Buse variable LPO

Isère : les oiseaux pro­té­gés vic­times de tirs

Isère : les oiseaux pro­té­gés vic­times de tirs

En 2013, plus d’une dizaine d’oi­seaux pro­té­gés ont été retrou­vés bles­sés par des tirs de plombs en Isère. Les asso­cia­tions de sau­ve­garde de la faune sau­vage et de pro­tec­tion des oiseaux accusent les chasseurs.

Buse variable tuée par des plombs de chasse LPO

Buse variable tuée par des plombs de chasse.
© mani​mal​world​.net

La Ligue de pro­tec­tion des oiseaux isé­roise (LPO) tire la son­nette d’a­larme. Depuis le début de l’an­née 2013, pas moins de 14 oiseaux pro­té­gés ont été retrou­vés bles­sés par des tirs de plomb. Un nombre for­cé­ment en-des­sous de la réa­lité, dans la mesure où tous les ani­maux ayant subi des tirs ne sont pas retrouvés.
Tout récem­ment encore, des radio­gra­phies effec­tuées par le vété­ri­naire du Tichodrome, le Centre de sau­ve­garde de la faune sau­vage en Isère, ont mon­tré la pré­sence de plombs sur deux buses variables trou­vées bles­sées sur les com­munes de Nivolas-Vermeille et Beaucroissant. Des espèces pour­tant pro­té­gées par la Directive oiseaux (2009/147/CE) concer­nant la conser­va­tion des oiseaux sau­vages et la loi fran­çaise de juillet 1976 rela­tive à la pro­tec­tion de la nature.

Radiographie d'une buse variable blessée par des plombs de chasse LPO

Radiographie d’une buse variable bles­sée par des plombs de chasse.
© LPO

En cette sai­son de chasse qui doit s’é­tendre jus­qu’au 27 février 2014, les fau­tifs semblent être tout trou­vés pour la LPO isé­roise et le Tichodrome. « Les fédé­ra­tions de chasse se dédouanent mais nous savons très bien que les rapaces sont consi­dé­rés par cer­tains chas­seurs comme des nui­sibles pour le gibier », explique un res­pon­sable du Tichodrome. Des pra­tiques cou­rantes apparemment.
De lourdes sanc­tions encourues
En octobre der­nier, dans le dépar­te­ment de la Haute-Saône, la ligue de pro­tec­tion des oiseaux et l’as­so­cia­tion pour la pro­tec­tion des ani­maux sau­vages (ASPAS) avaient porté plainte contre la fédé­ra­tion de chasse haut-saô­noise soup­çon­née de des­truc­tion d’es­pèces pro­té­gées en bande orga­ni­sée. En ligne de mire : des chats fores­tiers, mais aussi des rapaces tels que l’au­tour des palombes. Des ani­maux appa­rem­ment jugés nui­sibles pour un éle­vage de lapins de garenne et des fai­sans. Au niveau natio­nal, la LPO estime qu’en­vi­ron 80 oiseaux ont été bles­sés de la sorte.
Pourtant, les sanc­tions encou­rues pour ce type de délit peuvent être lourdes. En 2011, près de Chambéry, un chas­seur pris en fla­grant délit après avoir abattu un héron cen­dré avait ainsi écopé d’une peine exem­plaire : un mois de pri­son avec sur­sis et 1 200 euros d’a­mende, assor­tie d’un retrait de per­mis de chas­ser de trois ans, d’une confis­ca­tion de l’arme uti­li­sée et de 1 000 euros de dom­mages et inté­rêts, à ver­ser aux asso­cia­tions pro­tec­trices de l’en­vi­ron­ne­ment. En Isère, une plainte contre X co-signée par plu­sieurs asso­cia­tions locales a été dépo­sée pour ten­ter de mettre fin à ces pratiques.
Xavier Bonnehorgne
A lire éga­le­ment sur Echosciences : 
- Le CEA-Leti va sur­veiller l’aigle de Bonelli
- Le retour du cas­seur d’os

XB

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

« Plaidoyer pour les ani­maux » : une ving­taine d’as­so­cia­tions réunies à Grenoble autour de la condi­tion ani­male, vrai « sujet de société »

FOCUS - Une vingtaine d'associations de protection animale tenaient des stands, samedi 6 avril 2024, au Jardin de ville, lors de la deuxième journée de Lire plus

Précarité numérique: Emmaüs Connect et ses partenaires offrent cent ordinateurs portables à des étudiants de l'UGA
Précarité numé­rique : Emmaüs Connect et ses par­te­naires offrent cent ordi­na­teurs por­tables à des étu­diants de l’UGA

FLASH INFO - Emmaüs Connect, le fonds de dotation Sésame, la Fondation HP et l'Université Grenoble-Alpes (UGA) se sont associés pour faire un don de Lire plus

Chamrousse : les promoteurs de motoneiges de nouveau devant le tribunal de police de Grenoble
Chamrousse : les pro­mo­teurs de moto­neiges de nou­veau devant le tri­bu­nal de police de Grenoble

FOCUS - Le dossier des motoneiges de Chamrousse était de retour devant la justice lundi 8 avril 2024, avec la mise en cause de deux Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !