Masques en tissu à la population iséroise : des livraisons au compte-gouttes dans la plus grande pagaille

sep article

Aides aux entreprises bis - La Metro -05/2020

 

DÉCRYPTAGE – Ils avaient été promis et annoncés par milliers. Les masques en tissu devaient pallier à la hâte la pénurie de dispositifs chirurgicaux. Mais, tout juste après le déconfinement, ils sont encore une denrée rare, quand bien même les communes iséroises multiplient les canaux d’approvisionnement, entre tentative de coordination, système D et réseaux. Trop tard ?

 

 

Laurent Wauquiez à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs le lundi 11 mai pour la livraison des masques aux plus petites communes. © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Des milliers de masques avaient été promis. Par la Région Auvergne Rhône-Alpes, première à ouvrir le ban. Par la Ville de Grenoble et moult collectivités. Au final, le jour J – à savoir le 11 mai jour du déconfinement –, les masques en tissu prévus pour les habitants de l’agglomération grenobloise ne couraient pas les rues.

 

À Grenoble, par exemple, on attend toujours. Tant les 188 000 masques promis par la Région depuis le 16 avril que les 175 000 que la Ville a elle-même commandés auprès de deux fabricants de la région1Rodier à Sassenage et AJ Biais à Saint-Étienne., après avoir quitté la commande groupée de la Métropole. Et si les modalités de distribution ont été arrêtées, il n’y a toujours pas de date en vue. « Les dates de livraison ne cessent d’être révisées », répondent les services de la Ville.

 

En attendant, les masques de l’État ont fini par arriver. Des masques jetables distribués depuis le 11 mai via la CCAS aux personnes les plus vulnérables. Mais aussi aux usagers des transports en commun.

 

 

Des livraisons de masques au compte-gouttes

 

Trois mois après le début de l’épidémie, les livraisons se font toujours au compte-gouttes. Et fournir un calendrier se fait toujours au doigt mouillé. Désorganisation ? Manque, de haut en bas, d’anticipation, puis de réactivité ? Fournisseurs débordés ? Le masque est devenu le symbole d’une défaillance généralisée…

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Les musées du département de l
commentez lire les commentaires
3583 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Notre intéri-maire était cadre en logistique dans une multinationale américaine et il a fait quoi ??????????????????????

    sep article