Appel Forêt -
Première répétition générale pour la Fabrique Opéra de Grenoble © Maïlys Medjadj

Les dessous de la Fabrique Opéra

Les dessous de la Fabrique Opéra

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Après Aïda en 2012 et Nabucco l’an dernier, la Fabrique Opéra de Grenoble prépare son nouveau spectacle : les Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach. Le concept est toujours le même : rassembler amateurs, professionnels et scolaires autour d’un opéra coopératif. Nous avons assisté à l’une des répétitions générales qui ont débuté en vue des représentations du 28 mars au 1er avril au Summum. L’occasion de revenir avec Patrick Souillot, le directeur artistique et chef d’orchestre, sur le financement de ce projet.

 
 

 

© Maïlys Medjadj

Première répé­ti­tion pour a fabrique opéra. © Maïlys Medjadj

Samedi, 14 heures. C’est dans un entre­pôt situé à Moirans que les 93 cho­ristes, les solistes et les musi­ciens de la Fabrique Opéra de Grenoble ont ren­dez-vous pour la pre­mière répé­ti­tion géné­rale des Contes d’Hoffmann. Chacun s’installe dans le brou­haha et l’ex­ci­ta­tion géné­rale. On sent que l’effervescence est là.
 
Pendant que les chan­teurs échauffent leurs voix, les musi­ciens ins­tallent pupitres et ins­tru­ments, sous l’œil bien­veillant et aiguisé de Patrick Souillot. L’occasion pour nous de dis­cu­ter un moment avec le chef d’orchestre qui avoue volon­tiers qu’un tel pro­jet coûte envi­ron 500 000 euros pour la production.
 
« L’un des plus gros bud­gets, c’est la loca­tion du Summum avec l’installation tech­nique, sono­ri­sa­tion et lumière » explique-t-il. « Le deuxième poste, c’est bien évi­dem­ment l’artistique. Autrement dit, les salaires des chan­teurs, l’encadrement musi­cal tout au long de l’année, la mise en scène, la direc­tion d’orchestre et la scénographie. »
 
 
© Maïlys Medjadj

© Maïlys Medjadj

Des sub­ven­tions publiques au mécé­nat privé
 
 
Côté finan­ce­ment, Patrick Souillot rap­pelle que l’un des « piliers de la Fabrique Opéra est de s’asseoir sur des recettes propres : 65% de billet­te­rie contre 35% de mécé­nat et de sub­ven­tions publiques ». Un mécé­nat, qui pro­vient aussi bien des entre­prises locales que de grosses fon­da­tions comme France Télévision, Transdev, la SNCF ou encore les éta­blis­se­ments A.Raymond à Grenoble.
 
De plus petites entre­prises locales par­ti­cipent aussi à cette aven­ture. « Notre coopé­ra­tion avec elles ne se limite d’ailleurs pas à un par­te­na­riat finan­cier. Nous échan­geons aussi de la visi­bi­lité et rece­vons du maté­riel pour éla­bo­rer les cos­tumes et décors par exemple » ajoute-t-il.
 
© Maïlys Medjadj

© Maïlys Medjadj

La Fabrique Opéra de Grenoble, lan­cée en 2007, fonc­tionne ainsi avec 10 à 15 % de sub­ven­tions publiques. De l’argent qui pro­vient de la région Rhône-Alpes, du Conseil géné­ral, de la Métro et désor­mais de la ville de Grenoble.
 
La mai­rie par­ti­cipe, en effet, depuis l’année der­nière au pro­jet. « Nous avions, jusque-là, un pro­blème avec la ville et il semble qu’à l’oc­ca­sion de l’an­née élec­to­rale et avec un chan­ge­ment d’équipe, les choses aient bougé en notre faveur. Nous avons reçu une petite sub­ven­tion pour l’année 2013 et avons enfin nor­ma­lisé nos relations ».
 
 
« Nous ne sommes pas à la solde du Qatar »
 
 
Quant au prix de la soli­da­rité reçu de la part du Qatar en octobre der­nier et qui a fait polé­mique, Patrick Souillot tient à mettre les choses au clair. « Nous ne sommes pas à la solde du Qatar. Nous avons reçu un prix en nature d’une valeur de 4 000 euros. C’est en fait une fac­ture d’un four­nis­seur de tis­sus pour la créa­tion de cos­tumes qui a été réglée » précise-t-il.
 

 

Première répétition générale pour la Fabrique Opéra de Grenoble © Maïlys Medjadj

Première répé­ti­tion géné­rale pour la Fabrique Opéra de Grenoble © Maïlys Medjadj

Monté par EADS et l’ambassade du Qatar en France, ce prix de la soli­da­rité a béné­fi­cié en 2013 d’une dota­tion finan­cée à hau­teur de 100 000 euros par cha­cune des deux struc­tures. Vingt-cinq pro­jets dont la Fabrique Opéra de Grenoble ont ainsi été récom­pen­sés pour leur action. 
En atten­dant le lever de rideau le 28 mars au Summum, les répé­ti­tions vont se mul­ti­plier à un rythme sou­tenu. Avec un seul objec­tif pour tous les par­ti­ci­pants : être fin prêts pour la pre­mière des Contes d’Hoffmann.
 
 
Maïlys Medjadj
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MM

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Action de "désobéissance civile" organisée par l'Alliance citoyenne : des femmes musulmanes en burkini se sont baignées à la piscine Jean Bron à Grenoble, ce dimanche 23 juin 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr
Gérald Darmanin demande à la Commission européenne d’annuler sa subvention à l’Alliance citoyenne

  EN BREF - Gérald Darmanin a écrit à la Commission européenne pour lui demander d'annuler la subvention à l'Alliance citoyenne basée à Grenoble. Une Lire plus

Le « cadeau de Noël » de la Région Aura aux chasseurs, vivement critiqué par le groupe RCES

  FIL INFO – Le 30 décembre 2020, la Région Auvergne Rhône-Alpes a décidé de verser 800 000 euros aux fédérations de chasse. Un « Lire plus

Alain Carignon dénonce une "main-mise" de Grenoble sur Actis, malgré la présence d'élus d'opposition au CA
Subvention de la Ville de Grenoble au CCIF : Alain Carignon demande son remboursement

FLASH INFO - Alain Carignon demande le remboursement de la subvention que la Ville de Grenoble a versé au Collectif de lutte contre l'islamophobie en Lire plus

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
La subvention au Lyon-Turin prolongée de trois ans : un « gaspillage massif d’argent public » pour des eurodéputés

  DÉCRYPTAGE - La Commission européenne a prorogé de trois ans la subvention allouée au Lyon-Turin. Car le retard s'accumule sur le chantier. Plusieurs eurodéputés, Lire plus

De gauche à droite : Sandrine Chaix, Marie-Claire Terrier, Yannick Neuder, Olivier Bonnard, Nathalie Béranger et Catherine Bolze. © Joël Kermabon - Place Gre'net Union des démocrates et indépendants : Sandrine Chaix
Rencontres ciné montagne de Grenoble : des élus régionaux nient la défection de la Région, Pierre Mériaux persiste et signe

  DROIT DE SUITE - Quatre conseillers régionaux de la Région Auvergne Rhône-Alpes réagissent suite au « supposé désengagement » de la collectivité dans le Lire plus

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin