Nauclea Latifolia, l’arbre antidouleur

Nauclea Latifolia, l’arbre antidouleur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
DÉCOUVERTE – Une équipe de scien­ti­fiques gre­no­blois a récem­ment décou­vert une molé­cule syn­thé­tique, le tra­ma­dol, à l’état natu­rel et en grandes quan­ti­tés dans les racines d’un arbre afri­cain. Une pre­mière mon­diale aux retom­bées prometteuses.
 
 
Nauclea Latifolia, l’arbre à tramadol antidouleur étudié par des chercheurs de Grenoble.

Nauclea Latifolia ou pêcher afri­cain, l’arbre antidouleur.

Utilisé dans la méde­cine tra­di­tion­nelle came­rou­naise, le Nauclea Latifolia ou pêcher afri­cain est depuis trois ans l’objet de toutes les atten­tions de l’équipe de Michel de Waard, direc­teur de recherche à l’Institut natio­nal de la santé et de la recherche médi­cale (Inserm). Une équipe éga­le­ment com­po­sée du pro­fes­seur de phar­ma­co­chi­mie molé­cu­laire Ahcène Boumendjel de l’Université Joseph Fourier (UJF) et de Germain  Sotoing Taiwe, doc­teur en phy­sio­lo­gie ani­male. Ce der­nier, à l’époque doc­to­rant à l’université de Yaoundé (Cameroun), avait eu connais­sance des uti­li­sa­tions de cette plante et sou­hai­tait étu­dier ses effets anal­gé­siques. En six mois seule­ment, l’équipe est par­ve­nue à iso­ler une molé­cule rédui­sant signi­fi­ca­ti­ve­ment la dou­leur lors des tests de modèles animaux.
Michel de Ward, directeur de recherche à l'Inserm

Michel de Waard, direc­teur de recherche à l’Inserm.

« J’avais l’espoir qu’il s’agirait d’une molé­cule inno­vante que nous pour­rions mettre sur le mar­ché pour le trai­te­ment de la dou­leur et il s’est avéré que cette molé­cule était le tra­ma­dol, un médi­ca­ment vendu en phar­ma­cie depuis 40 ans » se sou­vient Michel de Waard. Sa décep­tion a cepen­dant été de courte durée, tant cette décou­verte s’est révé­lée importante.
 
C’est en effet la pre­mière fois que des scien­ti­fiques retrouvent une molé­cule de syn­thèse pré­sente à l’état natu­rel à de telles concen­tra­tions. « Avec 20 grammes de cette plante, on obtient une pilule de tra­ma­dol »,  pré­cise le direc­teur de recherche à l’Inserm.
 
La décou­verte a ainsi fait l’objet d’une publi­ca­tion, le 6 sep­tembre der­nier, dans la revue scien­ti­fique Angewandte Chemie, spé­cia­li­sée dans la chi­mie. L’illustre revue Nature a éga­le­ment consa­cré un article aux tra­vaux de Michel de Waard et à son équipe, le 18 sep­tembre, témoi­gnant ainsi de l’importance de la découverte.
 
 
Des pers­pec­tives com­mer­ciales et scien­ti­fiques importantes
 
 
Ahcène Boumendjel, professeur de pharmacochimie moléculaire

Ahcène Boumendjel, pro­fes­seur de phar­ma­co­chi­mie moléculaire.

Utilisé par la méde­cine tra­di­tion­nelle pour trai­ter un grand nombre de maux, en par­ti­cu­lier la fièvre, le palu­disme et l’épilepsie, le pêcher afri­cain n’a sûre­ment pas livré tous ses secrets. C’est d’ailleurs sur d’attendues pro­prié­tés anti-épi­lep­tiques que l’équipe gre­no­bloise va axer ses recherches.
De plus, le Nauclea Latifolia se décline en une dizaine d’espèces dif­fé­rentes par­tout en Afrique sub­sa­ha­rienne. Au cours des pro­chaines années, les scien­ti­fiques vont donc cher­cher à déter­mi­ner si ces autres varié­tés pro­duisent des molé­cules à l’ef­fet anal­gé­sique plus pro­noncé que le tramadol.
 
Les pos­sibles appli­ca­tions éco­no­miques de cette décou­verte ne sont cepen­dant pas encore à l’ordre du jour. « Une clien­tèle adepte de pro­duits natu­rels existe, mais culti­ver une molé­cule revient sou­vent plus cher que la syn­thé­ti­ser en labo­ra­toire », rap­pelle Michel de Waard. Si un bre­vet sur le pro­cédé d’extraction a d’ores et déjà été déposé, il reste donc mal­gré tout beau­coup de zones d’incertitudes.
 
Le direc­teur de recherche s’interroge : « Est-ce que l’on peut culti­ver la plante ? Et est-ce qu’elle va pro­duire du tra­ma­dol si on la plante dans une autre terre ? ». Une par­tie des réponses seront sûre­ment appor­tées par les pro­chaines publi­ca­tions scien­ti­fiques. Le Nauclea Latifolia pour­rait ainsi réser­ver encore bien des surprises…
 
Valentin Dizier
 
 
 
Comparaison de la structure moléculaire de la morphine (à droite) et du tramadol (à gauche)

Comparaison de la struc­ture molé­cu­laire de la mor­phine (à droite) et du tra­ma­dol (à gauche)

Qu’est-ce que le tramadol ?
 
Mis au point dans les années 1970 par des cher­cheurs alle­mands, le tra­ma­dol est un dérivé de la mor­phine. Particulièrement appré­cié par les méde­cins pour son effet d’accoutumance rela­ti­ve­ment faible, la molé­cule sert prin­ci­pa­le­ment à cal­mer la douleur.
 
Cependant, comme tout opiacé, le tra­ma­dol peut être uti­lisé à des fins dites « récréa­tives » puisque cer­tains effets secon­daires comme l’effet sti­mu­lant et les hal­lu­ci­na­tions se rap­prochent de ceux de l’héroïne.
 
 
A lire éga­le­ment sur Echosciences :
 
- Le blog Atoutcerveau, lieu plu­ri­dis­ci­pli­naire et connecté aux recherches actuelles sur le cerveau. 
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

ILL de Grenoble : l'institut fête ses 50 ans... et aborde l'avenir avec la promesse d'un milliard d'euros de fonds publics
L’ILL de Grenoble fête ses 50 ans… et aborde l’avenir avec la promesse d’un milliard d’euros de fonds publics

FIL INFO - L'Institut Laue-Langevin (ILL) de Grenoble célèbre les 50 ans du lancement de son réacteur. L'occasion de revenir sur son histoire... et de Lire plus

Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Frédérique Vidal en visite à Minatec pour soutenir la recherche sur les technologies quantiques

FLASH INFO - La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal est en déplacement à Grenoble ce jeudi 23 septembre Lire plus

L’institut MIAI Grenoble Alpes consacre trois jours à l’intelligence artificielle

  FLASH INFO – Les 3, 4 et 5 mai 2021 se tiendront les MIAI Days, organisés par l’Institut grenoblois interdisciplinaire en intelligence artificielle. Trois Lire plus

© Linksium
Douze nouveaux lauréats au Challenge Out Of Labs de l’agglomération grenobloise

  EN BREF - La 10e édition du challenge Out Of Labs (en dehors des laboratoires) a consacré douze lauréats dans la métropole grenobloise. Une Lire plus

Émilie Chalas signataire d'une tribune pour accélérer l'adoption de la loi sur l'IVG
Émilie Chalas salue la loi de programmation de la recherche et veut rassurer la communauté iséroise

  FLASH INFO – "Un signal fort de soutien en faveur de la recherche scientifique et technologique en France". C'est ainsi qu'Émilie Chalas salue, par Lire plus

Institut de biologie et de pathologie au CHU Grenoble-Alpes (Chuga). © Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Covid-19 : de nouvelles recherches débutent dans l’arc alpin portant sur des protocoles non médicamenteux

  EN BREF – Un programme de recherche de 200 000 euros vient d'être lancé dans l’arc alpin, impliquant les centres hospitaliers de Grenoble, Annecy Lire plus

Flash Info

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin