Lancement réussi du premier nanosatellite grenoblois

Le Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble va lan­cer AMICal Sat, son pre­mier nano­sa­tel­lite, début juillet

Le Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble va lan­cer AMICal Sat, son pre­mier nano­sa­tel­lite, début juillet

FOCUS – Ce mardi 14 mai, dans le cadre de la « Grenoble NewSpace Week », le Centre spatial universitaire de Grenoble a annoncé le lancement de son tout premier nanosatellite nommé AMICal Sat. Dédié à l’observation optique des aurores boréales, il s’envolera pour l'espace le 5 juillet prochain depuis le cosmodrome de Vostotchny en Russie.

 

 

« On a un environnement de très haut niveau à Grenoble pour prendre le train du Newspace, cette ouverture de l’espace à l’industrie spatiale d’initiative privée et universitaire », se félicite Mathieu Barthélémy, directeur du Centre spatial universitaire de Grenoble (CSUG). Et pour cause, le scientifique a annoncé ce mardi 14 mai, dans le cadre de la Grenoble NewSpace Week, le lancement imminent du premier nanosatellite du CSUG. Son nom ? AMICal Sat pour Auroral Moon Intensity Calibration.

 

Annonce du lancement d'AMICal Sat le 5 juillet prochain en présence de l'ensemble des acteurs du projet. © Véronique Magnin - Place Gre'net

Annonce officielle du lancement imminent d'AMICal Sat, le premier nanosatellite du CCUG. © Véronique Magnin - Place Gre'net

 

Dans la salle où l’ensemble des acteurs du projet* étaient réunis, l’émotion est soudain devenue palpable. Quand, en duplex depuis la Pologne, Étienne Rolland, ingénieur et chef de projet AMICal Sat a pris la parole. « Aujourd’hui je suis en mesure de pouvoir vous annoncer que le satellite est prêt », a-t-il solennellement déclaré. Mieux, « nous avons fait ce matin les dernières vérifications techniques, pris les dernières mesures et tous les voyants sont au vert ! », se réjouit-il. De quoi soulager le chef de projet qui vient de passer trois semaines chez leur partenaire polonais SatRevolution afin d’effectuer la dernière phase de tests sur le satellite.

 

AMICal Sat est non seulement le premier satellite grenoblois à prendre son envol pour l’espace mais aussi de la région Auvergne Rhône-Alpes (Aura). Et le 6e nanosatellite français. Il décollera le 5 juillet prochain à bord de la fusée du lanceur Roscomov depuis le cosmodrome de Vostotchny en Russie. Sa mission scientifique ? L’observation optique des aurores boréales.

 

 

AMICal Sat, un nanosatellite de 700 000 euros

 

« L’espace se démocratise », poursuit Mathieu Barthélémy. Encore faut-il pour y accéder que les PME, entreprises de taille intermédiaires (ETI), associations, ONG ou encore universités puissent en maîtriser le coût. Un défi relevé par le CSUG, qui fédère les activités NewSpace de l'université Grenoble Alpes (UGA) et de Grenoble INP.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Grenoble : la colère des rive­rains face aux nui­sances cau­sées par le squat de la rue Antoine-Polotti

DÉCRYPTAGE - Depuis plusieurs années, des dizaines de Roms vivant dans des cabanons de fortune occupent un terrain privé situé rue Antoine-Polotti, à Grenoble. Touché Lire plus

Nouveau rassemblement devant le rectorat de Grenoble contre la baisse des moyens du collège Lucie-Aubrac... et d'autres établissements
Nouveau ras­sem­ble­ment à Grenoble contre la baisse des moyens du col­lège Lucie-Aubrac… et d’autres établissements

FOCUS - Alors que le collège Lucie-Aubrac continue de se battre contre la baisse annoncée de ses moyens à la rentrée de septembre 2023, d'autres Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !