La révision des lois bioéthiques fait réagir l'église catholique. En Isère, l'évêque de Grenoble interpelle les parlementaires dans un courrier.

Révision des lois bioé­thiques : l’é­vêque de Grenoble craint des “ dérives graves ”

Révision des lois bioé­thiques : l’é­vêque de Grenoble craint des “ dérives graves ”

FLASH INFO - Alors que le pro­jet de loi de révi­sion des lois de bioé­thique, et sa mesure phare l’ou­ver­ture de la PMA (pro­créa­tion médi­ca­le­ment assis­tée) aux femmes seules et aux couples de femmes, arrive en deuxième lec­ture à l’Assemblée natio­nale le 27 juillet, l’é­glise catho­lique monte au créneau.

« A vou­loir satis­faire les désirs de plus en plus illi­mi­tés des indi­vi­dus, nous ouvrons la porte à une nou­velle ère d’es­cla­va­gisme », dénonce l’é­vêque de Grenoble Guy de Kerimel dans une lettre adres­sée aux par­le­men­taires de l’Isère. « En effet dans cette logique, nous savons tous que la léga­li­sa­tion de la GPA (ges­ta­tion pour autrui, ndlr) sui­vrait rapi­de­ment la léga­li­sa­tion de la PMA pour toutes, avec son tra­fic de femmes et d’en­fants, loués, ache­tés, ven­dus, qui ne man­que­ront pas de suivre, quelque soient les gardes fous mis en place ».

« N’est-ce pas une aber­ra­tion autant qu’une injus­tice et une inéga­lité inac­cep­table que celle d’en­vi­sa­ger d’au­to­ri­ser la fabri­ca­tion d’en­fants déli­bé­ré­ment pri­vés de pères ? », inter­pelle l’é­vêque de Grenoble.

Une loi adop­tée « en urgence » que la Conférence des évêques de France juge injuste, inéga­li­taire et « dan­ge­reuse pour l’hu­ma­nité ». Et notam­ment par Monseigneur Pierre d’Ornellas, arche­vêque de Rennes et pré­sident de la com­mis­sion bioé­thique de la Conférence des évêques de France pour qui le texte orga­nise « déli­bé­ré­ment l’ab­sence de filia­tion ».

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !