Pollution de l’air : Grenoble compte-t-elle suffisamment de stations de mesure ? Le débat est lancé

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Y a‑t-il assez de stations de mesure à Grenoble ? La question a ressurgi à l’occasion de l’installation d’un capteur mesurant dans le cimetière du Grand Sablon la pollution générée par l’incinérateur d’ordures ménagères. Des élus et des citoyens réclament ainsi plus d’équipements pérennes pour mesurer la pollution liée au trafic routier. Avec, en toile de fond, l’opération Cœurs de ville, cœurs de métropole. Mais, pour Atmo Auvergne Rhône-Alpes, chargée de surveiller la qualité de l’air, le compte y est.

 

Pollution dans la cuvette grenobloise : pour la première fois, les véhicules les polluants (immatriculés avant 1997) seront interdits de circulation dès samedi 10 décembre. Lundi, avec la persistance du pic de pollution, l'interdiction devrait être élargie. Crédit Patricia Cerinsek

© Patricia Cerinsek

« Le lieu prio­ri­taire où mesu­rer la pol­lu­tion à Grenoble est-il vrai­ment le cime­tière ? »

 

La signa­ture d’une conven­tion entre la Ville de Grenoble et Atmo Auvergne Rhône-Alpes en vue d’ins­tal­ler un cap­teur de la pol­lu­tion de l’air mesu­rant les rejets de dioxines et métaux lourds de l’in­ci­né­ra­teur Athanor a fait bon­dir le col­lec­tif Grenoble à cœur. De même que le vote de cette déli­bé­ra­tion actant la conven­tion, le 13 mai der­nier en conseil muni­ci­pal, a hérissé les élus d’op­po­si­tion du groupe du ras­sem­ble­ment de gauche et de pro­grès.

 

Ce n’est pas tant le dis­po­si­tif mis en place dans l’en­ceinte du cime­tière du Grand Sablon à Grenoble qui (leur) pose ques­tion que celle du maillage de la ville en cap­teurs mesu­rant la pol­lu­tion auto­mo­bile. En toile de fond ? L’opération Cœurs de ville, cœurs de métro­pole (CVCM) qui, depuis sa mise en œuvre, s’est tra­duite par des reports de cir­cu­la­tion et vrai­sem­bla­ble­ment de pol­lu­tion*.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3175 visites | 35 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 35
  1. sep article
  2. On va deman­der à l’u­nité « enfor­ce­ment » de la DG envi­ron­ne­ment de la com­mis­sion euro­péenne si « le compte y est », et on va rajou­ter une plainte à l’OLAF pour fraude avec les « micro­cap­teurs » non-homo­lo­gués…

    sep article
    • Et lut­ter contre le trop-plein de voi­tures en centre-ville, vous allez aussi vous y col­ler ? Parce que cette pol­lu­tion, elle a bien une ori­gine et ce n’est pas en fai­sant du vent, des petites phrases et de grand dis­cours creux qu’on va la chas­ser.
      Il me semble que tou­cher à la sacro-sainte voi­ture pour en réduire sa place en ville au pro­fit des habitant(e)s demande davan­tage de cou­rage qu’une vul­gaire démarche qui me paraît être bas­se­ment poli­ti­cienne.

      sep article
  3. Vous vou­lez des solu­tions ? Demandez donc aux res­pon­sables qui ont mis les Grenoblois dans cette situa­tion en pas moins de 2 années avec leur superbe plan de non-cir­cu­la­tion Cvcm, Eric Piolle en tête !

    sep article
    • J’en ai une. C’est d’ar­rê­ter de prendre sa bagnole pour des dépla­ce­ments qui peuvent se faire autre­ment, et à Grenoble c’est lar­ge­ment fai­sable. Mais appa­rem­ment, ça vous dépasse. Du coup vous pré­fé­rez nous faire pas­ser pour des com­plo­tistes anti-voi­ture et tacler Piolle (JMB et moi n’a­vons jamais sou­tenu quel­conque homme poli­tique, seule­ment nous sommes d’ac­cord sur la néces­saire réduc­tion de l’es­pace à l’au­to­mo­bile).

      sep article
    • Une fois de plus, vous vous foca­li­sez uni­que­ment sur les dépla­ce­ments moto­ri­sés qui sont, dans la par­tie de Grenoble affec­tée par CVCM, une mino­rité sans pen­ser une seule fois aux autres usa­gers qu’ils soient pié­tons, à bicy­clette ou en TC ! Quand en plus cette mino­rité se déplace en uti­li­sant un moyen de trans­port pol­luant, bruyant, qui consomme de l’es­pace publique pour une effi­ca­cité ridi­cule en terme de flux, qui crée de l’in­sé­cu­rité rou­tière, il est bien­ve­nue de ten­ter de limi­ter l’u­sage de l’au­to­mo­bile sur­tout pour des dépla­ce­ments de tran­sit qui n’ont abso­lu­ment rien à faire dans le centre-ville ou bien encore pour des dépla­ce­ments qui pour­raient être effec­tués avec un autre moyen de trans­port.
      L’ère du tout-bagnole est fini, ter­miné. Il est temps de pas­ser à autre chose et de voir par quel moyen de trans­port les auto­mo­bi­listes actuels peuvent rem­pla­cer leur usage de la voi­ture. Une fois de plus, nulle part quel­qu’un n’a demandé que tout le monde aban­donne son véhi­cule moto­risé au pro­fit de la marche à pied, de la bicy­clette ou des TC. Ce qui est demandé, c’est qu’il y ait *moins* de voi­tures. Que ceux/celles qui peuvent pas­ser sur un autre mode de trans­port le fassent. S’ils/elles ne le veulent pas (j’en connaîs), qu’ils/elles assument leur choix : la conges­tion. C’est égoïste par rap­port à ceux/celles qui ne peuvent faire autre­ment, j’en conviens.

      sep article
  4. Donc en résumé :
    – Grenoble vient de pas­ser n°5 au clas­se­ment des villes les plus embou­teillées alors qu’elle était n°10 avant CVCM
    – Oh miracle gre­no­blois, plus les embou­teillages aug­mentent plus la pol­lu­tion dimi­nue d’a­près Gérard et sa bande de potes
    – D’ailleurs Atmo n’y voit que du feu et ins­talle leur nou­velle sta­tion AU CIMETIERE !
    Et pour­quoi pas en mettre une aussi au Golf de Bresson ? Ça bais­se­rait encore plus les chiffres de la pol­lu­tion, hein ?

    sep article
    • Et tou­jours aucune pro­po­si­tion pour dimi­nuer les embou­teillages à part remettre des voi­tures en cir­cu­la­tion dans toutes les rues de Grenoble ?

      Utilisez autre chose qu’un véhi­cule d’1,5 tonnes et de 10 m² au sol pour trans­por­ter en géné­ral 1 per­sonne sur une dis­tance bien sou­vent infé­rieure à 5 kilo­mètres dans l’ag­glo­mé­ra­tion et vous aurez :
      – moins de pol­lu­tions (atmo­sphé­rique, sonore, olfac­tive, spa­tiale)
      – moins de bou­chons
      – davan­tage de sécu­rité rou­tière
      pour le bien des habitant(e)s des villes.

      C’est si dur à com­prendre ???

      L’ère du tout-bagnole est TERMINE, il faut que vous en fas­siez votre deuil.

      PS : aucune influence des tra­vaux de l’A480 (hors élar­gis­se­ment et qui avaient débuté début 2018) dans votre clas­se­ment ? Bizarre ?

      sep article
      • mon­sieur le don­neur de leçons, tout le monde n’ha­bite pas comme vous à courte dis­tance de son tra­vail.

        sep article
        • Monsieur l’in­fox, 75% des tra­jets de moins de 3km sont faits en voi­ture.

          sep article
        • Ah mais je ne donne pas de leçon et d’autre part, je suis bien conscient d’être proche de mon lieu de tra­vail ! Pensez-vous, seule­ment 4×6 km de vélo par jour en vélo­taf. Un petit joueur en com­pa­rai­son de mon épouse qui se tape 35 bornes pour aller bos­ser et autant pour en reve­nir sur son biclou.

          D’autres argu­ments ? Je ne sais pas moi, la dis­tance moyenne ou médiane d’un dépla­ce­ment domi­cile-tra­vail par exemple ? La part des dépla­ce­ments infé­rieurs à 3 km dans l’ag­glo­mé­ra­tion ? Enfin, bref, des chiffres.

          sep article
  5. Grenoble 5ème pour les embou­teillages, comme quoi les vilains acti­vistes de Grenoble à Cœur raconte n’im­porte quoi ? Des fake news ?

    Ceci dit en pas­sant, jamais per­sonne au sein de notre asso­cia­tion n’a affirmé ou insi­nué que les cyclistes avaient quelque chose à voir avec la pol­lu­tion, ils la subissent comme tous les Grenoblois et Métropolitains.

    Grenoble à Cœur démontre le 20 Avril 2018 que nous sommes pas­sés de 2016 à 2017 de la 10ème à la 6ème ville la plus embou­teillée, chiffres Inrix à l’ap­pui, soit une cor­ré­la­tion avec le nou­veau plan de cir­cu­la­tion CVCM…

    https://drive.google.com/file/d/1LVQ5f2FWH_2bBrIa_fx0oCK9RFfO3NvJ/view

    https://www.ledauphine.com/isere-sud/2019/06/04/villes-les-plus-embouteillees-grenoble-5e-et-avignon-20e

    Donc s’a­char­ner à tout ten­ter dans l’ob­jec­tif de nous décré­di­bi­li­ser en attaques au des­sous de la cein­ture, pas joli joli.…

    sep article
    • Rhaaaaa, tou­jours ce biais !!! Embouteillages de véhi­cules « MOTORISES » !!! Parce qu’il faut bien voir qu’il y a aussi tout un tas de la popu­la­tion qui se déplace autre­ment qu’en voi­ture ! Mais c’est vrai que ça se voit moins et on a ten­dance à les oublier.

      C’est un col­lègue qui me disait il y a quelques mois que le soir, il met­tait 1h30 pour faire Grenoble-Ouest / Meylan, une honte ! Il en avait tel­le­ment marre qu’il s’est mis au vélo : 30 mn à son grand éton­ne­ment… Parfois, ça tient à rien du tout : juste un bou­chon de dingues pour favo­ri­ser le report modal. Donc vive la conges­tion !

      sep article
  6. Bon, je sors le pop corn avec tou­jours les mêmes per­sonnes qui nous sortent que la pol­lu­tion ne vient pas du trop-plein de tra­fic moto­risé. Depuis com­bien de temps ? Trois ans main­te­nant… Purée, c’est long tout ça, et tou­jours coin­cés dans les bou­chons sans aucune autre option ? Pfffff, pas très malin et tout ça pour faire bien sou­vent moins de 3 km… Ce qui est mar­rant, c’est que parmi ces per­sonnes, aucune ne hurle contre les tra­vaux de l’A480 et de ses effets sur la cir­cu­la­tion auto­mo­bile. Diantre…

    Bon allez : l’es­pace publique est limité en ville. Actuellement, il est archi dominé par l’au­to­mo­bile (cir­cu­la­tion + sta­tion­ne­ment) avec des débits ridi­cu­le­ment faibles par rap­port aux autres modes de trans­port. Faut-il conti­nuer à pri­vi­lé­gier un tel mode de dépla­ce­ment aussi peu effi­cace avec en plus une liste d’ex­ter­na­li­tés néga­tives longues comme un jour sans pain (pol­lu­tion atmo­sphé­rique, pol­lu­tion sonore, pol­lu­tion spa­tiale, insé­cu­rité rou­tière, séden­ta­rité, obé­sité, etc…) ? Je ne pense pas. Il faut repla­cer en ville d’a­bord le pié­ton, puis la per­sonne à bicy­clette, ensuite l’u­sa­ger du TC et fina­le­ment, celui qui uti­lise sa voi­ture indi­vi­duelle. Dans cet ordre là.

    sep article
    • sep article
      • Ha, inté­res­sant comme argu­ment. Sauf que vous mélan­gez allé­gre­ment dépla­ce­ments urbains effec­tués en solo et dépla­ce­ments extra-urbains effec­tués en famille. Et dans ce fil de dis­cus­sion, on parle dépla­ce­ments urbains réa­li­sés en voi­ture avec 1,2 per­sonnes à bord (au max) et qui pour­raient être évi­tés sur des dis­tances courtes.
        Je trouve que la mau­vaise foi est plu­tôt de votre côté mais quand on est à court d’ar­gu­ments cré­dibles, c’est nor­mal de tou­cher le fond.

        Ceci dit, je suis d’ac­cord pour réduire mon kilo­mé­trage effec­tué en voi­ture en extra-urbain et c’est une action en court pour mon plus grand plai­sir d’ailleurs !

        PS : j’es­père que vous avez bien lu mon inter­ven­tion sur le blog de M. Razemon parce que j’ai l’im­pres­sion que vous êtes pas­sés à côté de la plaque si je puis dire…

        sep article
  7. Ils s’en donne du mal les sou­tiens de Piolle en inep­ties et contres-véri­tés pour enfu­mer et nier les réa­li­tés, ils ne doivent pas habi­ter Grenoble et endu­rer le nou­veaux plan de cir­cu­la­tion Cvcm de leur cham­pion et ses consé­quences désas­treuses, ce que subissent des mil­liers de Grenoblois. Rv en 2020.

    sep article
  8. Et c’est pour­tant si simple de regar­der les sta­tions de mesures en place pour bien consta­ter que la pol­lu­tion n’aug­mente pas à Grenoble en ce moment… voir le contraire comme le montre le rap­port annuel de la qua­lité de l’air 2018 dis­po­nible ici https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/actualite/bilan-de-la-qualite-de-lair-2018-en-auvergne-rhone-alpes-poursuivre-les-efforts-et-relever

    Récent tweet aussi à ce sujet https://twitter.com/rom1gre/status/1135149836548943873 qui montre aussi très bien la non aug­men­ta­tion.

    Et enfin que tous ces oppo­sants poli­tiques sortent du bois et pro­posent enfin de vrais alter­na­tives pour avoir un air encore plus clair : conti­nuer à dimi­nuer le nombre de véhi­cules pol­luants en ville, conti­nuer à inves­tir mas­si­ve­ment dans la mobi­lité douce pié­tonne, cycle, TER urbain et trans­ports en com­mun !

    sep article
    • Lisez le rap­port d’Atmo : il dit que le dioxyde d’azote est à sur­veiller. Mais ils ne trouvent rien de mieux à faire qu’é­qui­per le cime­tière. C’est un gag ?

      sep article
      • Vous devriez vous même le lire ce rap­port car si le NO2 est à sur­veiller, il est aussi écrit page 7
        – « Les concen­tra­tions de la plu­part des pol­luants régle­men­tés conti­nuent de bais­ser… »
        – « L’année 2018 a été de nou­veau une année favo­rable à la qua­lité de l’air et confirme la ten­dance à l’amélioration, excepté pour l’ozone. »
        – sur 10 ans « ‑31% pour le dioxyde d’azote (NO2) ; ‑41% les par­ti­cules PM10 ; ‑60% pour les PM2,5. »
        Et la situa­tion de Grenoble en page 24
        – « En 2018, la situa­tion tend à s’améliorer, mais reste encore très sen­sible… »
        Et encore page 27, le der­nier gra­phique mon­trant que la source majo­ri­taire de pol­lu­tion au NOx sont les trans­ports !!!
        Alors oui, plus de contraintes aux auto­mo­bi­listes pour for­cer la tran­si­tion et libé­rer l’air des consquences de l’au­to­mo­bile. Côté chauf­fage bois, conti­nuer le tra­vail sur l’i­so­la­tion et le rem­pla­ce­ment des foyers ouverts et poêle ancien. La métro aide finan­ciè­re­ment en plus !
        Pour ceux qui veulent réflé­chir en lisant le rap­port, il est là, et les dog­ma­tiques ne pour­ront que s’in­cli­ner face à la réa­lité fac­tuelle et mesu­rée – https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/sites/ra/files/atoms/files/dossier_presse_2018_v5v2_0.pdf

        sep article
  9. Qui finance Atmo ?
    D’un côté ils disent que les niveaux de pol­lu­tion d’Athanor ne sont pas pré­oc­cu­pants, mais ça ne les empêche pas d’équiper le cime­tière. C’est un gag ?
    De l’autre c’est du bri­co­lage com­plet pour la pol­lu­tion dans les rues de Grenoble, alors qu’avec CVCM les embou­teillages ont grimpé de 17% (chiffre à la fin 2018, ça conti­nue) et qu’en plus Grenoble est sous l’œil de la Cour de Justice de l’Union Européenne !

    sep article
    • vous n’au­riez pas oublié de mettre un espace dans votre pseudo ? des infox serait plus juste !
      Il suf­fit de taper ATMO dans votre moteur de recherche pour trou­ver :

      Atmo Auvergne-Rhône-Alpes est l’observatoire agréé par le Ministère de la Transition éco­lo­gique et soli­daire, pour la sur­veillance et l’information sur la qua­lité de l’air en Auvergne-Rhône-Alpes. …

      https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/article/qui-sommes-nous
      Accuser le minis­tère d’être de mèche avec votre maire honni ?

      sep article
      • C’est vous qui accu­sez tout le monde et ne lisez même pas ce que vous envoyez : le finan­ce­ment est qua­dri­par­tite.

        sep article
        • Haha, vous devriez lire la liste des membres du conseil d’ad­min de Air Atmo avec un seul siège pour la métro dans le col­lège 2 ! docu­ment en ligne https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/sites/ra/files/atoms/files/liste_complete_des_membres_datmo_auvergne-rhone-alpes_v040119.pdf
          Alors crier à la mani­pu­la­tion de Air Atmo est juste de la Fake News voir même de la dif­fa­ma­tion !
          Journalistes de Place Gre’Net, nous comp­tons sur vous pour réta­blir un peu les pers­pec­tives et reca­drer les affa­bu­la­tions de quelques acti­vistes comme desin­tox et ses amis des assos et par­tis poli­tiques qui font de l’op­po­si­tion à grand coup de com­mu­ni­qué de presse !!!

          sep article
          • Haha si vous vou­lez mais la simple ques­tion que je posais est qui finance Atmo ? Réponse ?

            sep article
    • « Les embou­teillages ont grimpé de 17% »
      Il faut pré­ci­ser embou­teillages de véhi­cules moto­ri­sés, parce qu’à pied ou à vélo ou même en TC, ça va plu­tôt bien même si les tra­vaux embêtent un peu je le conçois.

      On dirait que vous n’a­vez tou­jours pas com­pris ce qu’est un embou­teillage de voi­tures. 20 voi­tures de 4 mètres de long, ça fait presque une file de 100 mètres sur presque deux mètres de large. Tout ça pour trans­por­ter, allez, soyons bon prince, 25 per­sonnes. Diable, quelle effi­ca­cité ! Quel mode de dépla­ce­ment intel­li­gent en centre-ville ! Et avec une file de 100 mètres de long, hop, ça nous fait la lon­gueur de cer­tains pâtés de mai­son et cela semble l’en­fer alors qu’il n’y a que 20 pauvres voi­tures qui se suivent… Elles se suivent tel­le­ment qu’elles s’en­gagent dans les car­re­fours sans s’être assu­rées de pou­voir le quit­ter et ainsi par­ti­cipent à la créa­tion de nou­veaux embou­teillages moto­ri­sés. Et ensuite, c’est la faute aux autres qui se déplacent à pied, à bicy­clette, en TC ??? Ho, sérieux ?

      Sinon, vous n’a­vez tou­jours aucune idée com­ment réduire ces embou­teillages de voi­tures mis à part à rou­vrir les vannes des rues de Grenoble à la horde moto­ri­sée comme par exemple Rey / Lyautey / Agutte-Sembat et ses ex 15 000 véhi­cules / jour tra­ver­sant le coeur de Grenoble ?

      sep article
  10. Je croyais que la dés­in­for­ma­tion sur ce sujet était enfin ter­mi­née… mais en fait non, on a encore le droit à un énième article sur la pré­ten­due pol­lu­tion de CVCM que per­sonne n’a prouvé (à part Clérotte et la clique de Grenoble à coeur et leurs méthodes dou­teuses maintes fois remises en cause).

    C’est quand que vous faites un article sur ces 75% de dépla­ce­ments de moins de 3km faits en voi­ture au sein de la Métropole, bien plus res­pon­sables de la pol­lu­tion de l’air qu’un pro­jet visant à pro­po­ser des alter­na­tives cré­dibles à l’au­to­so­lisme, et qui rem­place une auto­route urbaine par un axe agréable et végé­ta­lisé ? C’est quand que Champavier et com­pa­gnie abordent ce sujet plu­tôt que d’as­sé­ner que les cyclistes sont res­pon­sables de la pol­lu­tion ? A‑t-on encore besoin d’en­tendre leur avis après 3 ans de leur bla­bla bien connu ? Et c’est quand que vous met­tez en pers­pec­tive les pro­jets gre­no­blois avec tous ceux simi­laires qui se passent dans les villes du monde entier ?

    sep article
    • MB

      04/06/2019
      17:45

      La ques­tion de CVCM a res­surgi à l’occasion de débats au der­nier conseil muni­ci­pal du 13 mai comme le pré­cise l’article, dans le cadre de la ques­tion plus large du nombre de sta­tions fixes mesu­rant la pol­lu­tion de l’air à Grenoble. Il ne s’agit nul­le­ment d’un « enième article sur la pré­ten­due pol­lu­tion de CVCM » comme vous le pré­ten­dez.

      Désinformation ? Nous relayons les débats et les ques­tions qui se posent. Questions qui ne sont à ce jour, je vous le rap­pelle, pas tran­chées : les résul­tats de la cam­pagne de mesures de la qua­lité de l’air d’Atmo n’ont tou­jours pas été ren­dus publics. Quant au conten­tieux (recours au fond), il n’a pas encore été exa­miné par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble.

      Enfin, pour ce qui est de l’i­dée de mettre en pers­pec­tive le pro­jet gre­no­blois, c’est-à-dire d’es­sayer de faire un état des lieux des ini­tia­tives en France et en Europe et de voir quels impacts ils ont sur la qua­lité de l’air, elle est inté­res­sante mais nous n’a­vons encore pas eu le temps de nous y atte­ler.

      sep article
  11. Les oppo­sants habi­tuels, si ce sont des scien­ti­fiques paten­tés, devraient cri­ti­quer les articles d’Air Atmo … ce serait inté­res­sant pour tout le monde
    https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/actualite/focus-sur-les-outils-de-lobservatoire-de-la-qualite-de-lair-loccasion-du-lancement-dune
    On aurait peut être là un vrai débat sur la qua­lité de l’air gre­no­blois et pas un énième « gna­gna­gna Piolle il est pas bon, CVCM pas bon (mais atten­tion, il n’y en a pas qu’à Grenoble c’est un enjeu métro­po­li­tain) etc
    Nous atten­dons donc …

    sep article
  12. Pour Atmo le compte y est ? Roulent-ils pour la muni­ci­pa­lité Piolle ou bien se moquent-ils des Grenoblois ?

    sep article
    • A par­tir du moment ou la mai­rie paye ces asso­cia­tions ou autres, ils se fou­tront de la gueule du monde.

      sep article
      • La mai­rie doit payer autant que Place Gre’Net paye pour l’emplacement de « Atmo”; non ?
        😉

        sep article
        • PT

          04/06/2019
          9:11

          ???
          Merci de pré­ci­ser votre pen­sée car le sous-entendu n’est pas clair.

          sep article
          • la réac­tion de « Et toc » est tel­le­ment ridi­cule de sous entendre que la mai­rie paye Air Atmo que j’ai voulu faire moi aussi une réac­tion ridi­cule en disant que vous payez Air Atmo
            Humour, gag … enfin, je le croyais 😉

            sep article