© Joël Kermabon - Place Gre'net

Réforme de la fonction publique : en marche vers plus d’ouverture… de précarité et de clientélisme ?

Réforme de la fonction publique : en marche vers plus d’ouverture… de précarité et de clientélisme ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Le projet de loi du gouvernement porte-t-il un coup de boutoir à la fonction publique ? Des opposants à Grenoble, syndicats et élus en sont persuadés. En assouplissant « les modalités de recrutement des agents publics », la continuité et la neutralité du service public seront mises à mal, alertent-ils. Sans compter que les agents seront payés au lance-pierre, ceux devenus indésirables poussés à la porte et que le clientélisme pourrait aller bon train. Ce n’est évidemment pas l’avis de la rapporteure de cette loi, Émilie Chalas, députée LREM de l’Isère.

 

 

Au centre, Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du Ministre de l'Action et des Comptes Publics, à sa droite Emilie Chalas, députée de l'Isère et rapporteure du projet de loi de transformation de la fonction publique. DR

Au centre, Olivier Dussopt, secré­taire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, à sa droite Émilie Chalas, dépu­tée de l’Isère et rap­por­teure du pro­jet de loi de trans­for­ma­tion de la fonc­tion publique. DR

Le pro­jet de loi de trans­for­ma­tion de la fonc­tion publique a donc été voté en pre­mière lec­ture le 28 mai der­nier. Guère éton­nant, étant donné le poids du groupe majo­ri­taire La République en marche (LREM) à l’Assemblée nationale.

 

La loi sera ainsi exa­mi­née le 18 juin au Sénat, et pro­ba­ble­ment adop­tée avant l’été.

 

Au centre de cette réforme, la pos­si­bi­lité de recou­rir davan­tage aux contrac­tuels dans les trois fonc­tions publiques.

 

« Rapporteure de ce texte, je me réjouis des avan­cées signi­fi­ca­tives qu’il contient pour per­mettre à la fonc­tion publique de s’adapter plei­ne­ment aux défis de notre temps » écrit Émilie Chalas*, dépu­tée LREM de l’Isère, sur son blog.

 

Les syn­di­cats sont, sans sur­prise, remon­tés contre cette loi. Ils ont ainsi mani­festé à Grenoble devant la per­ma­nence de la dépu­tée isé­roise, le 27 mars der­nier, jour de sa pré­sen­ta­tion devant le conseil des ministres. Une fois n’est pas cou­tume, côté employeur dans l’op­po­si­tion à LREM, on par­tage peu ou prou les mêmes craintes que les syn­di­cats. Que ce soit Maud Tavel, adjointe EELV aux Ressources humaines de la Ville de Grenoble, ou sa pré­dé­ces­seure Marie-Josée Salat (PS)

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 84 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les agents de Grenoble votent un mouvement de grève contre le passage aux 1607 heures annuelles
Les agents de Grenoble votent un mouvement de grève contre le passage aux 1607 heures annuelles

FOCUS - De nombreux agents de la Ville de Grenoble ont participé à une assemblée générale devant la mairie, jeudi 16 septembre 2021 au matin. Lire plus

Les agents des écoles ont organisé un rassemblement jeudi 17 novembre devant l’hôtel de ville de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net
Les personnels des écoles maintiennent la pression à Grenoble… avant une reprise à la rentrée ?

  FIL INFO – Les personnels des écoles de Grenoble sont en grève depuis le jeudi 10 décembre. Tous les jours, ils arrêtent de travailler Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
Nouvelle grève dans les écoles de Grenoble : municipalité et syndicats écrivent aux parents d’élèves

  FOCUS — Nouveau mouvement de grève des personnels des écoles de la Ville de Grenoble. Un préavis déposé par les syndicats Sud et CNT Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
Emploi et dialogue social à la Ville de Grenoble : les syndicats Sud et la CNT répondent à la municipalité

  DROIT DE SUITE – Les syndicats Sud et CNT de la Ville de Grenoble répondent aux déclarations de Pierre Mériaux. L'adjoint au maire en Lire plus

Journée de grève dans les écoles de Grenoble, restées ouvertes sans protocoles sanitaires

  FOCUS – La journée de grève des personnels municipaux dans les écoles de Grenoble s'est accompagnée d'un rassemblement devant l'Hôtel de Ville. L'occasion pour Lire plus

© Thierry Chenu
Grève du personnel des écoles de Grenoble mardi 17 novembre : la Ville répond aux syndicats Sud et CNT

  FOCUS - Les organisations syndicales Sud et CNT ont déposé un préavis de grève pour les écoles de Grenoble le mardi 17 novembre. En Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin