Chloe-et-Vassilena-Serafimova

Electro, transe, hip-hop… Pour sa ren­trée 2020, La Source s’ouvre à un public plus jeune

Electro, transe, hip-hop… Pour sa ren­trée 2020, La Source s’ouvre à un public plus jeune

FOCUS – À l’oc­ca­sion de ce début d’an­née, La Source pro­pose une pro­gram­ma­tion riche et variée qui mêle clas­siques et pro­po­si­tions plus sur­pre­nantes, voire ori­gi­nales. La salle de spec­tacles de Fontaine entend ainsi atti­rer les plus jeunes. Tour d’horizon.

Pour sa ren­trée 2020, La Source aime­rait tou­cher un public plus jeune que les habi­tuels qua­dra­gé­naires qui fré­quentent le lieu. Pour cela, elle mise sur de la musique “Boum ! Boum!” Autrement dit de l’élec­tro. Mais aussi de la transe, du hip-hop et du rock psy­ché­dé­lique. Nouveauté en ce début d’an­née : une pro­gram­ma­tion chaque tri­mestre, et non plus sur une demi-sai­son comme pré­cé­dem­ment. En voici donc un concen­tré coup de cœur.

Vassilena Serafimova et Chloé

Chloé et Vassilena Serafimova

Chloé et Vassilena Serafimova

Dans le lot, on retient le drôle de duo com­posé de Chloé, pion­nière fran­çaise de la com­po­si­tion élec­tro­nique et Vassilena Serafimova, une per­cus­sion­niste clas­sique d’o­ri­gine bulgare.

Tout est parti d’une pre­mière ren­contre de leurs uni­vers en 2017, quand les deux musi­ciennes ont revi­sité Music for 18 Musicians de Steve Reich.

Elles auraient dû seule­ment se croi­ser. Mais elles ne se quittent plus depuis. Baptisé Sequenza, ce concert est une ren­contre inat­ten­due et évi­dente à la fois, où se mêlent machines et per­cus­sions, élec­tro­nique et acoustique.

Barcella

Barcella à La Source de Fontaine

Barcella à La Source de Fontaine

Faut-il encore pré­sen­ter le célèbre chan­teur à texte d’origine rémoise ? Comédien et musi­cien, il a com­posé quatre albums dont le pre­mier, La Boîte à musiques, sorti en 2010. Son qua­trième et der­nier album, Soleil, a vu le jour en mars 2018.

Poète 2.0, il manie aussi bien l’art du slam que celui de la poé­sie. Il a notam­ment rem­porté les cham­pion­nats de France de Slam Poésie en 2007, puis le prix Jacques-Brel de Vesoul deux ans plus tard.

Son uni­vers ? Celui d’un enfant devenu grand, oscil­lant entre hip-hop et chan­son fran­çaise avec sa propre signa­ture vocale. Non sans sub­ti­lité et fantaisie.

Trans Kabar

Le rock maloya, vous connais­sez ? Un savant mélange ori­gi­nal à base de rock, donc, et d’une musique tra­di­tion­nelle de la Réunion. La voix y appelle les esprits, les mélo­dies et rythmes tra­versent les corps des musi­ciens et peuvent mener à la transe. En tous cas tou­jours à la danse.

Trans Kabar à La Source de Fontaine

Trans Kabar à La Source de Fontaine

Trans Kabar, qui a vu le jour en région pari­sienne en 2017, en maî­trise par­fai­te­ment les codes. « Trans », comme « transver­sa­lité », parce que ce groupe aime les croi­se­ments inso­lites d’instruments et de sons. « Kabar », comme le nom des fêtes maloya réunion­naises, où se mêlent musi­ciens, dan­seurs et poètes créoles, qui a donné nais­sance au nom de caba­ret. Et plus pré­ci­sé­ment encore, comme dans « ser­vis kabaré », le ver­sant rituel du kabar, pra­tiques liées au culte des ancêtres pro­pices à la transe.

C’est dans les chants tra­di­tion­nels de ces « ser­vis kabaré » que Trans Kabar a puisé une par­tie de son répertoire.

Les Amazones d’Afrique

Les Amazones d'Afrique à La Source de Fontaine

Les Amazones d’Afrique à La Source de Fontaine

Musique tra­di­tion­nelle évo­luant vers les hip-hop élec­tro et le trip-hop, le col­lec­tif Amazones d’Afrique regroupe des artistes ori­gi­naires d’Afrique de l’Ouest (prin­ci­pa­le­ment du Mali) dési­reuses de bous­cu­ler les conven­tions et de défendre le droit des femmes.

Ce col­lec­tif le sait : un des grands com­bats pla­né­taires fémi­nistes consiste à éra­di­quer les vio­lentes tra­di­tions ances­trales et muti­lantes envers les femmes.

Ainsi, le nou­veau single des Amazones d’Afrique « Amazones Power » affiche clai­re­ment l’in­ten­tion de gué­rir l’es­prit des femmes. Un chant révo­lu­tion­naire qui libère la parole. Et s’adresse par­ti­cu­liè­re­ment à toutes ces femmes qui per­pé­tuent ces violences.

Tim Dup

Une voix douce écor­chée, un air juvé­nile, des mélo­dies brutes et envoû­tantes aux ins­pi­ra­tions plu­rielles. À tout juste 25 ans, ce jeune pia­niste, auteur-com­po­si­teur-inter­prète offre une musique tou­chante et sin­gu­lière, sans arti­fices. Dès les pre­mières notes, Tim Dup affiche une sen­si­bi­lité com­mu­ni­ca­trice sur scène.

Tim Dup à La Source de Fontaine

Tim Dup à La Source de Fontaine

Révélation “Scène” aux Victoires de la musique 2019, il jouera à La Source son deuxième album de jan­vier 2020 dans lequel il parle de cette « géné­ra­tion intran­quille qui se cherche une rai­son d’être ».

Ciné Beatbox

Enfin, La Source pré­voit aussi des soi­rées tous publics, comme ce « Ciné Beatbox » acces­sible à par­tir de 6 ans. Cinq courts métrages seront pré­sen­tés avec, en fond sonore, Nicolas Derand au cla­vier et Ludivine Issambourg qui imi­tera une boîte à rythme tout en souf­flant dans sa flûte tra­ver­sière. Le cinéma muet des temps modernes ?

Aurore Braconnier

Programme com­plet de La Source

24.01 • Beaucoup Beaucoup + March On Mars
28.01 • Chloé & Vassilena Serafimova : Sequenza
30.01 • Barcella + Les Beaux Tailleurs
06.02 • Trans Kabar + Tigadrine
08.02 • Hot 8 Brass Band
13.02 • Malinga
14.02 • JackPot’O
18.02 – 19.02 • Langues de Babylab – Variations 3
20.02 • Féfé & Leeroy : 365 tour + l’Apprenti
21.02 • Les Découvertes du TA
12.03 • Les Amazones d’Afrique
13.03 • Lysistrata + 1ère partie
17.03 • Ciné Beatbox
20.03 • Tim Dup + Parka Valentine
25.03 • Courir de Jean Echenoz par Thierry Romanens Format A’3
27.03 • Cannibale + Moonrite

ABr

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

Grenoble : la Guinguette élec­trique s’in­talle sur le par­vis Andry-Farcy pour trois semaines de concerts

ÉVÉNEMENT - La sixième édition de la Guinguette électrique prend ses marques sur l'esplanade Andry-Farcy à Grenoble du mercredi 19 juin au samedi 6 juillet Lire plus

Mobilisation du comité de soutien à la MJC-théâtre Prémol, devant la mairie de Grenoble, à l'occasion d'une rencontre avec les élues aux Cultures et à la Jeunesse, lundi 10 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : pour sau­ver la MJC-théâtre Prémol, son comité de sou­tien pro­pose de décro­cher le label « Éducation popu­laire pour la culture »

FOCUS - La MJC-théâtre Prémol à Grenoble va-t-elle devoir céder la gestion du théâtre à l'association Le centre des Arts du récit ? Il semblerait Lire plus

Une Journée du matrimoine à Grenoble pour mettre en lumière le rôle des femmes dans la Révolution française
Grenoble : une Journée du matri­moine pour mettre en lumière le rôle des femmes dans la Révolution française

FLASH INFO - La Ville de Grenoble accueille une "Journée du matrimoine culturel" vendredi 14 juin 2024 à l'auditorium du Musée de Grenoble, sur le Lire plus

Mobilisation contre la fin de la MJC-théâtre, avec les jeunes de l'axe de création et Hakima Necib, porte-paroles du comité, samedi 2 juin 2024. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Fin de la MJC-Théâtre Prémol à Grenoble : le comité de sou­tien dénonce « les méthodes orches­trées de cette muni­ci­pa­lité à la dérive »

FOCUS - La sentence redoutée a fini par tomber. Le conseil d'administration de la MJC1maison des jeunes et de la culture-théâtre Prémol devra remettre les Lire plus

Aconit, association de sauvegarde du patrimoine informatique, sur le point de "tout mettre à la benne"?
Aconit, asso­cia­tion de sau­ve­garde du patri­moine infor­ma­tique, sur le point de « tout mettre à la benne » ?

FOCUS - L'association grenobloise Aconit, dédiée à la sauvegarde du patrimoine informatique (et logiciel) serait-elle menacée dans son existence même? C'est ce qu'explique la structure, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !