Sus aux voitures en centre-ville : Grenoble inaugure une chronovélo… au beau milieu des boulevards

sep article
2,50 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

DÉCRYPTAGE VIDÉO – Une portion de chronovélo vient tout juste d’être inaugurée au centre des boulevards Lyautey – Agutte-Sembat. Ce qui fait de Grenoble une ville pionnière dans ce type d’aménagement. Pièce maîtresse du projet d’élargissement du plateau piétonnier CVCM, cette “autoroute à vélos” marque la fin de l’ère de la voiture reine au centre-ville. A l’occasion de cette inauguration, Grenoble annonce un autre événement en lien avec le vélo : la venue du championnat du monde de monocycle à l’été 2020.

 

 

Inauguration ce samedi 6 juillet 2019, du tronçon de la chronovélo sur les boulevards Agutte Sembat -Lyautey. Cette chronovélo reliera Eybens à Fontaine © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr

Inauguration, ce samedi 6 juillet 2019, du tronçon de la chronovélo sur les boulevards Agutte-Sembat – Lyautey. Cette chronovélo reliera Eybens à Fontaine. © Séverine Cattiaux – Placegrenet.fr

Ce samedi 6 juillet a été inaugurée une pièce maîtresse du projet Cœurs de ville, Cœurs de Métropole : la reconfiguration des boulevards Agutte-Sembat et Lyautey.

 

Circule dorénavant, au beau milieu des boulevards, une voie express pour les vélos, large de 4 mètres et bidirectionnelle.

 

Pareil aménagement cyclable, au centre d’une grande artère urbaine existait jusqu’alors seulement dans la ville de Nantes.

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
9762 visites | 29 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 29
  1. sep article
  2. @Et toc! Les cyclistes aussi ont le droit de circuler de manière performante et pas dans des bouchons paralysants créés non pas par les cyclistes, mais en grande partie par les déplacements périurbains motorisés, et chronovelo ou pas vous aurez mêmes bouchons, puisque ces derniers débutent à Crolles, Voreppe et Claix!

    sep article
  3. JMB vous n’êtes pas une personne démocrate pour avoir des réponses ciblées. Des personnes disent qu’ils ne sont pas d’accord c’est leurs droits. Pour ma part, je suis un automobiliste confirmé et convaincu, j’ai la droit en tant que grenoblois de circuler librement sans être importuné par des travaux ou des pistes cyclables paralysantes.

    sep article
    • Je ne pige absolument pas votre première phrase. C’est quoi des « réponses ciblées » ? Quelle est la relation avec le qualificatif démocrate ? En quoi ma personne y est pour quelque chose ? Quand on n’a pas/plus d’arguments, on s’attaque à la personne, c’est ça ? C’est votre conception de la démocratie ? Diantre, on n’a pas la même !

      Si vous êtes un automobiliste confirmé et convaincu, tant mieux pour vous, c’est effectivement votre droit.
      Pour vous déplacer en voiture dans le centre de Grenoble, vous avez aussi le droit, il n’y a pas de souci.
      Après, qu’il y ait des travaux, c’est le lot de toute agglomération (il y en a sur l’A480 qui gênent 100 000 personnes sans parler des effets de bord sur les autres, ça ne vous ennuie pas ???). Ces travaux ne gênent pas seulement les automobilistes mais aussi les piétons, les personnes à vélo et les usagers des transport en commun. Mais il me semble difficile de réaliser des travaux en une seule nuit, ça se saurait. J’espère que vous en avez conscience, non ?
      Ensuite, écrire que les pistes cyclables sont paralysantes, c’est la première fois que je lis cela. Les aménagements cyclables deviennent des coupures urbaines : mouarf. Je note cette phrase pour la recaser à l’occasion !
      Cependant, estimez-vous heureux que pas mal de monde utilise la marche à pied, le vélo ou le tram/bus pour que *vous*, automobiliste confirmé et convaincu dans votre voiture, puissiez continuer à vous déplacer. Imaginez le cirque que cela serait si toutes ces personnes faisaient comme vous en choisissant un mode de transport aussi peu efficace en ville pour se mouvoir.

      sep article
    • @Et toc!
      ne perdez pas votre temps. C’est une personne cliniquement obsédée par son idéologie anti-voiture. Il devrait aller voir un psy, car un jour il va finir mal. Tant qu’il verra une seule voiture rouer, il aura toujours le sentiment d’inachevé , qui réfère à un sentiment persistant consistant à penser que sa mission (débarrasser l’humanité des automobiles et mettre tous sur le vélo) est incomplète.

      sep article
      • Ah, voilà le bal des faux-culs qui, plutôt que d’argumenter sur des propositions, préfèrent s’attaquer aux personnes, bien tranquillement installé derrière leur anonymat. C’est plus facile que de réfuter des arguments ou de faire des propositions.

        Bon, ceci dit, je ne suis pas anti-voiture mais plus prosaïquement contre le *trop-plein* de voitures dans les centre-villes. C’est quoi que vous ne pigez pas dans cette phrase ? Qu’est-ce qui vous fait penser (« penser » : c’est peut-être faire trop d’honneur à votre prose) que anti-voiture = trop de voitures est la même chose ?
        Enfin, jamais, nulle part, personne, n’a écrit vouloir mettre tout le monde sur une bicyclette.

        Bref, votre raisonnement sent le mode binaire à plein nez : tout ou rien comme un seul neurone allumé ou pas, sans aucune distinction qui permettrait de faire avancer les choses.

        sep article
  4. Derrière les belles paroles, le président de la Métro s’assoit complètement sur les engagements du Plan de Protection de l’Atmosphère, comme Mongaburu avant lui. C’est pourtant la référence officielle !
    https://www.placegrenet.fr/2018/10/15/le-respect-des-seuils-de-pollution-a-dix-ans-de-retard-pour-lassociation-grenoble-a-coeur/211423
    En février 2014, le Plan de Protection de l’Atmosphère listait des actions pour réduire la pollution et Atmo prévoyait le respect des seuils pour fin 2015. Mais au lieu des actions, c’est CVCM qui est passé par là …
    Alors maintenant on a l’annonce de « dispositifs » et de 2025 selon Atmo. C’est gentil les nouvelles promesses mais EN VRAI C’EST DIX ANS DE RETARD.
    Et pour bien jouer la sérénade il faut accorder les violons. Le maire a annoncé 2026, toujours d’après Atmo, donc onze ans de retard.
    https://twitter.com/EricPiolle/status/1123869700742615041?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Etweet

    sep article
    • Et quelles sont vos propositions pour changer cela ?
      Tout le monde est capable de critiquer. Par contre, dès qu’il est question d’apporter des arguments, c’est plus dur, hein ? C’est pas faute pourtant de vous le demander…

      sep article
      • Puisque vous insistez, je propose pour commencer que l’ADTC cesse d’être l’Association Dogmatique du Tout Cycliste, ce qui nécessiterait votre démission et celle de amis. Alors peut être reviendraient ceux qui ont quitté l’association anciennement respectée qui défendrait les transports en commun et non l’individualisme bobo. Ou est ce trop tard ?

        sep article
        • Sincèrement, vous appelez cela une proposition pour favoriser les déplacements sur l’agglomération grenobloise ? C’est un programme comme un autre, certes, mais il me paraît bien faible intellectuellement, particulièrement limité, totalement inadapté et en fait un peu à l’image de vos différentes interventions ici.

          sep article
  5. Le dépose-minute est de l’autre côté. Beaucoup plus accessible, il devrait être juste mieux fléché! Celui côté Est était déjà supprimé avant CVCM.

    sep article
    • Mais enfin, cela fait depuis 1849 que le dépose-minute de la gare se situe côté centre-ville. Il ne faudrait quand même pas bouleverser des habitudes vieilles de 170 ans ! Doucement avec le changement ! 😀

      sep article
  6. On devrait apprendre la même chose à nombre d’automobilistes. Tous les jours je me fais frôler et griller la priorité !

    sep article
  7. sep article
    • On est curieux d’entendre vos propositions. Parce qu’à part critiquer, vous ne faites rien d’autres. D’un point de vue intellectuel, c’est une posture assez faible qui ne nécessite aucune compétence particulière et qui est à la portée du premier venu. Allez, pop-corn !

      sep article
    • coté accidents c’est vraiment sérieux. Personnellement, je connais 4 personnes qui le font régulièrement à Grenoble et qui ont des accidents graves: contusions, fractures ouvertes ou non, sejours plus ou mon longs aux urgences au CHU. La plupart des cas ce sont des collisions avec voitures, tram (!!), autres cyclistes.
      J’aime bien le vélo, je passe mes weekends sur le vélo en montagne (jamais en ville!), mais: il y a des gens qui peuvent pas (ou veulent pas – nous sommes en démocratie!) faire le vélo et on n’a pas le droit de les forcer à adopter le mode de vie qui leur convient pas. C’est le trade mark de la gauche (Lenin, Mao, Pol Pot …) – CHANGER LES GENS; ça commence par le vélo et ça finit par les killing fields du Cambodge.

      sep article
      • Mao Zedong : entre 50 et 70 millions de morts
        Pol Pot : 1,5 millions de morts (20% de la population du Cambodge)
        Je vous laisse juger de la pertinence de vos comparaisons.
        Pour ce qui est de forcer les gens à utiliser tel ou tel moyen de transport, chacun reste libre de son choix et je ne connais personne qui a un pistolet sur la tempe pour lui dicter son choix comme vous semblez le croire.
        Si certains préfèrent se taper des bouchons pare-choc contre pare-choc coincés dans leur voiture, pas de problème pour moi : qu’ils y restent. S’ils veulent changer de mode de transport, il faut qu’on leur donne les moyens de le faire. En milieu urbain dense, cela signifie moins de trafic motorisé, vitesse de pointe plus faible, trottoirs confortables, réseau cyclable continu, maillé et sécurisé et offre de transport en commun.

        sep article
  8. Et pendant ce temps là, pour Cvcm et Chronovélo, suppression de l’accès à la gare côté Est et du dépose minute rue Geymard, toujours plus d’embouteillages à prévoir sur Jean Jaures et de foutoir devant la gare

    sep article
    • Vous savez lire les panneaux routiers quand vous conduisez ? J’ai de sérieux doutes car le parking de dépose-minute de la gare SNCF de Grenoble se trouve maintenant du côté d’Europole dans le parking souterrain. Les 45 premières minutes sont gratuites et ici, les automobilistes attendent à l’ombre, légalement, sans faire ch… les autres usagers à pied, à vélo ou en bloquant les TC.

      sep article
  9. Cvcm => Consultation bidon et bidonnée, pas d’études d’impact,
    embouteillages en explosion, pollution, nuisances des reports de circulation, commerce en chutte libre, les Grenoblois vont surtout adopter leur façon de voter en virant les donneurs de leçons qui font tant de mal à Grenoble et aux Grenoblois, Eric Piolle en tête! Vivement 2020!

    sep article
  10. La chose la plus importante pour la conduite en ville que cela
    soit une bicyclette, une trottinette,une moto ou une voiture,
    c’est de connaître le code de la route .curieusement personne
    n’explique au jeune conducteur de vélo,comment se comporter
    avec les priorités et les feux tricolores.
    si l’on veut diminuer le nombre d’accidents en deux roues,la
    solution c’est de faire apprendre le code aux utilisateurs des
    moyens de circuler non polluants …

    sep article
    • C’est une des priorités de la loi sur les mobilités avec l’apprentissage du ‘savoir-rouler à vélo’ qui devrait être dispensé aux élèves de primaire pour qu’ils puissent se déplacer à vélo de façon autonome pour se rendre au collège. A noter que jusqu’à 8 ans, les enfants à bicyclette sont tolérés sur le trottoir.
      Ensuite, le rapport sur l’accidentalité 2017 sur l’agglomération grenobloise rédigé par l’observatoire des déplacements de la Métro montre que 83% des accidents impliquent des automobilistes (25 % auto vs auto, 25 % auto vs 2-roues motorisés, 21 % auto vs piéton et 11 % auto vs cycliste). Il est donc aussi important, d’une part, de séparer nettement le trafic motorisé des autres modes de déplacements là où c’est possible et, d’autre part, de diminuer le trafic motorisé et de réduire sa vitesse depointe.

      sep article
      • Tout à fait d’accord avec votre commentaire.
        Logiquement ,le conducteur d’une voiture connaît très bien le
        code de la route .Pour lui le problème est de respecter le code
        et ce n’est pas gagné sur le respect des priorités,de la vitesse
        et des signaux.
        Quant aux usagers des bicyclettes,il faudrait peut-être les initier
        un minimum à la conduite,car elle est trop souvent aberrante et
        donc dangereuse …

        sep article
  11. C’est dommage, si cet axe chronovélo avait été 1.2m plus large, la prochaine équipe municipale aurait facilement pu en changer l’usage et faire rouler des trolleybus dessus. Mais ne rêvons pas non plus, on sait pertinnement que les pistes cyclables n’arriveront jamais jusqu’à Eybens, et encore moins à Vizille. Les nouveaux élus de la Métro se seront trouvés une nouvelle lubie d’ici là.

    sep article
    • Il suffit tout bêtement de reconvertir les voies latérales dédiées pour les bus en les équipant pour les trolleybus pour arriver au même résultat sans toucher à la piste cyclable.

      Après, si vous pensez qu’il n’y a pas assez d’axes cyclables en direction d’Eybens et de Vizille, vous pouvez toujours adhérer à un collectif ou une association qui promeuvent ce genre d’équipement.

      sep article
  12. Bonjour, je pense que vous voulez plutôt faire référence au cours des 50 otages à Nantes et non Rennes dans la phrase « Pareil aménagement cyclable, au centre d’une grande artère urbaine existait jusqu’alors seulement dans la ville de Rennes. »
    Voir par exemple
    https://pasdevoiture.wordpress.com/2013/05/06/le-cours-des-50-otages-a-nantes-exemple-de-levolution-dun-axe-urbain/
    https://www.en-echappee.fr/nantes-a-velo-des-ressources-utiles-pour-vous-futurs-cyclistes-nantais/

    sep article
  13. Que personne n’utilise

    sep article
  14. De l’aminasine, en urgence, à Grenoble. Pour la municipalité de Piolle. Il en faudra pas beaucoup, juste entre aujourd’hui et les élections du 2020

    sep article