Exposition Eric Alibert Calligraphie alpinesEric Alibert

« Calligraphies alpines » : les forces de la nature prennent vie au musée de l’Ancien Évêché

« Calligraphies alpines » : les forces de la nature prennent vie au musée de l’Ancien Évêché

FOCUS – Dans le cadre de l’événement isé­rois Paysage>Paysages, le musée de l’Ancien Évêché expose les « Calligraphies alpines » de l’artiste natu­ra­liste Éric Alibert. Des œuvres, qui au-delà de leur esthé­tisme, font prendre conscience de la fra­gi­lité d’une nature vivante, sau­vage et mystérieuse.

Eric Albert exposition

Eric Alibert pré­sen­tant son expo­si­tion « Calligraphies alpines » au musée de l’Ancien Evêché © Corentin Bemol – Place Gre’net

« Ce n’est pas tant la nature qui m’intéresse que les forces de la nature. » Cette cita­tion de Paul Cézanne, l’ar­tiste Éric Alibert l’a faite sienne dans ses tableaux qui ornent désor­mais les murs du musée de l’Ancien Évêché.

Une expo­si­tion orga­ni­sée dans le cadre de l’é­vé­ne­ment isé­rois Paysage>Paysages, qui se tient depuis la mi-juillet jus­qu’au 15 novembre 2020.

Ces forces mys­té­rieuses, presque mys­tiques, sont les marion­net­tistes de cette nature en per­pé­tuel mou­ve­ment. Croquis orni­tho­lo­giques, pay­sages, cha­mois… L’artiste met en scène toute la diver­sité de la vie alpine. Au total, soixante œuvres pour repré­sen­ter la grande fra­gi­lité du milieu montagnard.

Dans ces œuvres, rien n’est laissé au hasard. Les pein­tures repré­sentent des formes, des « tâches » ani­ma­li­sées. Une impres­sion de mou­ve­ment continu don­nant nais­sance à une faune éphé­mère, fra­gile. La volonté de l’ar­tiste ? Rendre abs­trait le réel, la nature, pour les éle­ver au rang de sym­boles. Avec, pour repré­sen­ter la fra­gi­lité, le choix de l’encre et de l’aquarelle, pro­cé­dés qui s’évanouissent face aux intem­pé­ries et au temps.

Un cer­tain rap­port au temps

De temps qui passe, il en est beau­coup ques­tion entre les lignes, avec les mou­ve­ments qui tra­versent les pay­sages qu’Eric Alibert immor­ta­lise. « Il y a cette idée dans ces œuvres, que nous ne sommes qu’une vir­gule, un mou­ve­ment de pin­ceau. Nous, comme les ani­maux, sommes plus un souffle qu’une entité. Cette idée me bou­le­verse », explique-t-il.

Exposition Eric Alibert Calligraphies alpines

« La forêt » d’Eric Alibert @ Corentin Bemol – Place Gre’net

Une idée du temps éga­le­ment déve­lop­pée dans des pein­tures de pay­sages jouant sur la dua­lité ombre/lumière. « Quand on peint la nature, on évoque l’idée du temps ». Une aqua­relle d’une forêt de nuit, répond ainsi à une autre pein­ture, une forêt de jour. La neige semble en feu… mais ce der­nier dis­pa­raît avec le cré­pus­cule. « J’ai voulu mon­trer ces pay­sages qui s’enfoncent dans la nuit et me deman­der ce que la nuit garde du jour et qu’est ce qu’elle apporte. L’énergie qui cir­cule dans ces images nous dévoile cer­taines choses et nous en cache d’autres ».

Une écri­ture imperceptible

Exposition Eric Alibert Calligraphies alpines 2

« Quatres tétras-lyres » d’Eric Alibert © Corentin Bemol – Place Gre’net

Pourquoi « Calligraphie » ? Pour Eric Alibert, la réponse est évi­dente. Il ne s’agit pas seule­ment de pein­tures, mais avant tout, d’une autre manière d’écrire. « Si l’on prend ce tableau des trois cha­mois, Il y a un jeu aérien de ces ani­maux qui, pour moi, cor­res­pond à une écri­ture éphé­mère. Comment les ani­maux com­mu­niquent ? Le corps de l’animal est une para­bole sur ce que la nature est en train de nous dire ».

Une écri­ture donc intime, mys­té­rieuse, qui laisse son­geur Jean-Pierre Barbier, pré­sident du dépar­te­ment de l’Isère : « Je n’ai pas pris la peine de lire les textes car les œuvres parlent d’elle-même. Cette expo­si­tion me cor­res­pond car elle est consti­tuée de sym­boles », affirme t‑il.

Ces œuvres consti­tuent au total trente années de la vie d’Eric Alibert. Un mor­ceau de vie mis à l’honneur par le musée de l’Ancien Évêché. « Si mes œuvres per­mettent au public de res­sen­tir le sau­vage et de s’imbiber des mys­tères de la nature, alors je serai com­blé » conclut-il.

Corentin Bemol

CBem

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Histoires d'eau, une nouvelle exposition hors les murs du Musée de Grenoble à la bibliothèque Abbaye-les-Bains
Histoires d’eau, une nou­velle expo­si­tion hors les murs du Musée de Grenoble à la biblio­thèque Abbaye-les-Bains

ÉVÉNEMENT - Pour la dix-neuvième édition de ses expositions hors les murs, après avoir notamment investi la maison des habitants Teisseire-Malherbe en 2022 et la Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Le festival Regards croisés, dédié à l'écriture (et la lecture) théâtrale contemporaine, de retour sur Grenoble
Le fes­ti­val Regards croi­sés, dédié à l’é­cri­ture (et la lec­ture) théâ­trale contem­po­raine, de retour sur Grenoble

ÉVÉNEMENT - La 24e édition du festival Regards croisés prend son envol sur la région grenobloise avec des rendez-vous à Fontaine, Pont-de-Claix, Grenoble et Le Lire plus

Simone, une exposition itinérante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la bibliothèque Mi-Plaine de Meylan
Simone, une expo­si­tion iti­né­rante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la biblio­thèque Mi-Plaine de Meylan

ÉVÉNEMENT - La bibliothèque Simone-Lagrange/Mi-Plaine de Meylan accueille du mercredi 22 mai au samedi 29 juin 2024 la première étape de l'exposition itinérante Simone, organisée Lire plus

Plusieurs propositions de sorties et d'animations en Isère à l'occasion de la Fête de la nature du 22 au 26 mai
Plusieurs pro­po­si­tions de sor­ties et d’a­ni­ma­tions en Isère à l’oc­ca­sion de la Fête de la nature

ÉVÉNEMENT - Plusieurs acteurs opérant dans les domaines de l'environnement et de la biodiversité se mobilisent à l'occasion de l'édition 2024 de la Fête de Lire plus

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes souffle ses dix bou­gies pour son édi­tion 2024

ÉVÉNEMENT - L'année 2024 marque le dixième anniversaire du Street Art Fest Grenoble-Alpes, dont la nouvelle édition est annoncée du 24 mai au 30 juin. Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !