu utilisé... Tribunal administatif © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réaumont, pre­mière com­mune de l’Isère anti-Linky convo­quée devant le tri­bu­nal administratif

FOCUS - Refusant le compteur Linky sur sa commune, Brigitte Laurent, maire de Réaumont est convoquée ce vendredi 9 mars, à 10 h 30, devant le tribunal Lire plus

UNE Première rencontre régionale, à Grenoble, des collectifs anti-linky (le compteur communicant d'Enedis), samedi 20 janvier 2018 au café associatif L'Engrenage © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble, lieu de « conver­gence des luttes » des col­lec­tifs anti-Linky rhônalpins

REPORTAGE - Hasard ou acte délibéré ? Tandis que le festival Transfo de la French Tech in the Alps – ode à la société numérique et Lire plus

Schneider Electric inau­gure son Technopole à Grenoble, « vitrine des savoir-faire » du groupe

FOCUS - Schneider Electric a inauguré Technopole, un nouveau bâtiment “intelligent”, ce 12 juillet à Grenoble, en présence de Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, Lire plus

Rassemblement de Grenoble anti-Linky, et contre la Smart City, samedi 11 mars, en marge de la biennale, villes en transition © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Grenoble anti-linky et PMO remettent la ques­tion de la “Smart city” sur la table

REPORTAGE - Dans le concert de satisfecits prononcés au cours de la Biennale des villes en transition, le collectif Grenoble Anti-Linky a voulu mettre les Lire plus

Quartier de la Villeneuve à Grenoble. DR
Durant une semaine, la Villeneuve de Grenoble pré­sente « sa » vision de la transition

FOCUS - Tandis que la Ville de Grenoble lance la première édition de la biennale Villes en transition, le quartier populaire de la Villeneuve a Lire plus

© Commons Wikimedia - Milky
Réseaux élec­triques intel­li­gents : le démons­tra­teur GreenLys à l’heure du bilan

EN BREF - Quatre ans après son lancement en mai 2012, c'est l'heure du bilan pour le démonstrateur de réseaux électriques intelligents GreenLys. Les acteurs Lire plus

Flash Info

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

|

09/05

12h05

|

|

06/05

20h04

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin