Effet Scènes : la MC2 et l’Hexagone dans la dynamique du réseau des scènes nationales

sep article



EN BREF – À cheval sur le mois de février et de mars, la troisième édition de l’Effet Scènes mobilise 74 théâtres et scènes nationales sur le territoire français. Dont deux dans la région grenobloise : la MC2 de Grenoble et l’Hexagone de Meylan. Jean-Paul Angot, directeur de la MC2, connaît bien le projet pour être également président de l’Association des scènes nationales.

 

 

« Un pou­mon qui res­pire en per­ma­nence », c’est ainsi que le direc­teur de la MC2 de Grenoble Jean-Paul Angot décrit l’Effet Scènes. Un ren­dez-vous occa­sion­nel qui se déroule à che­val sur les mois de février et de mars, et mobi­lise le réseau des théâtres publics et des scènes natio­nales du ter­ri­toire fran­çais. Le tout coor­donné par l’Association des scènes natio­nales, dont le pré­sident est éga­le­ment Jean-Paul Angot.

 

 

Ce sont ainsi pas moins de 74 théâtres et scènes natio­nales qui s’ins­crivent dans cette troi­sième édi­tion de l’Effet Scènes, après une pre­mière en 2011 et une seconde en 2013. Le prin­cipe ? Chaque salle pré­sente des exemples de pro­gram­ma­tion ou d’ac­tions menées, en pro­po­sant des aides à la créa­tion, des ate­liers ou ren­contres, ainsi que des tarifs adap­tés pour inci­ter tout un cha­cun à venir décou­vrir le monde du théâtre.

 

 

Créations, résidences et enregistrements

 

Au final, résume Jean-Paul Angot, « il se passe quelque chose tous les jours » de salles en salles sur le ter­ri­toire fran­çais. La région Rhône-Alpes et l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise sont par­ti­cu­liè­re­ment bien loties : les théâtres de Clermont-Ferrand, de Valence, de Chambéry et d’Annecy comptent parmi les salles ins­crites dans le réseau. Ainsi que la MC2 de Grenoble et l’Hexagone de Meylan.

 

L'Hexagone de Meylan s'inscrit également dans le réseau des Scènes nationales. DR

L’Hexagone de Meylan s’ins­crit éga­le­ment dans le réseau des Scènes natio­nales. DR

 

Dans le cadre de l’Effet Scènes, l’Hexagone a ainsi accueilli une rési­dence de l’élec­tro-vidéaste Lionel Palun et de la met­teure en scène Isis Fahmy. Et pro­po­sera le mardi 5 mars une ren­contre entre artistes, scien­ti­fiques et entre­prises autour de la repré­sen­ta­tion de La Montagne, don­née le jour même.

 

Son objet ? Traiter de la ques­tion du “burn-out”, que le spec­tacle bur­lesque de Guillaume Mitonneau et Thomas Chopin aborde de manière déca­lée.

 

Un Ennemi du peuple est en répétition à la MC2.

Un Ennemi du peuple est en répé­ti­tion à la MC2.

La MC2, de son côté, met l’ac­cent sur la créa­tion. Deux pièces qui sont ainsi en pleine phase de répé­ti­tion dans ses locaux : Un Ennemi du peuple (Ibsen), mis en scène par Jean-François Sivadier, et First Trip (d’après le roman Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides) mise en scène par Katia Ferreira. Deux spec­tacles qui seront repré­sen­tés à la MC2, le pre­mier du 7 au 15 mars, le second du 21 au 23 mars.

 

Ce n’est pas tout puisque la salle a éga­le­ment accueilli les répé­ti­tions de Et tout ce qui est fai­sable sera fait (Émilie Leroux) et de la com­pa­gnie de cirque XY durant le mois de février. De plus, la MC2 prê­tera son audi­to­rium au qua­tuor Béla du 15 au 18 mars, pour l’en­re­gis­tre­ment du Quintette pour deux vio­lon­celles de Franz Schubert, et de Sur ves­tiges de Daniel d’Adamo. Un disque dont la sor­tie est pré­vue pour le mois d’oc­tobre 2019.

 

 

Faciliter l’accès au spectacle vivant

 

Bien qu’à la fois direc­teur de la MC2 et pré­sident de l’Association des scènes natio­nales, Jean-Paul Angot se refuse clai­re­ment à acca­pa­rer l’i­ni­tia­tive. Pour lui, l’Effet Scènes montre avant tout « la capa­cité d’in­no­va­tion et la for­mi­dable dyna­mique du réseau ».

 

Et celui-ci d’in­sis­ter sur la volonté de rendre acces­sible le spec­tacle vivant au plus grand nombre. Il sera ainsi pos­sible d’ob­te­nir des places pour Un ennemi du peuple à 10 euros à la MC2, au lieu des 27 euros habi­tuels.

 

La MC2 de Grenoble comme l'Hexagone de Meylan s'inscrivent dans l'Effet Scènes, initiative conjointe du réseau des Scènes nationales.La MC2 accueille plusieurs créations dans le cadre de l'Effet Scènes © Chloé Ponset - Place Gre'net

La MC2 accueille plu­sieurs créa­tions dans le cadre de l’Effet Scènes. © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

« Il faut faci­li­ter l’ac­cès le plus pos­sible. C’est le gros bou­lot des scènes publiques de faire en sorte que cha­cun se sente dans la pos­si­bi­lité d’y aller », insiste Jean-Paul Angot.Qui ajoute que cette ques­tion est l’af­faire autant que la pré­oc­cu­pa­tion de tous. « Que cela soit la MC2, l’Hexagone, La Rampe, L’Amphithéâtre de Pont-de-Claix, L’Heure Bleue, Le Grande Angle… Tout le monde agit dans ce sens-là ! », conclut-il.

 

Florent Mathieu

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1572 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.