Coronavirus : les randonnées et activités de montagne sont interdites rappelle la préfecture

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

 

FIL INFO – Alors que les mesures de confinement face à l’épidémie de coronavirus ont débuté mardi 17 mars à midi, la préfecture de l’Isère rappelle les règles concernant les activités extérieures ou les sorties en nature. En résumé ? Randonnées, cueillette dans les bois, prises de vues photographiques, chasse et pêche sont interdites.

 

 

Quelles activités extérieures, sportives ou de montagne peut-on faire par temps de confinement ? La réponse de la préfecture de l’Isère se résume en un mot : aucune. « Lionel Beffre, préfet de l’Isère, rappelle que les sorties ne sont pas autorisées, sauf dans le périmètre immédiat de l’habitation (hors déplacement professionnel), y compris pour l’activité physique essentielle, qui ne doit en aucun cas conduire à des sorties prolongées », écrit-elle dans un communiqué.

 

Coronavirus : la préfecture rappelle que randonnées ou activités de montagne sont interdites.Randonnée Gourmande à la Bastille © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Randonnée Gourmande à la Bastille. © Muriel Beaudoing – placegrenet.fr

 

Sont ainsi interdites « la randonnée et toutes les activités de montagne, sportives ou récréatives, notamment situées en périphérie des agglomérations, et éloignées des résidences des pratiquants concernés ». Il en va de même pour les sorties dans les bois « pour cueillette et toute prise de vue photographique », ou encore pour la pratique de la chasse ou de la pêche. Aucun de ces déplacements n’a, en effet, de valeur dérogatoire.

 

 

Objectif : éviter des opérations de secours en montagne

 

Les activités de montagne sont d’autant plus dans le collimateur qu’elles sont susceptibles d’occasionner des opérations de secours « Alors même que [les services de secours] doivent rester pleinement mobilisés pour les interventions liées à la situation sanitaire actuelle », rappelle la préfecture. En cas de non-respect des règles, les contrevenants écoperont d’une amende de 135 euros.

 

Coronavirus : la préfecture rappelle que randonnées ou activités de montagne sont interdites.Si la pratique sportive est tolérée, elle doit se dérouler sur une distance courte à proximité de son domicile © Léa Raymond - Place Gre'net

Si la pratique sportive est tolérée, elle doit se dérouler sur une distance courte, à proximité de son domicile. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

« Respecter les consignes, c’est avant tout respecter les soignants », insistent les services de l’État. Les mesures de confinement imposent, au final, de rester à son domicile le plus possible et de limiter ses déplacements aux courses essentielles, à une activité sportive solitaire à proximité de chez soi, ou aux trajets professionnels pour les personnes ne pouvant avoir recours au télétravail. Chaque déplacement nécessite en outre de se munir d’une attestation sur l’honneur.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
5250 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Les notions de brièveté, de proximité et de non-dangerosité sont en effet floues, et c’est l’esprit plus que la lettre qui doit prévaloir.

    L’autre jour, j’ai fait un footing assez long mais sur terrain facile et en croisant très peu de gens (que j’ai salués à plusieurs mètres de distance).

    Ce n’était pas bref mais les risques de contamination et de blessure étaient quasi-nuls.

    Le risque 0 n’existe pas pour un footing, mais il existe encore moins lorsque l’on prend la voiture pour aller faire les courses… et avoir une activité physique est un besoin au même titre que l’alimentation.

    sep article