Coronavirus : dix nouveaux cas en Isère, les visites dans les Ehpad suspendues…

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

 

EN BREF – Le coronavirus prend ses marques en Auvergne-Rhône-Alpes avec une augmentation du nombre de cas identifiés, dont dix nouveaux en vingt-quatre heures en Isère. Afin de protéger les personnes les plus fragiles, l’agence régionale de santé annonce la suspension des visites dans les Ehpad. De son côté, la Ville de Grenoble met en place des mesures particulières pour la tenue des scrutins des élections municipales dimanche 15 et 22 mars.

 

 

Le coronavirus s’installe dans la région Auvergne Rhône-Alpes : 262 cas de Covid-19 ont déjà été identifiés, soit 39 cas supplémentaires en 24 heures, selon les derniers chiffres diffusés par l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes au soir du mercredi 11 mars. Avec, pour la première fois, l’enregistrement de quatre cas en Haute-Loire. À ce jour, huit personnes sont guéries et trois n’ont pas survécu à l’échelle régionale.

 

Coronavirus : dix nouveaux cas en Isère, soit treize au total. Les personnes infectées sont prises en charge au CHU de Grenoble ou à domicile © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les personnes infectées sont prises en charge au CHU de Grenoble ou à domicile. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Quid de l’Isère ? Dix nouvelles personnes ont été confirmées positives, soit treize au total. « Toutes ces personnes sont prises en charge au CHU de Grenoble ou sont suivies par les infectiologues de l’établissement à leur domicile », indique l’agence régionale de santé (ARS). Avant de préciser que tous les cas détectés de coronavirus sont en lien avec une zone de contamination identifiée. Soit ils ont été en contact avec des personnes ayant séjourné à Mulhouse, soit ils reviennent d’une région d’Italie où circule le virus.

 

 

Les visites en Ehpad suspendues suite aux derniers cas de coronavirus

 

Une nouvelle fois, l’Agence rappelle que « pour la très grande majorité des personnes atteintes du Covid-19, la maladie est bénigne ». Toutefois, les plus fragiles présentent le risque de développer une forme plus grave « pouvant nécessiter des prises en charge hospitalières soutenues ». Alors que l’épidémie se confirme, l’ARS annonce ainsi l’activation des « plans bleus » dans les établissements médico-sociaux de la région.

 

Les visites dans les Ehpad sont suspendues pour protéger les personnes les plus fragiles © Ville de Grenoble

Les visites dans les Ehpad sont suspendues pour protéger les personnes les plus fragiles. © Ville de Grenoble

 

Traduction ? « Les visites extérieures dans les Ehpad et les unités de soins de longue durée (USLD) sont suspendues sauf cas exceptionnels. » L’Agence invite par ailleurs les établissements à une vigilance renforcée, à une mobilisation particulière sur l’hygiène, ainsi qu’à une augmentation en personnel si elle est possible. Les services d’aide à domicile sont, pour leur part, invités à limiter les sorties des personnes âgées.

 

Afin d’éviter la propagation, l’ARS recommande également d’éviter les visites aux personnes malades. Et préconise, une fois de plus, les « gestes barrières » d’usage : se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, tousser ou éternuer dans son coude, se moucher dans un mouchoir à usage unique à mettre ensuite dans une poubelle, et éviter de  serrer la main ou de faire la bise.

 

 

Des mesures particulières pour les élections municipales

 

Face à l’épidémie de coronavirus, la Ville de Grenoble indique prendre des dispositions particulières pour la bonne tenue du scrutin des municipales, les dimanches 15 et 22 mars. Ainsi, les bureaux de vote seront nettoyés plusieurs fois le jour du vote, avec un « nettoyage renforcé » effectué avant l’ouverture et après la fermeture du scrutin. Les membres des bureaux de vote se verront par ailleurs remettre des lingettes pour nettoyer régulièrement les urnes, tables, et autres « surfaces de contact ».

 

La Ville annonce un marquage au sol pour limiter la promiscuité dans les files d'attente des bureaux de vote © Muriel Beaudoing - Place Gre'net

La Ville annonce un marquage au sol pour limiter la promiscuité dans les files d’attente des bureaux de vote. © Muriel Beaudoing – Place Gre’net

 

L’organisation des bureaux sera également modifiée, avec un marquage au sol et des lignes de confidentialité pour limiter les situations de promiscuité dans les files d’attente. La Ville recommande enfin aux électeurs de se présenter si possible aux heures de faible affluence, soit entre 8 h 30 et 10 h 30 et entre 12 heures et 15 h 30. Et de venir avec leur propre stylo, à encre noire ou bleue, non effaçable.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
38557 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Sans la protection magique de sainte Greta Tintin Thunberg qui a déclaré forfait, quels sont les risques de choper le coronavirus à la manif de demain puisqu’elle est apparemment maintenue ?

    sep article