Les élus écologistes de la Région Aura vent debout contre le projet "Routes sublimes du Vercors"

Le Parc natu­rel du Vercors lance un appel pour for­mer des faci­li­ta­teurs de « conver­sa­tions carbone »

Le Parc natu­rel du Vercors lance un appel pour for­mer des faci­li­ta­teurs de « conver­sa­tions carbone »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le Parc natu­rel régio­nal du Vercors lance un appel à mani­fes­ta­tion d’in­té­rêt pour for­mer des faci­li­ta­teurs, ou ani­ma­teurs, de « conver­sa­tions car­bone ». Le prin­cipe ? Développer des ate­liers des­ti­nés à des groupes pour iden­ti­fier et aider à pas­ser outre les obs­tacles aux chan­ge­ments indi­vi­duels face à la lutte contre les émis­sions de CO2.

Des « conver­sa­tions car­bone » pour enga­ger cha­cun dans une démarche de réduc­tion de ses émis­sions de CO2 ? C’est le pro­jet que sou­tient le Parc natu­rel régio­nal du Vercors, qui lance un appel à mani­fes­ta­tion d’in­té­rêt à l’in­ten­tion des struc­tures pré­sentes sur son ter­ri­toire. Entreprises, col­lec­ti­vi­tés, asso­cia­tions ou autres sont ainsi invi­tées à deve­nir, elles aussi, « faci­li­ta­teurs de conver­sa­tions car­bone ».

Le secteur de Royans, dans le Parc naturel régional du Vercors. © Fabian Da Costa

Le sec­teur de Royans, dans le Parc natu­rel régio­nal du Vercors. © Fabian Da Costa

« L’urgence cli­ma­tique appelle à une mobi­li­sa­tion des acteurs et habi­tants du ter­ri­toire vers l’accompagnement au chan­ge­ment de com­por­te­ment et à la dimi­nu­tion dras­tique de notre empreinte car­bone », explique le Parc dans sa pré­sen­ta­tion. Et celui-ci de décrire une méthode, tes­tée en 2017 – 2018, « très inté­res­sante car pro­vo­quant un chan­ge­ment pro­fond chez les par­ti­ci­pants en les met­tant en capa­cité d’agir sur leur quo­ti­dien pour réduire leur empreinte car­bone ».

Comprendre sans juge­ment les obs­tacles au chan­ge­ment individuel

En détail, les « conver­sa­tions car­bone » consistent en un cycle de six ate­liers de deux heures sur quatre mois, réunis­sant un groupe de 8 à 10 per­sonnes. « Les faci­li­ta­teurs dis­posent d’ou­tils péda­go­giques et d’a­ni­ma­tion qu’ils auront expé­ri­men­tés en for­ma­tion » pour mieux pré­pa­rer les thé­ma­tiques abor­dées (l’éner­gie à la mai­son, l’a­li­men­ta­tion et l’eau, la consom­ma­tion, les déchets…) ou sim­ple­ment l’é­change avec les amis ou les collègues.

Parc naturel régional du Vercors. © Parc naturel régional du Vercors

Parc natu­rel régio­nal du Vercors. © Parc natu­rel régio­nal du Vercors

« Basés sur une com­pré­hen­sion psy­cho­lo­gique des obs­tacles au chan­ge­ment, ces groupes abordent les domaines clés de l’empreinte car­bone indi­vi­duelle, dans un mode de sou­tien et de non-juge­ment », décrit le Parc. Les blo­cages ne seraient pas seule­ment tech­niques, ajoute-t-il. « On uti­lise des res­sources non seule­ment pour des ques­tions pra­tiques mais aussi en fonc­tion de son iden­tité, ses valeurs, ses désirs, son sta­tut. »

Dès lors, « le prin­ci­pal public des conver­sa­tions car­bone est les per­sonnes pré­oc­cu­pées par le chan­ge­ment cli­ma­tique, mais qui n’ont pas néces­sai­re­ment une faible empreinte car­bone ». Mais cette démarche « convient aussi à d’autres publics, moins sen­sibles aux ques­tions envi­ron­ne­men­tales, voire novices, mais non hos­tiles ». Avec, dans tous les cas, la volonté de dépas­ser les dif­fi­cul­tés « psy­cho­lo­giques, sociales ou pra­tiques » face à cet enjeu.

Former des binômes de faci­li­ta­teurs de conver­sa­tions carbone

Quid de l’ap­pel à mani­fes­ta­tion d’in­té­rêt ? Celui-ci vise à for­mer des binômes d’a­ni­ma­teurs, ou « faci­li­ta­teurs », des conver­sa­tions car­bone. Un rôle qui per­met, « au-delà de la satis­fac­tion sus­ci­tée par les signes de chan­ge­ment induits chez les par­ti­ci­pants des conver­sa­tions car­bone », de par­faire leurs connais­sances sur le sujet. Mais aussi de leur four­nir des com­pé­tences d’a­ni­ma­tion uti­li­sables dans d’autres cir­cons­tances, sou­ligne le Parc.

Le Parc naturel du Vercors veut participer à la formation de facilitateurs des Conversations carbone © Fabian Da Costa

Le Parc natu­rel du Vercors veut par­ti­ci­per à la for­ma­tion de faci­li­ta­teurs des conver­sa­tions car­bone. © Fabian Da Costa

La for­ma­tion est pré­vue du 20 au 22 sep­tembre 2022, au gîte des Rimets à Rencurel. Et com­prend, entre autres, la « four­ni­ture du kit de faci­li­ta­tion », « l’accès au réper­toire des faci­li­ta­teurs dans le centre de res­sources » ou « l’inscription au réseau Vercors des faci­li­ta­teurs de conver­sa­tions car­bone ». Le tout assuré par les asso­cia­tions Carbone et sens et Négawatt.

« La can­di­da­ture sup­pose donc une cer­taine dis­po­ni­bi­lité pour les ren­contres en amont, la for­ma­tion, puis par la suite pour pré­pa­rer et ani­mer les conver­sa­tions car­bone et suivre le men­to­rat », pré­vient le Parc natu­rel du Vercors. De plus, la for­ma­tion n’est pas gra­tuite : comp­ter entre 250 et 300 euros de reste à charge par par­ti­ci­pant. Les struc­tures inté­res­sées ont jus­qu’au 13 mai 2022 pour adres­ser leur dos­sier de can­di­da­ture.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Le Parc natu­rel du Vercors lance un appel pour for­mer des faci­li­ta­teurs de « conver­sa­tions carbone » »

  1. Ping : Le Parc naturel du Vercors lance un appel pour former des facilitateurs de « conversations carbone »… | Médias Citoyens Diois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Motos sur une route du Vercors. DR
Le Parc natu­rel régio­nal du Vercors rap­pelle les règles de vivre-ensemble pour la cir­cu­la­tion des motos

  FLASH INFO – Alors que les beaux jours reviennent en même temps qu’un allègement des mesures sanitaires, le Parc naturel régional du Vercors s’attend Lire plus

Contrarié par le Covid, l'anniversaire des 50 ans du Parc naturel du Vercors s'étend jusqu'en 2021
Contrarié par le Covid, l’an­ni­ver­saire des 50 ans du Parc natu­rel du Vercors s’é­tend jus­qu’en 2021

  FLASH INFO – Fêter ses 50 ans par temps de Covid-19? C'est l'exercice difficile auquel se livre le Parc naturel régional du Vercors.   Lire plus

Le Parc natu­rel du Vercors va pro­cé­der au lâcher de deux gypaètes bar­bus ce samedi 18 mai

FIL INFO — Le Parc naturel régional du Vercors s'apprête à lâcher deux gypaètes barbus sur son territoire, samedi 18 mai. Objectif : participer à Lire plus

Révision de la charte du Parc natu­rel régio­nal du Vercors : les habi­tants ont la parole

FIL INFO - Le Parc naturel régional du Vercors invite ses habitants à s'exprimer dans le cadre du projet de révision de sa charte à Lire plus

Le Parc natu­rel régio­nal du Vercors en route pour une révi­sion de sa charte à l’ho­ri­zon 2022

FIL INFO — Le Parc naturel du Vercors entame la révision de sa charte, prévue pour 2022 qui l'engagera pour une durée de quinze ans. Lire plus

L’association Mountain Wilderness déman­tèle une tonne d’ins­tal­la­tions obso­lètes dans le Parc natu­rel du Vercors

FIL INFO - L'association Mountain Wilderness, en lien avec le Syndicat national des guides de montagne, a procédé le dimanche 30 septembre au démantèlement des Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

À voir| Incendie de végé­ta­tion à La-Buisse et à Voreppe : pas de répit pour les secours et déjà 80 hec­tares ravagés

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin