Le président de la LPO Allain Bougrain-Dubourg à Grenoble et Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs samedi 4 mai

sep article

FIL INFO – Visite iséroise pour le président de la LPO Allain-Bougrain-Dubourg. Le samedi 4 mai, le journaliste et militant de la cause animale se rend à Grenoble pour inaugurer le 500e nichoirs à chauve-souris de la commune. Avant d’aller visiter le refuge LPO de l’étang de Chanclau à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, et de signer le renouvellement de la convention de refuge avec les élus.

 

 

Le pré­sident de la Ligue pour la pro­tec­tion des oiseaux (LPO) Allain Bougrain-Dubourg se rend à Grenoble et Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs le samedi 4 mai. Journaliste, mili­tant de la cause ani­male et « figure emblé­ma­tique de la bio­di­ver­sité en France » pour la LPO Auvergne-Rhône-Alpes, Allain Bougrain-Dubourg vient notam­ment inau­gu­rer le pro­jet de nichoirs à chauve-sou­ris, hiron­delles et mésanges, issu du bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Grenoble.

 

Près de 500 nichoirs à chauves-souris, hirondelles et mésanges ont été installés sur Grenoble. © Projet chauve souris - Facebook

Près de 500 nichoirs à chauves-sou­ris, hiron­delles et mésanges ont été ins­tal­lés sur Grenoble. © Projet chauve sou­ris – Facebook

Rendez-vous est ainsi donné à 11 heures dans la cour de l’é­cole Paul-Bert à Grenoble, en pré­sence du maire Éric Piolle et des por­teurs du pro­jet de nichoirs, Ingrid Szalay et Gilles Namur.

 

La céré­mo­nie offi­cielle sera l’oc­ca­sion de célé­brer la pose du 500e nichoir sur la com­mune de Grenoble. Après des dis­cours et la pré­sen­ta­tion du dis­po­si­tif, un temps fes­tif se tien­dra autour d’un buf­fet, avec un groupe de musique et des ani­ma­tions pour les enfants.

 

L’occasion de pré­sen­ter les « autres pro­jets du bud­get par­ti­ci­pa­tif qui concernent la bio­di­ver­sité », indique la LPO, ainsi que les dif­fé­rents jar­dins par­ta­gés pré­sents sur le ter­ri­toire gre­no­blois.

 

Également issus du bud­get par­ti­ci­pa­tif, le pro­jet de pigeon­niers contra­cep­tifs sera-t-il évo­qué ? Quatre d’entre eux ont en effet été ins­tal­lés dans une rela­tive dis­cré­tion à la fin de l’an­née 2018, en atten­dant là encore une inau­gu­ra­tion offi­cielle.

 

 

Visite de l’étang de Chanclau à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs

 

Deuxième étape du dépla­ce­ment d’Allain Bougrain-Dubourg : Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, pour une visite du refuge LPO de l’é­tang de Chanclau. Le pré­sident de la Ligue pour la pro­tec­tion des oiseaux signera alors le renou­vel­le­ment de la conven­tion de refuge, en pré­sence Liliane Dico, maire de la com­mune, et de Yannick Neuder, pré­sident de Bièvre Isère com­mu­nauté. « Une prise de parole des élus per­met­tra de pré­sen­ter l’année de la bio­di­ver­sité orga­ni­sée par la com­mune », pré­cise l’as­so­cia­tion.

 

Le président de la LPO Allain Bougrain-Dubourg se rend en Isère pour inaugurer les nichoirs à chauve-souris de Grenoble et visiter l'étang de Chanclau.Étang de Chanclau © Aappma La Fario De La Bièvre - Facebook

Étang de Chanclau. © Aappma La Fario De La Bièvre – Facebook

 

La visite sera aussi l’oc­ca­sion d’une « fête de la nature » autour de l’é­tang de Chanclau. Des fes­ti­vi­tés qui com­men­ce­ront dès 10 heures du matin, avec des confé­rences, des expo­si­tions et des ate­liers, dont un ate­lier « musique verte » prévu à 15 h 30. Tout au long de la jour­née, un stand LPO situé dans la Grande-rue per­met­tra par ailleurs de pré­sen­ter les dif­fé­rentes espèces d’oi­seaux pré­sents sur le ter­ri­toire de la com­mune.

 

FM

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
1500 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ah le fameux pro­jet porté par #Gilles Namur le pote d”#Eric Piolle et une sala­rié de la mai­rie ; ou com­ment le « maire » de #Grenoble se fait faire de la pub en confiant des pro­jets a des soit disant habi­tants lambda, que la muni­ci­pa­lité avait à coup sur décidé sans eux,  ces 2 per­sonnes qui servent de faire valoir à la muni­ci­pa­lité.

    Il faut dire que l’UQ de l’Ile Verte est LE bas­tion des verts et rouges et des par­ti­sans de Piolle.

    Au fait, Dubourg vient-il aussi pour la pro­tec­tion de la saleté dans les rues de notre ville ?

    sep article