Domaines skiables de France exige une réouverture des pistes dès le jeudi 7 janvier

sep article



 

FLASH INFO – « À quatre semaines des vacances de février, l’enjeu est majeur pour remettre en route les stations, privées de 80 % d’activité à Noël ». Dans un communiqué en date du mardi 5 janvier, la chambre professionnelle Domaines skiables de France appelle le gouvernement à donner dès à présent les premières autorisations d’ouvertures des pistes des stations de ski. Et ceci « suivant la situation sanitaire de chaque département ».

 

Un appel lancé… 48 heures avant « la date annon­cée du 7 jan­vier par le gou­ver­ne­ment pour une ouver­ture des domaines skiables des sta­tions de ski », écrit DSF. Qui n’en­vi­sage pas une seconde que l’État puisse déci­der de repor­ter l’ou­ver­ture à une date ulté­rieure. Son pré­sident l’a rap­pelé sur l’an­tenne de France Info, mer­credi 6 jan­vier au matin. En consi­dé­rant que la date fixée du 7 jan­vier n’é­tait pas une clause de revoyure.

 

Domaines skiables de France compte sur une réouverture des pistes dès le 7 janvier © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Domaines skiables de France compte sur une réou­ver­ture des pistes dès le 7 jan­vier 2021. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

Pour la chambre pro­fes­sion­nelle, un réou­ver­ture des domaines skiables ne pré­sen­te­rait pas de risques sani­taires. « En cette basse sai­son, toutes les études montrent que les vacan­ciers seront prin­ci­pa­le­ment des habi­tants des dépar­te­ments limi­trophes », affirme-t-elle. Avant d’a­jou­ter que, « dans la plu­part des dépar­te­ments de mon­tagne, les taux d’hospitalisation et la cir­cu­la­tion du virus sont à des niveaux com­pa­tibles avec l’ouverture ».

 

Et Domaines skiables de France d’a­ler­ter sur l’ur­gence éco­no­mique à laquelle est confronté le sec­teur. « Les ter­ri­toires mon­ta­gnards ont perdu 1,6 mil­liard de chiffre d’affaires [durant les vacances de Noël, ndlr], qui s’ajoutent aux 1,4 mil­liard d’euros de mars der­nier lors du pre­mier confi­ne­ment ». De quoi moti­ver les pro­fes­sion­nels à taper du poing sur la table, comme ce fut déjà le cas en novembre 2020 au sujet de la fer­me­ture des remon­tées méca­niques.

 

commentez lire les commentaires
1035 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.