L’Ademe apporte 14 millions d’euros au projet “hydrogène” de la Région Zero Emission Valley

sep article

 

FIL INFO — L’Ademe annoncer financer à hauteur de 14 millions d’euros le projet Zero Emission Valley, impulsé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. L’argent apporté par l’établissement public permettra de financer des installations de production et de distribution d’hydrogène, ainsi que l’achat de 200 nouveaux véhicules.

 

 

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) apporte son soutien au projet « Zero Emission Valley » de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Établissement public sous tutelle des ministères de la Transition écologique et de l’Enseignement supérieur, l’Ademe apporte ainsi 14 millions d’euros au projet, dans le cadre du Plan national Hydrogène adopté en 2018 sous la houlette de Nicolas Hulot.

 

Station à hydrogène d'Air Liquide à Sassenage © Pierre Jayet

Station à hydrogène d’Air Liquide à Sassenage. © Pierre Jayet

 

« Nous sommes heureux que l’Ademe s’associe à cette démarche qui démontre que le développement économique et la création d’emplois ne sont pas incompatibles avec la préservation de l’environnement », salue le président de la Région Laurent Wauquiez. Non sans afficher son ambition de faire d’Aura « la première région de France à hydrogène », autant que « le catalyseur du déploiement de cette nouvelle technologie en Europe ».

 

 

Financement des installations et d’achat de véhicules

 

La dimension économique est en effet au cœur du projet Zero Emission Valley. Pour preuve ? La société Hympulsion, « bras armé » de l’opération, est composée non seulement de la Région et de la Banque des territoires, mais aussi des entreprises Engie, Michelin et Crédit agricole. Si la Région est majoritaire (33 % des parts), la prédominance des acteurs industriels est forte : Engie et Michelin disposent ainsi de 22,8 % des parts chacun.

 

Les 14 millions de l'Ademe serviront à financer des installations d'infrastructures et des achats de véhicules à hydrogène H2. DR

Les 14 millions de l’Ademe serviront à financer des installations d’infrastructures et des achats de véhicules à hydrogène H2. DR

 

Quelle utilisation de l’argent apporté par l’État ? La Région indique que les 14 millions d’euros de l’Ademe participeront au financement de plusieurs investissements. D’une part, au financement des installations de production et de distribution d’un « hydrogène décarboné ». D’autre part, à l’achat de 200 véhicules à hydrogène : deux bus pour une expérimentation dans le Grand Chambéry, 50 véhicules légers et 148 fourgons de plus de 2,5 tonnes.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
1701 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.