Cadran solaire Exposition au Musée dauphinois

Le Musée dauphinois à l’heure solaire

Le Musée dauphinois à l’heure solaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ÉVÉNEMENT – Le Musée dauphinois présente jusqu’au 15 septembre 2014 sa nouvelle exposition temporaire. Intitulée « L’Isère voit midi à sa porte », elle met en lumière les cadrans solaires qui décorent encore les murs de certaines bâtisses du département, mais aussi de nombreux autres instruments de mesure du temps.

 
 
 
Cadrans solaires Exposition au Musée dauphinois

© Musée dauphinois

Éparpillés au hasard des hameaux et des vil­lages, les cadrans solaires ornent lar­ge­ment les façades des mai­sons et des fermes isé­roises. Un patri­moine méconnu, presque oublié, qui fait pour­tant par­tie des nom­breuses richesses du département.
 
Plus de 700 cadrans ont ainsi été réper­to­riés entre 1992 et 1997 par l’Atelier tour­ne­sol, asso­cia­tion qui tra­vaille à leur sau­ve­garde et leur restauration.
 
Aujourd’hui, le Musée dau­phi­nois pré­sente les résul­tats de cet inven­taire. Un écran tac­tile per­met même de visua­li­ser les cadrans solaires réper­to­riés dans le département.
 
 
 

 

Cadrans solaires Exposition au Musée dauphinois

© Musée dauphinois

Un patri­moine en péril
 
 
« C’est un patri­moine sin­gu­lier, à la fois scien­ti­fique et popu­laire » explique Agnès Jonquères, char­gée de l’exposition. « L’idée est de don­ner envie aux gens de décou­vrir ces cadrans dans les vil­lages et hameaux isé­rois car c’est un patri­moine en péril » ajoute-t-elle.
 
En effet, mal­gré le tra­vail de res­tau­ra­tion que mène l’Atelier tour­ne­sol, de nom­breux cadrans sont aujourd’hui lais­sés à l’abandon ou mal res­tau­rés et donc inuti­li­sables en l’état.
 
 
 
Mesurer le temps
 
 
Une canne de berger au Musée Dauphinois exposition cadrans solaires

Une canne de ber­ger © Musée Dauphinois

« L’homme, quelle que soit son époque, a tou­jours essayé de trou­ver des moyens pour mesu­rer le temps. C’est l’un des grands repères » rap­pelle Agnès Jonquères.
 
Dans la pre­mière salle de l’exposition, le public peut ainsi décou­vrir divers ins­tru­ments de mesure : une tren­taine de pièces plus ou moins anciennes et inso­lites, comme des montres-solaires bous­soles, des cadrans gallo-romains, ou encore des sabliers et clepsydres.
 
Mais la plus sur­pre­nante de toutes est sans aucun doute cette canne de ber­ger : un simple bâton de bois sculpté qui, lorsqu’il est planté dans le sol, per­met de déter­mi­ner un moment pré­cis de la jour­née à par­tir de son ombre.
 
Sur le par­cours, le visi­teur fait aussi connais­sance avec les cadrans solaires de l’Isère. Cette par­tie, la plus impor­tante, débute d’ailleurs par la repré­sen­ta­tion des hor­loges à réflexion de l’Abbaye de Saint-Antoine et du lycée Stendhal de Grenoble. Pour l’occasion, l’Atelier tour­ne­sol a construit une méri­dienne à réflexion, ins­tru­ment de forme allon­gée qui n’indique que l’heure de midi. Un objet rare puis­qu’il n’en existe qu’une quin­zaine d’exem­plaires en Isère.
 
Loin des cli­chés, cette expo­si­tion se veut acces­sible au plus grand nombre. Le Musée dau­phi­nois a tenté de vul­ga­ri­ser cette science qui est sou­vent réser­vée à un petit nombre d’érudits. Et le pari est plu­tôt réussi !
 
 
Maïlys Medjadj
 
 
 
Le temps des gares, l'une des parties de l'exposition © Musée Dauphinois

Le temps des gares, l’une des par­ties de l’ex­po­si­tion © Musée Dauphinois

Informations pra­tiques
 
 
L’exposition « Voir midi à sa porte, les cadrans solaires de l’Isère » est acces­sible au public tous les jours, sauf le mardi, jusqu’au 15 sep­tembre 2014, au 30 rue Maurice Gignoux, à Grenoble.
 
Entrée libre.
 
Plus d’informations en ligne sur le site du Musée dau­phi­nois.
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MM

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Danse, Yoga... Le Musée de Grenoble lance des "slow visites" un lundi par mois parmi ses collections
Une édition 2021 de Musées en Fête 100 % numérique les 15 et 16 mai, en attendant les réouvertures le 19

  EN BREF - En attendant l'ouverture des musées pour le 19 mai, l'édition 2021 de Musées en Fête se déroule en version 100 % Lire plus

Rose Valland en battle-dress (uniforme) examinant des tableaux, probablement au Collecting Point de Wiesbaden (Allemagne), 1946. Coll. Centre des Archives diplomatiques du ministère des Affaires étrangères
« Rose Valland. En quête de l’art spolié », une exposition immersive au Musée dauphinois

  FOCUS - Jusqu’au 27 avril 2020, le Musée dauphinois présente « Rose Valland. En quête de l’art spolié ». Une exposition qui retrace le parcours méconnu, Lire plus

Avec Le Rêve blanc, le Musée dauphinois évoque les sports d’hiver dans les Alpes d’hier, d’aujourd’hui… et de demain

FOCUS - Une nouvelle exposition de longue durée, baptisée Le Rêve blanc, occupe le dernier étage du Musée dauphinois de Grenoble. Son parcours revient sur Lire plus

Musées en fête – La nuit des Musées se déroule en virtuel tout le week-end du 14 et 15 novembre

  EN BREF - Malgré le confinement, les onze musées départementaux de l'Isère ouvrent leurs portes virtuellement, ce samedi 14 et dimanche 15 novembre 2020, Lire plus

Flash Info

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin