Journée européenne des victimes : coup de projecteur sur le bureau d’aide aux victimes de Grenoble

sep article

 

FIL INFO – Pour la Journée européenne des victimes, l’association Aide information aux victimes de Grenoble a organisé le 21 février 2020 une animation portes ouvertes au Bureau d’aide aux victimes du Palais de justice. L’occasion d’attirer l’attention de tous sur la situation des personnes victimes. Mais aussi sur les aides proposées par les associations juristes.

 

 

Portes ouvertes au Bureau d'Aide aux victimes -Journée portes ouvertes de l'AIV 38 au bureau d'Aide aux victimes du Palais de justice de Grenoble, février 2020 © Ambre Croset

Journée portes ouvertes de l’AIV 38 au bureau d’Aide aux vic­times du Palais de jus­tice de Grenoble, février 2020 © Ambre Croset – placegrenet.fr

Le Bureau d’aide aux vic­times (BAV) du Palais de jus­tice de Grenoble a ouvert ses portes ce ven­dredi 21 février 2020 à l’occasion de la Journée euro­péenne des vic­times qui se tient le len­de­main. Un évé­ne­ment dédié à la soli­da­rité et à la recon­nais­sance des vic­times d’infractions orga­nisé chaque année depuis 1990 par l’association France vic­times et le minis­tère de la Justice.

 

Leur objec­tif : pré­sen­ter au grand public les mis­sions des BAV, en par­ti­cu­lier leurs actions d’aide aux vic­times. Mais aussi pré­ve­nir et vul­ga­ri­ser les ques­tions citoyennes en matière de droit, à tra­vers l’exposition inter­ac­tive « Moi jeune citoyen : ques­tion de jus­tice ».

 

 

Des “speed dating juridiques”

 

C’est l’association fédé­rée par France vic­times – Aide infor­ma­tion aux vic­times de Grenoble – qui a animé cette jour­née portes ouvertes dans le BAV du Palais de jus­tice de Grenoble.

 

J-M Sirand (gauche) et G Boulet (droite), directuer de l'AIV Grenoble © Ambre Croset

J‑M Sirand (gauche) et G Boulet (droite), direc­teur de l’AIV Grenoble. © Ambre Croset – placegrenet.fr

À cette occa­sion, des juristes membres de l’AIV ont assuré des “speed dating juri­diques” sans ren­dez-vous pour ceux sou­hai­tant obte­nir une pre­mière aide de l’as­so­cia­tion.

 

Pour le public curieux de connaître les mis­sions des BAV, une ani­ma­tion vidéo pré­sen­tait éga­le­ment « l’aide aux vic­times et l’ac­cès au droit » de façon géné­rale.

 

 

Aide aux victimes et accès au droit… toute l’année

 

L’ensemble des 1 450 pro­fes­sion­nels membres de France vic­times agissent toute l’an­née pour appor­ter de l’aide et du sou­tien en accom­pa­gnant les vic­times dans leur démarche. L’association offre ainsi une assis­tance gra­tuite dans les vingt points d’accueil de Grenoble. Leurs actions ? Accompagner et conseiller les per­sonnes vic­times d’infraction, autant sur le plan juri­dique que psy­cho­lo­gique.

 

Bureau d'Aide aux victimes. Le juriste Grégory Boissieux au Bureau permanent de l'AIV 38, février 2020 © Ambre Croset

Le juriste Grégory Boissieux au Bureau per­ma­nent de l’AIV 38, février 2020. © Ambre Croset – placegrenet.fr

Un bureau d’aide aux vic­times, situé dans le palais de jus­tice, répond et accueille en per­ma­nence les per­sonnes en dif­fi­culté. Toute l’an­née, des juristes et des psy­cho­logues tra­vaillent en coopé­ra­tion pour les sou­te­nir et les orien­ter.

 

Par ailleurs, toutes les per­sonnes vic­times d’in­frac­tions peuvent, par­tout en France, appe­ler le numéro d’ur­gence 16 006 pour rece­voir de l’aide de la Fédération France vic­times.

 

Ambre Croset

 

Réouverture des musées
commentez lire les commentaires
2199 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.