Incendie de voitures et pompiers dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2

La Villeneuve : plainte contre un “rêve brisé”

La Villeneuve : plainte contre un “rêve brisé”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – La diffusion du reportage d’Envoyé spécial « La Villeneuve le rêve brisé » pourrait se transformer en cauchemar pour le président de France Télévisions. L’association des Habitants de la Crique sud a en effet déposé une plainte pour diffamation publique à son encontre devant le tribunal correctionnel de Grenoble le 26 décembre dernier.

 
 
Vue générale des immeubles avec les montagnes dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2
 
Il y avait déjà eu des péti­tions, la page Facebook, des assem­blées géné­rales, des groupes de tra­vail, un contre-repor­tage… Et même une mobi­li­sa­tion des habi­tants lors du pas­sage de Françoise Joly, rédac­trice en chef de l’émission, au Prisme de Seyssins pour la remise des diplômes de l’Institut d’é­tudes poli­tiques de Grenoble. Mais la réac­tion des habi­tants de la Villeneuve n’en est pas res­tée là. N’ayant pas réussi à obte­nir un droit de réponse suite à la dif­fu­sion du repor­tage d’Envoyé spé­cial « Villeneuve le rêve brisé » sur France 2, le 26 sep­tembre 2013, l’association des Habitants de la Crique sud vient de dépo­ser plainte. Un nou­veau moyen de faire entendre leur colère.
 
Façade d'immeuble avec des paraboles dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2« Nous ne nions pas les inci­vi­li­tés ni, par­fois, la vio­lence mais nous vou­lons dire qu’il y a une autre vie dans notre quar­tier que celle pré­sen­tée de manière détour­née et cari­ca­tu­rale » sou­li­gnait l’association le 5 jan­vier dans un com­mu­ni­qué. Une posi­tion qu’elle entend défendre au tri­bu­nal. Marie-France Chamekh, pré­si­dente de la régie de quar­tier de la Villeneuve, est sur la même ligne : « On ne se retrouve pas dans ce repor­tage qui montre une vérité, mais qui n’est pas toute la vérité de la Villeneuve ».
 
 
« Dépasser le quar­tier de la Villeneuve »
 
 
Mais l’as­so­cia­tion des Habitants de la Crique sud voit plus loin. Elle veut, par le biais de cette plainte, « dénon­cer la manière dont sont trai­tés tous les quar­tiers dans les médias ». Le pro­cès serait donc l’occasion d’ancrer le cas de la Villeneuve dans le débat natio­nal. Marie-France Chamekh déclare vou­loir « dépas­ser le quar­tier de la Villeneuve. Il ne faut pas “res­ter en autar­cie” sur le quar­tier. Il faut que ce débat s’ouvre sur l’extérieur parce qu’il y a d’autres quar­tiers stig­ma­ti­sés ainsi ».
 
Immeubles vus depuis le tram A dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2
L’occasion, pour elle, de remettre en cause un trai­te­ment média­tique qui pri­vi­lé­gie­rait par­fois le sen­sa­tion­nel au détri­ment de la com­plexité de la réa­lité. Quitte à rui­ner l’image d’un quar­tier, ainsi que les efforts de ses habi­tants pour la redo­rer depuis les évè­ne­ments de juillet 2010.

 

 
 
 
« Déconstruire les préjugés »
 
 
Longtemps évo­quée par dif­fé­rentes struc­tures, l’action en jus­tice n’a fina­le­ment été entre­prise que par l’association des Habitants de la Crique sud. Le col­lec­tif Allons Quartiers avait envi­sagé de faire de même pour « pré­ju­dice moral et finan­cier », mais n’a pas déposé de plainte à ce jour.
 
Femme de ménage dans les coursives dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2Son avo­cate, Me Myriame Matari, explique la démarche pour­sui­vie : « C’est un tra­vail de réflexion sur l’impact du repor­tage, quand les gens cherchent un emploi, qu’ils veulent accé­der à un loge­ment ou vendre leur bien ». Principal objec­tif du col­lec­tif ? « Déconstruire les pré­ju­gés, faire une action citoyenne et péda­go­gique sur le droit et le recours au droit pour étu­dier les dif­fé­rentes pos­si­bi­li­tés de réponse ». Allons quar­tiers veut ainsi faire entendre une autre vérité et mon­trer l’impact néfaste de « Villeneuve le rêve brisé » pour le quar­tier gre­no­blois, comme pour tous les autres.
 
Face aux dif­fi­cul­tés d’une action en jus­tice liée aux enjeux de liberté d’expression et des médias, le col­lec­tif semble pré­fé­rer se can­ton­ner au débat citoyen. « L’inquiétude, c’est que, si la déci­sion judi­ciaire ne répond pas à l’attente des gens, il puisse y avoir un sen­ti­ment d’impunité, le sen­ti­ment que tout ce sys­tème fonc­tionne ensemble », explique l’avocate. Un risque qu’a choisi de prendre l’association des Habitants de la Crique sud, en enga­geant des pour­suites judi­ciaires contre Rémy Pflimlin, pré­sident-direc­teur géné­ral de France Télévisions.
 
 
Guillaume Rantet
 
 
A lire aussi sur Place Gre’net : 
Villeneuve n’en a pas fini avec Envoyé Spécial
Villeneuve : deux péti­tions contre Envoyé Spécial
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

GR

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les fonctionnaires de la BST contrôlent le propriétaire d'une moto-cross dépourvue de plaque d'immatriculation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les rodéos urbains : la police en première ligne à Grenoble avec la brigade spécialisée de terrain

REPORTAGE - Pour lutter contre les rodéos urbains, la Direction départementale de la sécurité publique de l'Isère a renforcé ses opérations de contrôles. Notamment dans Lire plus

COUV "Il s'agit de ne jamais démolir", le manifeste de Lacaton et Vassal, Pritzker 2021, repris par le collectif RIC Arlequin de Grenoble qui s'oppose aux démolitions à la Villeneuve de Grenoble (tout comme les deux architectes en 2010. vendredi 26 mars 2021 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Le “Nobel” de l’architecture décerné à Lacaton et Vassal, tous deux opposés aux démolitions à la Villeneuve de Grenoble

  FOCUS - Refusant de démolir des logements à la Villeneuve de Grenoble, les architectes Lacaton et Vassal ont été remerciés par Grenoble. Ironie du Lire plus

COUV Illustration du projet d'extention, de rénovation et de requalification du centre commercial Grand'place situé sur Echirolles et Grenoble. Début des travaux en 2020. Crédit L35 et C. Pedrotti
Crise sanitaire : le projet d’extension et de requalification de Grand’Place mis sur pause ?

  EN BREF - Du retard s'annonce pour les travaux d’extension de Grand'Place et de requalification de ses espaces publics, avec la démolition de l'autopont Lire plus

COUV Démolition de 46 logements collectifs au 7-9 allée du Limousin à Echirolles dans le cadre du programme de renouvellent urbain des deux Villeneuves, 3 décembre 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
La Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles labellisée Écoquartier dans le cadre de son projet de rénovation

  FLASH INFO — Le projet de rénovation de la Villeneuve, ou plutôt “des” Villeneuve de Grenoble et Échirolles adoubé par le ministère de la Lire plus

COUV Copropriété du 150 rénovée dans le cadre du plan de sauvegarde crédit Métropole de Grenoble
Top départ pour le plan de sauvegarde des logements de l’Arlequin à Grenoble

  EN BREF — État, bailleurs sociaux et privés, Ville de Grenoble, Métropole et Département de l'Isère ont signé, le 28 janvier 2021, la convention Lire plus

COUV Collège Lucie Aubrac de la Villeneuve en construction, jeudi 21 janvier 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
WebTV, classe bilingue… le nouveau collège Lucie-Aubrac, plus écolo et toujours novateur, ouvrira en septembre

  FOCUS - Au 31 avenue la Bruyère, près de l’école des Buttes, la construction du nouveau collège Lucie-Aubrac, quartier Villeneuve à Grenoble, va bon Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin