Les élus, volontaires et agents ont travaillé ensemble pour se mettre en condition réelle © Sophie Eymard - Place Gre'net

Champ-sur-Drac : une simu­la­tion de feu de forêt gran­deur nature pour tes­ter la réac­ti­vité des élus, agents et habitants

Champ-sur-Drac : une simu­la­tion de feu de forêt gran­deur nature pour tes­ter la réac­ti­vité des élus, agents et habitants

EN BREF – La mai­rie de Champ-sur-Drac a réa­lisé le 4 juillet 2023 un exer­cice de sécu­rité civile avec la simu­la­tion d’un feu de forêt, dans le cadre du Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Un scé­na­rio mis au point par l’Institut des risques majeurs (IRMa) et Grenoble Alpes Métropole pour tes­ter la réac­ti­vité des élus, agents et habi­tants volon­taires de la com­mune en cas de « phé­no­mène majeur ».

« Un incen­die sur les hau­teurs de Champ-sur-Drac avec un vent du sud se rap­pro­chant dan­ge­reu­se­ment des zones habi­tées »… Le scé­na­rio catas­trophe concocté par l’IRMa et tenu secret jusqu’au jour J, le 4 juillet, son­nait plus vrai que nature après une année 2022 mar­quée par 72 000 hec­tares de forêt brulés.

Pourtant, il n’a pas pris de court les pom­piers, gen­darmes, élus et volon­taires de la com­mune de Champ-sur-Drac, située à 13 km de Grenoble et membre de Grenoble-Alpes Métropole depuis 2014. Ceux-ci ont tenté de réagir comme en condi­tions réelles.

Champ-sur-Drac : une simulation de feu de forêt pour se tenir prêt. Le maire, Francis Dietrich, (au centre) est le directeur des opérations en cas de crise © Sophie Eymard - Place Gre'net

Le maire Francis Dietrich (au centre) est le direc­teur des opé­ra­tions en cas de crise. © Sophie Eymard – Place Gre’net

Si aucune alarme n’a retenti entre les murs de la ville, des agents se sont tout de même appli­qués à bar­rer et signa­li­ser les routes, quand d’autres ont fait du porte-à-porte auprès des habi­tants pour simu­ler le temps des évacuations.

À la mai­rie, des élus en gilets jaunes ont éga­le­ment pris leur rôle très au sérieux. Rien n’a été laissé au hasard : ouver­ture d’un centre d’ac­cueil avec la mise en place d’une cel­lule de sou­tien, sur­veillance des sec­teurs sen­sibles et éva­lua­tion des risques, dif­fu­sion de l’a­lerte auprès des habitants…

Sur ce der­nier point, la mai­rie a pointé du doigt la liste des habi­tants, « renou­ve­lée tous les six mois envi­ron ». Celle-ci per­met notam­ment d’identifier les per­sonnes en inca­pa­cité de se dépla­cer seules pour les rendre prio­ri­taires dans le pro­ces­sus d’évacuation.

Un moyen de « déve­lop­per des réflexes »

Le maire de la ville, Francis Dietrich, a éga­le­ment sou­li­gné « l’obligation règle­men­taire » de ces exer­cices aujourd’hui, même si la com­mune les appli­quait aupa­ra­vant. « Nous avons déjà simulé des inon­da­tions, incen­dies de mai­sons, des acci­dents de camion trans­por­tant des matières dan­ge­reuses, ou bien des fuites de wagon », a‑t-il listé, satisfait.

Mais ce genre de test reste tou­jours de bonne augure, selon lui.

La com­mune de Champ-sur-Drac étant concer­née par plu­sieurs risques majeurs, Francis Dietrich reste très vigi­lant, en par­ti­cu­lier au sujet de l’usine Arkema de Jarrie située juste à côté. Le sou­ve­nir des explo­sions fin 2022 sur le site de cette usine clas­sée Seveso reste en effet encore vif dans les esprits.

Le maire de Jarrie, de même que la police inter­com­mu­nale et muni­ci­pale de Vizille, ainsi que des élus de Vizille, ont d’ailleurs fait le dépla­ce­ment pour obser­ver et com­pa­rer les mesures mises en place par Champ-sur-Drac.

Sophie Eymard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Explosion dans l’u­sine chi­mique d’Arkema à Jarrie : incen­die maî­trisé, pas de blessé, de pol­lu­tion ni de toxi­cité relevés

EN BREF - Une explosion s'est produite ce jeudi 10 novembre 2022 au matin dans l'usine Arkema, sur la plateforme chimique de Jarrie. Un site Lire plus

Tour Perret Parc Paul Mistral avril 2022
Risques d’in­cen­dies : la Ville de Grenoble rap­pelle l’interdiction de tout feu ou bar­be­cue dans les espaces verts municipaux

EN BREF - En raison d’un risque très sévère d’incendies lié aux fortes chaleurs et à la sécheresse, la Ville de Grenoble rappelle que les Lire plus

Avec le retour de la cha­leur, la pré­fec­ture de l’Isère alerte sur les risques de feux de forêt

  FLASH INFO – Si la vigilance sécheresse entre en vigueur dans tout le département de l'Isère, les communes de l’est du Vercors, ainsi que Lire plus

Face aux risques d'incendie, la Ville de Grenoble ferme la prairie Guy-Pape sur le site de la Bastille
Sécheresse : la Ville de Grenoble prend un arrêté pour limi­ter les risques d’in­cen­die sur le site de la Bastille

FLASH INFO - Compte tenu du niveau exceptionnel de sécheresse et des nombreux départs d’incendie qui mobilisent les capacités d’intervention des pompiers, la Ville de Lire plus

La préfecture de l'Isère rappelle les restrictions d'usage du feu près des forêts, ainsi que ses recommandations en cas de sinistre.
Feux de forêts : la pré­fec­ture rap­pelle les res­tric­tions et recom­man­da­tions en vigueur

Feux de forêt touchant plusieurs régions de France, nouvelle vague de chaleur annoncée par Météo-France… La préfecture de l'Isère rappelle dans un communiqué les règles Lire plus

La préfecture de l'Isère rappelle les restrictions d'usage du feu près des forêts, ainsi que ses recommandations en cas de sinistre.
Interdiction tem­po­raire d’ac­cès et de cir­cu­la­tion dans les mas­sifs fores­tiers de l’Isère

FLASH INFO - Le préfet de l’Isère interdit, du samedi 13 au lundi 15 août 2022 inclus, l’accès, la circulation et le stationnement de tout Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !