Des buses dans le Parc Paul Mistral. © Arnaud Chastagner - placegrenet.fr

Des buses anti cor­neilles dans le parc Paul Mistral

Des buses anti cor­neilles dans le parc Paul Mistral

REPORTAGE – Grenoble-Alpes Métropole a demandé à l’association Harris 73 de faire voler ses rapaces dans le parc Paul Mistral afin d’éloigner les cor­neilles envi­ron­nantes, sources de dégra­da­tions dans le Stade des Alpes. 

Tahar Méguirèche et sa buse parc Paul Mistral à Grenoble © Arnaud Chastagner - placegrenet.fr

Tahar Méguirèche et sa buse. © Arnaud Chastagner – pla​ce​gre​net​.fr

Perchée sur son gant en cuir, Maya observe la foule qui s’agglutine autour d’elle. Xéna, curieuse elle aussi, n’est pas très loin. Les deux buses au regard noir et pro­fond jettent de rapides coups d’œil. Elles sont vives et n’hésitent pas à décou­vrir les envi­rons en quelques bat­te­ments d’ailes.

Les cor­neilles, source de dégradation

Que viennent faire ces rapaces au cœur de la ville ? Effrayer les cor­neilles. Les employés du Stade des Alpes se sont, en effet, aper­çus der­niè­re­ment que les joints d’étanchéité de la ver­rière étaient par­se­més de trous. L’origine de ces désordres, selon eux ? Les cor­neilles qui vien­draient man­ger des insectes ou boire dans des petites poches d’eau. Leur bec per­ce­rait ces bandes imper­méables, entraî­nant ainsi des fuites au niveau des tri­bunes et donc sur les spectateurs.

buse de Tahar Méguirèche au parc Paul Mistral à Grenoble © Arnaud Chastagner - placegrenet.fr

Une buse de Harris per­chée dans le parc Paul Mistral. © Arnaud Chastagner – pla​ce​gre​net​.fr

Trois buses de Harris dans le parc

Pour remé­dier à ce pro­blème, Grenoble-Alpes Métropole a demandé à Tahar Méguirèche et à son asso­cia­tion Harris 73 de faire voler, béné­vo­le­ment, trois buses de Harris dans le parc Paul Mistral. Les cor­vi­dés et les rapaces ne s’appréciant guère, l’ob­jec­tif est que les buses fassent fuir les cor­neilles par leur simple pré­sence. Bref, chas­ser les sources de dégra­da­tions que sont les cor­neilles, sans leur faire de mal.

Tahar Méguirèche, pas­sionné depuis huit ans par la fau­con­ne­rie, a accepté cette demande dans le seul but d’entraîner ses rapaces dans un nou­vel envi­ron­ne­ment. « Ce geste de ma part est motivé par l’amour que je porte à mes oiseaux. En aucun cas, il n’y a une rému­né­ra­tion dans ma démarche. Je reste béné­vole »sou­ligne-t-il.

Buses de Tahar Méguirèche - Parc Paul Mistral  © Arnaud Chastagner

© Arnaud Chastagner – pla​ce​gre​net​.fr

Expérimentation jus­qu’en février, puis en août

Pour obte­nir des résul­tats posi­tifs, cette expé­rience-test se dérou­lera ponc­tuel­le­ment, à rai­son de deux à trois fois par semaine jusqu’au mois de février, puis repren­dra au mois d’août. Cette pause s’explique par la mue des oiseaux, période durant laquelle la gent ailée renou­velle son plumage.

Hervé Coffre, chargé d’études faune à la Ligue pour la pro­tec­tion des oiseaux (LPO), en Isère, explique l’i­ni­tia­tive adoptée :

La pro­chaine fois que vous vous pro­mè­ne­rez dans le parc Paul Mistral, levez les yeux. Vous aper­ce­vrez peut-être les deux femelles Xéna et Maya, ainsi qu’un tier­ce­let, leur congé­nère mâle, plus petit d’un tiers !

Arnaud Chastagner

AC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Réserve natu­relle des Hauts de Chartreuse : un iti­né­raire de ran­don­née auto­risé sur les terres pri­vées du marquis

FOCUS - Après un an de conflit opposant les randonneurs au marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire d'une partie de la Réserve naturelle des Hauts de Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !