Le Crous sur le pont pour les 2100 étudiants restés sur le campus de Grenoble

sep article

 

FIL INFO — Alors que 2 100 étudiants habitent toujours dans les résidences universitaires de Grenoble, le Crous Grenoble-Alpes s’emploie à maintenir sa mission de service public. 92 agents sont déployés sur le terrain et 111 en télétravail pour faire face aux difficultés des étudiants et lutter contre leur sentiment de solitude.

 

 

Quel est le sort des étudiants grenoblois en cette période de confinement ? Le Crous Grenoble-Alpes affirme en tout cas tout faire « pour assurer la continuité de ses missions de service public ». Sur son site Internet comme sur sa page Facebook, il s’emploie ainsi à donner aux étudiants les informations nécessaires sur le confinement. Ainsi que sur les mesures mises en place par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

Entrée du Crous Grenoble-Alpes © Florent Mathieu - Place Gre'net

Entrée du Crous Grenoble-Alpes © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Une continuité de la mission qui s’accompagne de « l’exceptionnelle mobilisation de l’ensemble des agents des Crous, animés par leur mission de service public, sur le terrain auprès des étudiants confinés, comme en télétravail », souligne-t-il. Soit au total 92 agents qui travaillent en présentiel et 111 depuis leur domicile.

 

 

2 100 étudiants confinés sur le campus

 

Si les étudiants ont été invités à quitter leur logement universitaire pour rentrer chez eux ou en famille, 2 100 habitent encore dans les résidences universitaires de Grenoble. Et sont naturellement confinés. « Les services assurent la continuité de l’accueil dans le logement dans les meilleures conditions possibles, tout en veillant à assurer le respect des règles sanitaires », indique toutefois le Crous.

 

Le campus de Grenoble... avant confinement © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le campus de Grenoble… avant confinement © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Pour lutter contre le sentiment de solitude des étudiants, le Crous propose en outre des animations culturelles et sportives quotidiennes en ligne, ainsi qu’un groupe Vie de campus sur Facebook. De plus, les étudiants en difficulté (notamment financières) peuvent contacter les services sociaux du Crous. Après quinze jours de confinement, 607 entretiens auprès de 437 étudiants avaient déjà été réalisés, notent les services.

 

Pour rappel, les étudiants qui ont quitté leur logement n’auront pas de loyer à débourser pour le mois d’avril. Ils doivent néanmoins se signaler auprès du Crous, à l’adresse courriel créée spécialement pour l’occasion. Le traitement et le versement des bourses sont, pour leur part, maintenus en continu. Et s’accompagnent de distributions de bons alimentaires pour les étudiants en situation de précarité.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2424 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.