Mobilier urbain : deux "cocons" installés à Grenoble

Deux nouveaux « Cocons », mobilier urbain innovant, installés à Grenoble

Deux nouveaux « Cocons », mobilier urbain innovant, installés à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

Mobilier urbain : deux "cocons" installés à GrenobleFLASH INFO - Deux nou­veaux « cocons » ont récem­ment fait leur appa­ri­tion dans Grenoble. Ces bancs construits autour des arbres ont voca­tion à amé­na­ger l’es­pace public en le ren­dant plus « accueillant » et « convi­vial », selon la Ville.

 

Le cocon est un banc « géné­reux » qui s’installe autour d’un arbre pour pro­fi­ter de son ombre, tout en le met­tant en valeur. Conçu comme une enve­loppe pro­tec­trice, il génère un espace « plus intime » autour du tronc, dédié aux jeux des enfants.

 

« Travaillées en strates, des assises à mul­tiples hau­teurs façonnent sa forme, per­met­tant des pos­tures déten­dues, des jeux, des par­cours pour les enfants et un usage mul­ti­gé­né­ra­tion­nel à inven­ter par chacun‑e », indique la Ville de Grenoble. Ce concept prend ainsi en compte la place de l’en­fant dans la ville, qu’il met « au cœur des réflexions sur l’a­mé­na­ge­ment de l’es­pace public ».

 

Un nou­veau « cocon » vient donc de prendre place au bout de la pro­me­nade haute du jar­din de ville, autour d’un albi­zia. Fabriqué par l’en­tre­prise AARE, il invite à venir « se repo­ser, dis­cu­ter ou jouer » et à pro­fi­ter de la vue sur la Bastille.

 

Un autre exem­plaire a, quant à lui, été édi­fié sur la pla­cette, au bout de la rue de Bonne, autour d’un jeune mico­cou­lier, dans le cadre du pro­jet Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole, porté par la Métropole, le Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (SMMAG) et la Ville de Grenoble. Fabriqué par l’entreprise Metal 6 thèmes, ce pro­to­type a été conçu en ser­ru­re­rie et en bois brut pour s’a­dap­ter aux jeunes arbres en crois­sance, les cocons ayant jusque-là été pré­vus pour accom­pa­gner des arbres déjà grands.

 

 

Les cocons, un mobilier urbain innovant lancé en 2015

 

Prototype de cocon installé place Barnave à Grenoble

Prototype de cocon ins­tallé place Barnave à Grenoble

Le pro­jet a vu le jour en 2015 lorsque des étu­diant-es du DPEA « Design pour l’Architecture » ont réflé­chi à ce que pour­rait être du mobi­lier urbain adapté au jeune public.

 

Le pro­jet de l’étudiant Yaroslav Tretyakov a retenu l’at­ten­tion de la Ville pour entrer en phase de pro­to­ty­page. Ce cocon a ainsi été ins­tallé place Barnave, autour du majes­tueux mico­cou­lier, dans le centre pié­ton­nier de la ville.

 

Cette ins­tal­la­tion a ensuite débou­ché sur une fabri­ca­tion pérenne. En 2018, un sta­giaire en DPEA, Othman Alem, s’est attelé à défi­nir les plans d’exécution per­met­tant de lan­cer la fabri­ca­tion d’un pre­mier de série. C’est à par­tir de là que les deux nou­veaux cocons ont pu voir le jour, venant se rajou­ter au pro­to­type ins­tallé en 2015.

 

La Ville indique que d’autres cocons pren­dront pro­chai­ne­ment place dans Grenoble.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

LA

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

  FOCUS - Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Lire plus

La place de l’école élémentaire Anthoard à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net
L’UQ Berriat accuse la Ville de Grenoble de refuser d’entendre le point de vue des riverains

  FLASH INFO — Un refus d'entendre le point de vue des habitants? C'est ce dont l'Union de quartier Berriat-Saint-Bruno-Europole accuse la Ville de Grenoble. Lire plus

Le Collectif pour la gratuité des transports en commun interpelle la Métropole de Grenoble
Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

  FLASH INFO — "Comment va-t-on expliquer aux personnes que via leur facture d'électricité elles subventionnent en fait les transports?". Telle est la question que Lire plus

La Ville et la Métropole de Grenoble reconduisent leur soutien à TéléGrenoble : la petite télé locale percevra plus de 1,2M€ sur trois ans.
La Ville et la Métro de Grenoble renouvellent leur soutien à TéléGrenoble : 1,2 million d’euros sur trois ans

FLASH INFO - La Ville comme la Métropole de Grenoble ont renouvelé leur convention d'objectifs et de moyens passée avec TéléGrenoble. Pour l'année 2021, la Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin