Exposition Alex Bardel Nunc Gallery à Grenoble

Alex Bardel dans sa période bleue à Nunc !

Alex Bardel dans sa période bleue à Nunc !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – La gale­rie Nunc ! pré­sente un nou­vel artiste, depuis le 30 jan­vier. Né à Grenoble, passé par l’école de Design de Lyon, puis par la Nouvelle-Calédonie, Alex Bardel est revenu à ses pre­mières amours, après une phase d’art abs­trait et de sculp­ture : la pein­ture et l’absurde.

Exposition Alex Bardel Nunc Gallery à Grenoble

© Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

Avec un léger retard, Alex Bardel arrive au ver­nis­sage donné en l’hon­neur de son expo­si­tion. Fine bar­bi­chette et fou­lard noué autour du cou, le look est tra­vaillé. Né a Grenoble, celui-ci admet s’être « cassé le plus vite pos­sible ». Une soif de voyage qui l’a mené de 1996 à 2006 en Nouvelle-Calédonie. Pour mieux reve­nir car, aujourd’hui, son ate­lier de pein­ture se trouve en plein cœur de la capi­tale des Alpes.

Exposition Alex Bardel Nunc Gallery à Grenoble

© Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

Nunc ! expose les coups de cœur de Eugénie Fauny, la gale­riste. Les lieux sont sou­vent enva­his de tags ou de street-art. Ce soir, les pein­tures accro­chées au mur sont toutes bleues. Un bleu de mer qui tient une grande place dans la vie de l’artiste. « Ce bleu-vert, c’est la Nouvelle-Calédonie. Après être resté un moment sur cette île, j’ai eu le besoin de par­tir, mais cette cou­leur reste ».

Vivre de ses peintures

Artiste hété­ro­clite, Alex Bardel a pra­ti­qué la sculp­ture, la pein­ture abs­traite en grand for­mat et exposé par­tout dans le monde. A 48 ans, de retour au ber­cail, il donne à sa car­rière une tour­nure plus com­mer­ciale. Son objec­tif : vendre pour pou­voir vivre de son art.

Exposition Alex Bardel Nunc Gallery à Grenoble

© Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

« Avant, je fai­sais des petits bou­lots pour sub­sis­ter en paral­lèle de mes pein­tures. Maintenant, je veux vivre de ces pein­tures » assure l’artiste. D’où les petits for­mats de ses toiles. On est loin de ses œuvres en quatre mètres par trois d’an­tan, type décor de cinéma.
Les œuvres aussi ont changé. L’univers de l’artiste est ainsi passé de l’abstrait total dans les années 90 à du figu­ra­tif plus acces­sible. « L’abstrait est passé de mode. J’ai décidé de me tour­ner vers mes pre­mières amours » explique-t-il, rêveur, devant l’une de ses toiles.

Effets de superposition

Sa pein­ture, il la rap­proche de ses jeux d’en­fance : « je fai­sais des col­lages en créant de fausses publi­ci­tés. J’aime beau­coup cet effet de super­po­si­tion. » Il cite alors Erró, artiste post-moderne islan­dais spé­cia­lisé dans ce genre. Mais pour Alex Bardel, cette tech­nique crée des limites artis­tiques. « Lorsque le col­lage est fini, il n’y a pas de moyen de retou­cher l’œuvre. Moi, j’ai envie de conti­nuer de les tra­vailler. Je crée un décou­page » confie l’artiste.

Exposition Alex Bardel Nunc Gallery à Grenoble

Casser, Alex Bardel. L’enfant chi­nois, une pince à homard à la main menace l’œuvre de Jeff Koons. Sur sa salo­pette, ces sino­grammes : “Je vais te cas­ser”. © Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

Sa pein­ture déjan­tée, tein­tée d’américanophilie, met en scène des hommes en cos­tard-cra­vate près de per­son­nages de comics. Le bleu de l’océan de Nouvelle-Calédonie devient ainsi le cadre à des scènes figu­ra­tives, mêlant excès de consom­ma­tion et chute de l’Amérique idéa­li­sée, ren­ver­sée par le géant chi­nois. « Je n’ai jamais mis les pieds là-bas. Ce serait une grande décou­verte pour moi », recon­naît l’ar­tiste. Une œuvre illustre à mer­veille ce chan­ge­ment géo­po­li­tique : « Casser ».
Jean-Baptiste Auduc 
Réalisation Auduc JB
Exposition à la gale­rie Nunc ! jus­qu’au 28 février 2014
7 rue Génissieu, 38000 Grenoble
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JBA

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'exposition Qui a dit que la nature était verte ? de Matthieu Livrieri à la librairie Arthaud
Matthieu Livrieri livre sa per­cep­tion nos­tal­gique de Grenoble à la Librairie Arthaud

FIL INFO - Le jeune artiste grenoblois Matthieu Livrieri revient dans sa ville natale pour présenter Qui a dit que la nature était verte ? Lire plus

Yannick Leider expose 24 de ses tableaux au Centre de Gérontologie du CHU de Grenoble. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net
Exposition haute en cou­leur de l’ar­tiste franco-polo­nais Yannick Leider au Centre de géron­to­lo­gie du Chuga

  EN BREF - Yannick Leider, peintre et céramiste de renom, expose actuellement vingt-quatre tableaux au Centre de gérontologie du CHU Grenoble Alpes, où il Lire plus

Edmond Baudoin à Grenoble en mars 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Edmond Baudoin, artiste en rési­dence à Grenoble, des­sine les Grenoblois : « Quand je fais un por­trait, je l’offre »

  TROIS QUESTIONS À... Edmond Baudoin, auteur et dessinateur de bandes dessinées en résidence à Grenoble. Depuis décembre, l'artiste va à la rencontre des Grenoblois Lire plus

Derrière la montagne, la face cachée du tableau au Couvent Sainte-Cécile ©Jean-Marc Blache pour le Fonds Glénat
« Derrière la mon­tagne, la face cachée du tableau », une expo­si­tion ori­gi­nale du Fonds Glénat

FOCUS - Pour le cinquantième anniversaire de la célèbre maison d'édition, le Fonds Glénat propose une exposition originale, « Derrière la montagne, la face cachée du tableau Lire plus

Huit dessinateurs de bande dessinée livrent leur vision de Venise et de Casanova à travers une exposition à découvrir au couvent Sainte-Cécile de Grenoble.Kim Jung Gi - Venise
« Venise sur les pas de Casanova » se dévoile au Couvent Sainte-Cécile

FOCUS – Huit dessinateurs de bande dessinée se sont employés à livrer leur vision de Venise et de Casanova. Qu’elles soient bardées de clichés ou Lire plus

Elisabeth Lamour, peintre d'icônes. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Élisabeth Lamour, peintre d’i­cônes “en quête de beauté et de paix”

PORTFOLIO PHOTO - Peintre d'icônes depuis 1989, Élisabeth Lamour nous a ouvert les portes de son atelier, à Champ-sur-Drac, afin de partager sa passion pour Lire plus

Flash Info

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin