Procédure de redres­se­ment judi­ciaire ouverte pour le groupe Go Sport… Mais pas sa filiale Go Sport France

Procédure de redres­se­ment judi­ciaire ouverte pour le groupe Go Sport… Mais pas sa filiale Go Sport France

FLASH INFO – La déci­sion était atten­due de longue date : jeudi 19 jan­vier 2023, le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble a estimé que le groupe Go Sport, basé à Sassenage, était bel et bien en état de ces­sa­tion de paie­ment. Avec, pour consé­quence de sa déci­sion, l’ouverture

d’une pro­cé­dure de redres­se­ment judiciaire.

« Deux admi­nis­tra­teurs et deux man­da­taires judi­ciaires ont été dési­gnés pour une pre­mière période d’observation de 6 mois, afin de gérer l’entreprise dans le meilleur inté­rêt des sala­riés et des créan­ciers, sous le contrôle des juges et du par­quet », déclare le par­quet de Grenoble. Tout en se disant « par­ti­cu­liè­re­ment atten­tif » à l’é­vo­lu­tion du groupe Go Sport, « dans le res­pect de l’ordre public éco­no­mique dont il a la res­pon­sa­bi­lité ».

Le tribunal de commerce a constaté l'état de cessation de paiement pour le groupe grenoblois Go Sport et ouvert une procédure de redressement judiciaire. En revanche, sa filiale Go Sport France n'est pas déclarée en cessation de paiement, et n'est donc pas soumise à un redressement judiciaire, malgré la demande du parquet de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le tri­bu­nal de com­merce a constaté l’é­tat de ces­sa­tion de paie­ment pour le groupe gre­no­blois Go Sport et ouvert une pro­cé­dure de redres­se­ment judi­ciaire. En revanche, sa filiale Go Sport France n’est pas décla­rée en ces­sa­tion de paie­ment, et n’est donc pas sou­mise à un redres­se­ment judi­ciaire, mal­gré la demande du par­quet de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le juge­ment du tri­bu­nal de com­merce est motivé par le constat d’une situa­tion finan­cière néga­tive de l’en­tre­prise, dont le pas­sif s’é­lève à près de 4 mil­lions d’eu­ros. Ceci mal­gré les ten­ta­tives de la part du groupe d’in­ver­ser la ten­dance et de rame­ner ses comptes dans le posi­tif. Via notam­ment des mora­toires sur les ver­se­ments aux four­nis­seurs, ou un apport du groupe HPB, pro­prié­taire de Go Sport.

En revanche, le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble n’a pas retenu d’é­tat de ces­sa­tion de paie­ment pour la filiale du groupe Go Sport, Go Sport France. Et a donc rejeté la demande d’ou­ver­ture de pro­cé­dure de redres­se­ment judi­ciaire à son encontre, éga­le­ment récla­mée par le par­quet de Grenoble. Celui-ci n’en juge pas moins que la situa­tion de Go Sport France « sera impac­tée par celle de sa société mère Groupe Go Sport ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une enquête pré­li­mi­naire pour « abus de biens sociaux » ouverte dans le cadre du dos­sier Go Sport

FLASH INFO - Alors que la décision du tribunal de commerce de Grenoble sur le sort de l'enseigne grenobloise Go Sport se fait encore attendre, Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble ren­voie sa déci­sion concer­nant le sort de Go Sport au 16 jan­vier 2023

FLASH INFO - Répit, de courte durée, pour les salariés de Go Sport. Lundi 19 décembre 2022, le tribunal de commerce de Grenoble a interrogé Lire plus

La jus­tice va se pro­non­cer sur le sort de Go Sport en vue d’un éven­tuel redres­se­ment judiciaire

FLASH INFO - Le tribunal de commerce de Grenoble a interrogé, lundi 19 décembre 2022, des représentants salariés de Go Sport. Lors d'une audience à Lire plus

La marque d’é­qui­pe­ment out­door Vertical signe un par­te­na­riat com­mer­cial avec l’en­seigne Go Sport

FLASH INFO — "Désormais, Vertical ne s’adresse plus seulement qu’aux experts de la montagne mais s’ouvre à une clientèle outdoor plus large". C'est ainsi que Lire plus

Le groupe isé­rois Go Sport s’at­taque au mar­ché asia­tique et met le paquet sur l’Europe et le Maroc

FIL INFO - Le groupe Go Sport, dont le siège social se trouve toujours à Sassenage, renforce sa stratégie à l'international. A la clé, un renforcement Lire plus

Devanture La Halle Victor Hugo © Léo Aguesse – Place Gre’net
La Halle en redres­se­ment judi­ciaire : les sala­riés isé­rois dans l’incertitude

  DÉCRYPTAGE – Les magasins La Halle sont en péril. L'enseigne phare de vêtements et de chaussures du groupe Vivarte a en effet été placée Lire plus

Flash Info

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !