Opération de démoustication à Seyssinet-Pariset dans la nuit du 13 au 14 août suite au signalement d’un cas de dengue

sep article



EN BREF — Suite au signalement d’un cas « importé » de dengue chez un habitant de la commune de Seyssinet-Pariset, l’Agence régionale de santé et l’Entente interdépartementale pour la démoustication procèdent à une opération de démoustication sur le territoire de la commune dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 août, entre 3 et 4 heures du matin.

 

 

Suite au signa­le­ment d’un cas de dengue à Seyssinet-Pariset, l’Agence régio­nale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes informe les habi­tants de la com­mune qu’une opé­ra­tion de démous­ti­ca­tion sera réa­li­sée dans la nuit du mardi 13 au mer­credi 14 août. Des fiches d’in­for­ma­tion ont d’ores et déjà été dis­tri­buées dans les boîtes à lettre des ménages concer­nées, afin qu’ils puissent prendre connais­sance des mesures de pré­cau­tion à res­pec­ter.

 

Seyssinet-Pariset (Hôtel de Ville). DR

Seyssinet-Pariset (Hôtel de Ville). DR

 

L’insecticide uti­lisé ? Le «  Aqua‑K Othrine, à base de del­ta­mé­thrine, émul­sion aqueuse – dose 0,5 g/ha – brouillard froid », indique l’ARS. Qui pré­cise que le pro­duit est auto­risé par la régle­men­ta­tion comme par un arrêté pré­fec­to­ral en date du 30 avril 2019. L’Entente inter­dé­par­te­men­tale pour la démous­ti­ca­tion (EID) Rhône-Alpes pro­cè­dera à l’é­mis­sion du pro­duit entre 3 et 4 heures du matin sur le ter­ri­toire de la com­mune.

 

 

Garder les fenêtres fermées et rester chez soi

 

Les habi­tants de Seyssinet-Pariset doivent ainsi fer­mer leurs fenêtres et res­ter à l’in­té­rieur des bâti­ments durant l’in­ter­ven­tion et jus­qu’à 30 minutes après celle-ci. Les ani­maux doivent éga­le­ment être mis à l’a­bri. Le linge et les jouets des enfants doivent être ren­trés, et le mobi­lier de jar­din doit être rincé après inter­ven­tion. Les fruits ou légumes des jar­dins ne doivent pas être consom­més dans les deux jours sui­vant l’o­pé­ra­tion, et doivent être rin­cés à l’eau.

 

Le moustique tigre peut transmettre le virus de la dengue d'humain à humain. DR

Le mous­tique tigre peut trans­mettre le virus de la dengue d’hu­main à humain. DR

La per­sonne habi­tant Seyssinet-Pariset infec­tée par la dengue avait séjourné en Polynésie fran­çaise, zone du monde où la mala­die est cou­rante. L’Agence régio­nale de santé parle donc de « cas importé ». Si la mala­die ne se trans­met pas de per­sonne à per­sonne, elle peut en revanche être véhi­cu­lée par le mous­tique tigre. C’est pour­quoi une pro­cé­dure de démous­ti­ca­tion mas­sive est mise en oeuvre pour empê­cher une pos­sible pro­pa­ga­tion.

 

Les symp­tômes de la dengue ? Tout comme le chi­kun­gu­nya, la mala­die se carac­té­rise par une fièvre bru­tale, asso­ciée à des dou­leurs mus­cu­laires et des maux de tête. Elle se déclare géné­ra­le­ment une semaine après la piqûre d’un mous­tique por­teur. Si la grande majo­rité des per­sonnes tou­chées finissent par vaincre le virus, celui-ci peut à l’oc­ca­sion évo­luer en “dengue sèvère” et se révé­ler poten­tiel­le­ment mor­telle.

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
8483 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.