Buse variable LPO

Isère : les oiseaux pro­té­gés vic­times de tirs

Isère : les oiseaux pro­té­gés vic­times de tirs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En 2013, plus d’une dizaine d’oi­seaux pro­té­gés ont été retrou­vés bles­sés par des tirs de plombs en Isère. Les asso­cia­tions de sau­ve­garde de la faune sau­vage et de pro­tec­tion des oiseaux accusent les chasseurs.

Buse variable tuée par des plombs de chasse LPO

Buse variable tuée par des plombs de chasse.
© mani​mal​world​.net

La Ligue de pro­tec­tion des oiseaux isé­roise (LPO) tire la son­nette d’a­larme. Depuis le début de l’an­née 2013, pas moins de 14 oiseaux pro­té­gés ont été retrou­vés bles­sés par des tirs de plomb. Un nombre for­cé­ment en-des­sous de la réa­lité, dans la mesure où tous les ani­maux ayant subi des tirs ne sont pas retrouvés.
Tout récem­ment encore, des radio­gra­phies effec­tuées par le vété­ri­naire du Tichodrome, le Centre de sau­ve­garde de la faune sau­vage en Isère, ont mon­tré la pré­sence de plombs sur deux buses variables trou­vées bles­sées sur les com­munes de Nivolas-Vermeille et Beaucroissant. Des espèces pour­tant pro­té­gées par la Directive oiseaux (2009/147/CE) concer­nant la conser­va­tion des oiseaux sau­vages et la loi fran­çaise de juillet 1976 rela­tive à la pro­tec­tion de la nature.

Radiographie d'une buse variable blessée par des plombs de chasse LPO

Radiographie d’une buse variable bles­sée par des plombs de chasse.
© LPO

En cette sai­son de chasse qui doit s’é­tendre jus­qu’au 27 février 2014, les fau­tifs semblent être tout trou­vés pour la LPO isé­roise et le Tichodrome. « Les fédé­ra­tions de chasse se dédouanent mais nous savons très bien que les rapaces sont consi­dé­rés par cer­tains chas­seurs comme des nui­sibles pour le gibier », explique un res­pon­sable du Tichodrome. Des pra­tiques cou­rantes apparemment.
De lourdes sanc­tions encourues
En octobre der­nier, dans le dépar­te­ment de la Haute-Saône, la ligue de pro­tec­tion des oiseaux et l’as­so­cia­tion pour la pro­tec­tion des ani­maux sau­vages (ASPAS) avaient porté plainte contre la fédé­ra­tion de chasse haut-saô­noise soup­çon­née de des­truc­tion d’es­pèces pro­té­gées en bande orga­ni­sée. En ligne de mire : des chats fores­tiers, mais aussi des rapaces tels que l’au­tour des palombes. Des ani­maux appa­rem­ment jugés nui­sibles pour un éle­vage de lapins de garenne et des fai­sans. Au niveau natio­nal, la LPO estime qu’en­vi­ron 80 oiseaux ont été bles­sés de la sorte.
Pourtant, les sanc­tions encou­rues pour ce type de délit peuvent être lourdes. En 2011, près de Chambéry, un chas­seur pris en fla­grant délit après avoir abattu un héron cen­dré avait ainsi écopé d’une peine exem­plaire : un mois de pri­son avec sur­sis et 1 200 euros d’a­mende, assor­tie d’un retrait de per­mis de chas­ser de trois ans, d’une confis­ca­tion de l’arme uti­li­sée et de 1 000 euros de dom­mages et inté­rêts, à ver­ser aux asso­cia­tions pro­tec­trices de l’en­vi­ron­ne­ment. En Isère, une plainte contre X co-signée par plu­sieurs asso­cia­tions locales a été dépo­sée pour ten­ter de mettre fin à ces pratiques.
Xavier Bonnehorgne
A lire éga­le­ment sur Echosciences : 
- Le CEA-Leti va sur­veiller l’aigle de Bonelli
- Le retour du cas­seur d’os
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

XB

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La LPO Aura dénonce les arrêtés préfectoraux autorisant la chasse par temps de confinement
Qu’ont fait les chas­seurs des impor­tantes sub­ven­tions de Laurent Wauquiez ? Médiacités dresse le bilan

  FLASH INFO - Les chasseurs et Laurent Wauquiez, une histoire d'amour? Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes n'a pas lésiné sur les subventions vis-à-vis Lire plus

biodiversité au Pont-de-Claix : partenariat avec la LPO Hibernaculum dans le parc Auguste Borel au Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net
Le-Pont-de-Claix : la Ville signe un par­te­na­riat avec la LPO pour pré­ser­ver la biodiversité

  EN BREF - La Ligue de protection des oiseaux (LPO) et la Ville du Pont-de-Claix ont signé, jeudi 15 avril 2021, un partenariat afin Lire plus

Les populations d'oiseaux en diminution depuis 20 ans, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes
Les popu­la­tions d’oi­seaux en dimi­nu­tion depuis 20 ans, alerte la LPO Auvergne-Rhône-Alpes

  FLASH INFO — "Il est urgent d’agir pour réduire le déclin de la biodiversité". La LPO Auvergne-Rhône-Alpes tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme: Lire plus

Signature de partenariat entre l'aéroport Grenoble-Alpes (Vinci Airports) et la LPO
Signature de par­te­na­riat entre l’aé­ro­port Grenoble-Alpes (Vinci Airports) et la LPO

  FLASH INFO — Alors que le secteur de l'aviation est fréquemment pointé du doigt pour son coût environnemental, Vinci Airports cherche à “verdir” son Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu la chasse au lagopède alpin sur une partie de l'Isère et la totalité de la Haute-Savoie.
La chasse au lago­pède alpin en par­tie sus­pen­due en Isère

FLASH INFO - La chasse au lagopède alpin est partiellement suspendue en Isère. Dans une ordonnance rendue ce 20 octobre, le juge des référés du Lire plus

Un Ibis chauve bagué © Claude Gross
Un Ibis Chauve, oiseau « en dan­ger d’extinction », s’est égaré en Isère

  FLASH INFO – La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a indiqué ce mercredi 23 septembre avoir observé la présence d’un Ibis Chauve Lire plus

Flash Info

|

24/05

11h17

|

|

23/05

17h59

|

|

23/05

16h23

|

|

23/05

14h00

|

|

23/05

12h00

|

|

23/05

9h58

|

|

20/05

10h43

|

|

19/05

10h45

|

|

19/05

9h27

|

|

18/05

18h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 32 : « Religion et laï­cité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

Abonnement| Face à Olivier Véran, Salomé Robin (Nupes), can­di­date sur la 1re cir­cons­crip­tion de l’Isère, compte bien « ne pas faire de la figuration »

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin