La Ville de Grenoble annonce la réouverture des pelouses sèches de la Bastille

La Ville de Grenoble annonce la réou­ver­ture des pelouses sèches de la Bastille

La Ville de Grenoble annonce la réou­ver­ture des pelouses sèches de la Bastille

FLASH INFO – Pour mieux « amé­lio­rer les conti­nui­tés éco­lo­giques » de son ter­ri­toire, la Ville de Grenoble annonce la réou­ver­ture des pelouses sèches de la Bastille.

« Le pro­jet a été ini­tié à la suite du chan­tier de réou­ver­ture d’une par­tie de la “pelouse aux orchi­dées et papillons”, en novembre 2018, mené avec les citoyens », rap­pelle la Ville. Un débrous­saillage avait alors été orga­nisé par le Conservatoire d’es­paces natu­rels et l’as­so­ciai­tion Gentiana. Le tout en par­te­na­riat avec la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise, qui entend aujourd’­hui « étendre cette action et […] l’inscrire dans la durée ».

Le site de la Bastille est inscrit au titre des “milieux naturels remarquables”. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net.

Le site de la Bastille est ins­crit au titre des “milieux natu­rels remar­quables”. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’Net.

La pelouse du « sen­tier aux orchi­dées et papillons », situé sur le franc est de la Bastille, sera donc rou­verte pro­chai­ne­ment. De même, ajoute la Ville, que la pelouse sèche du fort. Toutes deux repré­sen­tant une sur­face de 0,6 hec­tares. Le but : « Restaurer les habi­tats de pelouses sèches de la Bastille […] et lut­ter contre les espèces exo­tiques enva­his­santes ». Mais aussi « pré­ser­ver les espèces fau­nis­tiques et flo­ris­tiques remar­quables », dont cer­taines sont pro­té­gées. Et, enfin, « valo­ri­ser ces sites de proxi­mité urbaine, lieux de recon­nexion avec la nature ».

Des lieux de recon­nexion qui ne seront pas, pour autant, acces­sibles au public tout au long de l’an­née. « La clé de cade­nas est mise à dis­po­si­tion des asso­cia­tions natu­ra­listes. Elle le sera aussi pour la Maison de l’International, l’Université ou d’autres col­lec­ti­vi­tés, pour des visites ponc­tuelles auprès du grand public, des sco­laires ou étu­diants, de délé­ga­tions étran­gères, etc. », pré­cise la municipalité.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Muay-thaï : deux boxeurs du Martial Gym d’Échirolles cham­pions de France de boxe thaïlandaise

FLASH INFO - Le club échirollois du Martial Gym s'est illustré aux championnats de France amateurs de boxe thaïlandaise (ou muay-thaï), le week-end des 28 Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !