Consternation et polémique, la classe politique locale réagit à l'assassinat du prêtre Olivier Maire en Vendée

Consternation et polé­mique, la classe poli­tique locale réagit à l’as­sas­si­nat du prêtre Olivier Maire en Vendée

Consternation et polé­mique, la classe poli­tique locale réagit à l’as­sas­si­nat du prêtre Olivier Maire en Vendée

FLASH INFO — L’assassinat du prêtre Olivier Maire, com­mis lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), sus­cite l’émotion dans la classe poli­tique fran­çaise. Émotion et polé­mique, le meur­trier pré­sumé étant un res­sor­tis­sant ruan­dais de 40 ans, débouté du droit d’a­sile et placé sous contrôle judi­ciaire dans l’af­faire de l’in­cen­die de la cathé­drale de Nantes le 18 juillet 2020.

En Isère et Auvergne-Rhône-Alpes, les res­pon­sables aussi expriment leur res­senti. Via Twitter, le maire de Grenoble Éric Piolle se dit « consterné par l’o­dieux assas­si­nat d’un prêtre catho­lique ». Et adresse une « pen­sée fra­ter­nelle pour ses proches et core­li­gion­naires ». « Consternation » éga­le­ment pour le pré­sident du Département Jean-Pierre Barbier. « Un acte d’autant plus ter­rible que le cou­pable avait reçu une main ten­due », ajoute-t-il.

La séna­trice de l’Isère Frédérique Puissat s’at­tarde encore plus volon­tiers sur « le par­cours du meur­trier ». « Le rôle du gou­ver­ne­ment ainsi que celui du par­le­ment est avant tout de pro­té­ger les fran­çais coûte que coûte ! », estime la par­le­men­taire Les Républicains dans un com­mu­ni­qué. Avant d’a­jou­ter : « Si le droit ne le per­met pas à l’heure actuelle, alors il faut chan­ger ce der­nier pour qu’il garan­tisse la sécu­rité à tous les fran­çais ».

Le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes enfonce le clou. Aux yeux de Laurent Wauquiez, « cet homme n’au­rait jamais dû entrer en France et encore moins y res­ter après l’in­cen­die de la cathé­drale de Nantes ». « Ce n’est même pas une ques­tion juri­dique, c’est une ques­tion de bon sens », ajoute-t-il, en consi­dé­rant pour conclure que « nous avons sous les yeux les consé­quences de nos lâche­tés et nos aveu­gle­ments ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La prise de rendez-vous avec la police nationale en commissariat désormais possible via Internet en Isère
La prise de ren­dez-vous avec la police natio­nale en com­mis­sa­riat désor­mais pos­sible via Internet en Isère

FLASH INFO - Depuis le lundi 20 mai 2024, la prise de rendez-vous dans les commissariats de police nationale est possible via Internet pour l'ensemble Lire plus

Simone, une exposition itinérante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la bibliothèque Mi-Plaine de Meylan
Simone, une expo­si­tion iti­né­rante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la biblio­thèque Mi-Plaine de Meylan

ÉVÉNEMENT - La bibliothèque Simone-Lagrange/Mi-Plaine de Meylan accueille du mercredi 22 mai au samedi 29 juin 2024 la première étape de l'exposition itinérante Simone, organisée Lire plus

L'Alliance citoyenne se mobilise contre la panne prolongée d'un ascenseur "essentiel" à Grand-Place
L’Alliance citoyenne se mobi­lise contre la panne pro­lon­gée d’un ascen­seur « essen­tiel » à Grand’Place

FLASH INFO - Après une première action le samedi 4 mai 2024, les associations Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise, Grenoble Habitants et Handi-citoyens ont organisé Lire plus

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !