Vainqueurs d’Amiens, les Brûleurs de Loups se qualifient pour la finale du championnat

sep article

FIL INFO – En demi-finales de la Ligue Magnus, les Brûleurs de Loups n’ont pas tremblé pour éliminer en quatre matchs les Gothiques d’Amiens. La dernière victoire (4-2) des hockeyeurs grenoblois en Picardie, ce mercredi 20 mars, les propulsent en finale du championnat de France.

 

 

Les Brûleurs de Loups ont un objectif clair : soulever enfin la Coupe Magnus qui se refuse à eux depuis 2009. Jusqu’à présent, les hockeyeurs grenoblois se donnent les moyens de décrocher le titre national cette année. Lors des phases finales du championnat de France, ils ont d’abord écarté sans problème en quarts de finale les Aigles de Nice, en l’emportant quatre victoires à zéro.

 

 

Amiens a manqué le coche lors du deuxième match

 

En demi-finales, l’obstacle s’annonçait plus délicat à franchir avec les Gothiques d’Amiens. Victorieux de la Coupe de France mi-février, les Picards entendaient bien barrer la route des Isérois.

 

Damien Fleury, attaquant des Brûleurs de Loups. © LG

Damien Fleury, attaquant des Brûleurs de Loups. © LG

Finalement, ils n’auront été en mesure que de remporter un match, le deuxième, samedi 16 mars. Mais alors qu’ils étaient en tête 2-1 à la patinoire Polesud, ils ont été renversés dans le troisième tiers-temps, encaissant deux buts grenoblois.

 

Dans la première rencontre, à Polesud le 15 mars, les Grenoblois avaient réalisé un festival offensif face aux Amiénois (7-1). Dans la troisième, cette fois sur la glace des Picards, mardi 19 mars, ils l’avaient aussi nettement emporté (7-3).

 

 

Le nom de l’adversaire de Grenoble pas encore connu

 

Menant trois victoires à zéro, Grenoble avait l’occasion ce mercredi 20 mars en Picardie de composter son billet pour la finale. Grâce à un premier tiers-temps quasi parfait, où ils ont inscrit quatre buts sans en encaisser un seul, les Brûleurs de Loups se sont mis sur d’excellents rails. Si Amiens s’est ensuite repris, marquant deux buts en deuxième période, Grenoble a su résister. Son gardien Antoine Bonvalot a multiplié les arrêts pour assurer ce quatrième succès (4-2).

 

Les Brûleurs de Loups vont-ils, comme en 2018, affronter les Dragons de Rouen en finale ? © Archive Yuliya Ruzhechka

Les Brûleurs de Loups vont-ils, comme en 2018, affronter les Dragons de Rouen en finale ? © Archive Yuliya Ruzhechka

 

En finale, les Brûleurs de Loups retrouveront les Dragons de Rouen ou les Rapaces de Gap. Comme les Grenoblois, les Rouennais avaient remporté leurs trois premiers matchs. Mais dans leur patinoire, les Gapençais, dos au mur, ont réussi à s’imposer lors de la quatrième rencontre ce mercredi 20 mars. Résultat : Grenoble devra patienter un peu pour connaître le nom de son adversaire.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
982 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. En lisant l’article, j’ai donc appris que les Brûleurs de Loup avaient gagné à Amiens. J’en suis fort aise. J’ai cru d’abord que j’avais mal compris, parce que je voyais 4 – 2. Or comme le score des locaux apparait en 1er, j’ai cru qu’il y avait une erreur et que les Gothiques avaient gagné.
    Il aurait donc fallu écrire que les Brûleurs avaient gagné 2 – 4
    Pareil lorsque les Gothiques menaient à Grenoble, il aurait fallu écrire 1-2
    Je sais, je suis ch…te mais c’est la règle de toutes les annonces de score dans tous les sports. Les locaux d’abord pour qu’il n’y ait pas de malentendu.
    J’espère que la finale ce sera Grenoble – Gap. Un beau derby en perspective et, bien sûr, les Brûleurs vont gagner 😉

    sep article