"Bébé n’aime pas fumer" d'Alain Le Quernec

« Alain Le Quernec, du der­nier cri », la nou­velle expo­si­tion du Centre du gra­phisme d’Échirolles

« Alain Le Quernec, du der­nier cri », la nou­velle expo­si­tion du Centre du gra­phisme d’Échirolles

EN BREF – Le Centre du gra­phisme d’Échirolles pro­pose une nou­velle expo­si­tion, « Alain Le Quernec, du der­nier cri », qui met à l’honneur l’artiste du même nom. Soit l’un des grands affi­chistes et gra­phistes fran­çais, reconnu inter­na­tio­na­le­ment pour ses affiches enga­gées. À décou­vrir jus­qu’au 26 jan­vier 2020.

Affiche Alain Le Quernec «Cafés, théâtres et compagnies», en 1995

Affiche Alain Le Quernec : « Cafés, théâtres et com­pa­gnies », en 1995

Alain Le Quernec est une grande figure de l’image. En plus d’être membre du cercle res­treint et huppé de l’Alliance gra­phique inter­na­tio­nale (A.G.I), il a été pro­fes­seur agrégé d’arts plas­tiques. Durant toute sa car­rière, cet obser­va­teur de la vie sociale et poli­tique a pro­posé des affiches dans le domaine public non marchand.

Le Centre du gra­phisme d’Échirolles pro­pose actuel­le­ment de faire décou­vrir son œuvre et son uni­vers à tra­vers une cen­taine d’affiches, édi­tions, tra­vaux per­son­nels, cro­quis pré­pa­ra­toires et des­sins pour le jour­nal Le Monde. Mais aussi des ren­contres, des ate­liers de pra­tiques artis­tiques, ainsi que des mas­ter­classes avec l’auteur.

Ses réa­li­sa­tions enga­gées traitent des mou­ve­ments sociaux, des grèves, d’Amnesty inter­na­tio­nal, des marées noires… Mais ce der­nier a aussi tra­vaillé autour de thé­ma­tiques liées au domaine de la culture, les fes­ti­vals, les films, le théâtre.

Une prise de par­tie qui, depuis tou­jours, n’a pas man­qué de l’exposer à la cri­tique. Comme en 2016 où deux de ces affiches ont été décriées par des poli­ciers, des élus, ou encore Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur. L’une d’elles sti­pu­lait « La police doit pro­té­ger les citoyens et non les frap­per ». Une affiche, selon eux « raco­leuse », fai­sant pas­ser les poli­ciers pour « des brutes san­gui­naires », comme l’expliquait alors Ouest France.

Alain Le Quernec, un artiste volon­tai­re­ment dérangeant
 

La nouvelle exposition du Centre du graphisme d’Échirolles traite des affiches politiques de l'artiste Alain Le Quernec autour de thèmes sociétaux.

« La Pub Tue » d’Alain Le Quernec

Au détour de l’exposition, les visi­teurs pour­ront croi­ser dif­fé­rentes créa­tions liées à la santé, l’un des che­vaux de bataille d’Alain Le Quernec. En 1991, avec ses élèves du col­lège Brizeux à Quimper, le gra­phiste avait d’ailleurs détourné le design et les slo­gans de marques de cigarettes.

En témoigne cette affiche aux vives cou­leurs rouges, « La Pub Tue », où l’on aper­çoit Jésus-Christ trans­percé par des ciga­rettes. Une créa­tion que le lieu semble affec­tion­ner, puisqu’il l’avait pro­posé pour le mois du gra­phisme en 1991.

En 2003, tou­jours en contes­ta­tion au taba­gisme, et plus par­ti­cu­liè­re­ment dans le but de faire de la pré­ven­tion pour les femmes enceintes, l’artiste a pro­posé « Bébé n’aime pas fumer ». Une affiche forte où l’on découvre l’image d’un fœtus fumeur.

Un artiste engagé contre la peine de mort… et la pêche intensive

Affiche d’Alain Le Quernec « La pêche veut vivre », en 1995

En 2010, Alain Le Quernec s’est engagé dans un autre com­bat. À tra­vers « La mort tue », il témoigne de son impli­ca­tion pour l’abolition uni­ver­selle de la peine de mort.

Pour n’en citer plus qu’une enfin, l’af­fiche « La pêche veut vivre », réa­li­sée en 1995, ques­tionne sur la pêche inten­sive. De quoi nous rap­pe­ler qu’en plus de vingt ans les pra­tiques n’ont pas beau­coup changé, mal­gré leurs impacts néfastes sur les milieux marins.

Le tra­vail d’Alain Le Quernec a déjà été pré­senté dans de nom­breuses expo­si­tions en France et à l’étranger et fait aujourd’­hui par­tie des col­lec­tions des prin­ci­paux musées consa­crés à l’affiche à tra­vers le monde.

Alice Colmart

Informations pra­tiques

Entrée libre et gratuite.
Centre du Graphisme – 1 place de la Libération à Échirolles.
Ouverture du lundi au ven­dredi de 14 heures à 17 h 30 et le week-end de 14 heures à 18 heures
Fermeture le 11 novembre et du mer­credi 25 au mer­credi 1er jan­vier 2020 inclus.

ACo

Auteur

1 commentaire sur « « Alain Le Quernec, du der­nier cri », la nou­velle expo­si­tion du Centre du gra­phisme d’Échirolles »

  1. Ping : Le TRACé organise sa première Biennale de design graphique – Place Gre'net – blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un anniversaire en fanfare : pour la première bougie de sa scène, le Local a accueilli deux humoristes, Philippe Roche et Mickaël Bièche, le 28 janvier 2023. © Martin de Kerimel - Place Grenet
Saint-Égrève : le bar-res­tau­rant Le Local ouvert aux arts de la scène fête son pre­mier anniversaire

REPORTAGE - Ses gérants le présentent à la fois comme un restaurant et un lieu de vie. Dans la zone industrielle de Saint-Égrève, Le Local Lire plus

Après une première édition début 2022 au Musée Hébert, l'opération Lumières au Musée s'installe cet hiver au Musée de l'Ancien Évêché. Elle restera en place jusqu'au 11 mars prochain. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Grenoble : le Musée de l’Ancien Évêché s’ha­bille de lumières pour les nuits d’hiver

EN BREF - Les nuits d'hiver sont belles au Musée de l'Ancien Évêché, en ce début février. Le Département de l'Isère a invité deux artistes Lire plus

Parmi les propositions de cette édition de Vive les Vacances : Les Petits Papiers de Léopoldine, à découvrir au Déclic (Claix) le 8 février. © Morgan Martinet
Vive les Vacances : de bonnes idées de spec­tacles pour petits et grands dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

ÉVÉNEMENT - Les enfants vont probablement se régaler. Après une série de rendez-vous à la Toussaint et pendant les fêtes de Noël 2022, le mini-festival Lire plus

L'éditeur Gallimard Jeunesse célèbre le 25e anniversaire des aventures de Harry Potter. Les romans restent des bestsellers ! © Warner Bros. France
Deux librai­ries gre­no­bloises célèbrent l’an­ni­ver­saire de Harry Potter samedi 4 février

EN BREF - Harry Potter vient d'avoir 25 ans. Pour marquer le coup, à Grenoble, deux librairies (la Fnac Victor-Hugo et Momie) prévoient de célébrer Lire plus

Assez fraîchement accueilli par la critique, 'Astérix & Obélix - L'Empire du milieu sera toutefois l'un des films phares visibles à la Vence Scène. © Christophe Brachet - Pathé Films
Festival À vous de voir : six jour­nées intenses de cinéma pro­gram­mées à la Vence Scène de Saint-Égrève

EN BREF - Envie de cinéma pour bien profiter du début des vacances d'hiver ? Bonne nouvelle : toujours ouverte aux échanges, la Vence Scène, Lire plus

Les cinéphiles devraient se régaler au cours de la soirée du 3 février, avec Infernal Affairs, un thriller venu de Hong Kong. © TFM Distribution
Le Maudit Festival : une béné­dic­tion gre­no­bloise pour les ciné­philes les plus aventureux

FOCUS - Dépassé, l'écran géant ? À Grenoble, à l'heure des plate-formes numériques, une poignée de passionnés continue de défendre le plaisir des projections en Lire plus

Flash Info

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !