La Région Auvergne Rhône-Alpes veut débloquer 15 M€ pour aider les agriculteurs à faire face à la sécheresse. Après un plan pour les canons à neige de 50 M€

Quinze mil­lions d’eu­ros pour les agri­cul­teurs : le plan séche­resse de Laurent Wauquiez divise

Quinze mil­lions d’eu­ros pour les agri­cul­teurs : le plan séche­resse de Laurent Wauquiez divise

FIL INFO – Laurent Wauquiez a annoncé déblo­quer 15 mil­lions d’eu­ros pour un plan séche­resse en faveur des agri­cul­teurs de la région Auvergne Rhône-Alpes. Un plan excep­tion­nel qui fait bon­dir les oppo­si­tions régio­nales après le plan canons à neige voté il y a deux ans.

Laurent Wauquiez, salon Mountain Planet 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Laurent Wauquiez, salon Mountain Planet 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Laurent Wauquiez a annoncé la mise en œuvre d’un plan séche­resse excep­tion­nel de 15 mil­lions d’eu­ros pour venir en aide aux agri­cul­teurs de la région Auvergne Rhône-Alpes vic­times de la sécheresse.

Depuis le 30 octobre, le dépar­te­ment de l’Isère a ainsi été placé en alerte séche­resse ren­for­cée et ce jus­qu’à la fin de l’an­née. L’année der­nière déjà, le dépar­te­ment avait été confronté à sem­blable épi­sode cou­vrant l’été et l’au­tomne. Mais cette année, la situa­tion est alar­mante dans les douze dépar­te­ments de la région – excep­tion faite de l’Ardèche – tout pla­cés en état de crise ou d’alerte.

« Faute de pluie, les prai­ries ont été dépour­vues d’herbe, sou­lignent les ser­vices de la Région. Le stock de bottes de foin prévu pour l’hiver a donc été entamé par de nom­breux agri­cul­teurs. Le prix de la paille a déjà dou­blé, pas­sant de 80 euros la tonne à 160 euros la tonne, par­fois encore plus dans cer­tains territoires. »

Manque de paille, manque d’eau aussi, les puits d’ex­ploi­ta­tion étant à sec, obli­geant les agri­cul­teurs à pom­per celle du réseau. D’après la région, entre 12 000 et 16 000 exploi­ta­tions d’élevage d’herbivores seraient concer­nées par cet épi­sode de séche­resse. Et les pertes four­ra­gères iraient de 30 à 50 % des récoltes annuelles, notam­ment dans le Cantal, l’Allier, l’Ain, l’Isère et une par­tie du Puy-de- Dôme, de la Loire et du Rhône.

Un plan voté le 20 décembre prochain

Entre 2016 et 2018, deux mil­lions d’eu­ros avaient per­mis de finan­cer des pro­jets d’irrigation et de rete­nues col­li­naires. L’objectif avec ce plan excep­tion­nel, qui sera exa­miné pour être voté le 20 décembre, est cette fois d’al­louer aux agri­cul­teurs confron­tés à des pertes four­ra­gères une aide directe pou­vant aller jus­qu’à 2 000 euros. Ce sur la base de cartes dépar­te­men­tales dont sont déjà dotés les dépar­te­ments auver­gnats du Puy-de-Dôme, de l’Allier et du Cantal. Les autres devraient suivre d’ici décembre…

Troupeau de vaches en montagne dans le Vercors. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Troupeau de vaches en mon­tagne dans le Vercors. © Paul Turenne – pla​ce​gre​net​.fr

Au tra­vers de cette mesure, qui devrait tou­cher plus de 10 000 agri­cul­teurs, la Région Auvergne Rhône-Alpes se targue d’être la seule en France à déployer une aide séche­resse en inves­tis­se­ment « ver­sée direc­te­ment sur le compte ban­caire pour finan­cer les emprunts ».

Inédit, le pro­cédé laisse dubi­ta­tif le groupe socia­liste à la Région. Qui, dans Lyon Capitale, s’in­ter­roge sur la pos­si­bi­lité de confier l’ins­truc­tion de sub­ven­tions aux chambres d’a­gri­cul­ture mais aussi aux col­lec­ti­vi­tés de rem­bour­ser un prêt obtenu auprès d’un tiers privé.

Mais, sur­tout, c’est la conco­mi­tance de ce plan séche­resse avec le plan canons à neige qui fait bon­dir les oppo­si­tions. « Laurent Wauquiez est un peu un pom­pier pyro­mane qui finance les canons à neige puis prend un plan séche­resse », dénonce Jean-Charles Kohlhaas pour le groupe du Rassemblement citoyen, éco­lo­gique et soli­daire (RCES).

Pistes et canons à neige de la station de Villard de Lans. © Corentin Libert - Place Gre'net

Pistes et canons à neige de la sta­tion de Villard-de-Lans. © Corentin Libert – Place Gre’net

« Ces canons assèchent les nappes phréa­tiques puisque leur eau pro­vient de rete­nues d’eau. L’eau uti­li­sée ne ruis­selle pas et ne va pas dans les nappes. L’eau c’est un cycle com­plet, quand le niveau baisse en haut, c’est tout le cycle qui est impacté. Il faut donc se deman­der ce qui est le plus impor­tant. L’eau à boire, les cultures, la sécu­rité nucléaire ou les canons à neige ? ».

En 2016, la Région avait annoncé inves­tir 50 mil­lions d’eu­ros pour les six ans à venir afin d’ai­der les sta­tions de ski à équi­per leurs pistes de sys­tèmes d’en­nei­ge­ment artificiel.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Plusieurs propositions de sorties et d'animations en Isère à l'occasion de la Fête de la nature du 22 au 26 mai
Plusieurs pro­po­si­tions de sor­ties et d’a­ni­ma­tions en Isère à l’oc­ca­sion de la Fête de la nature

ÉVÉNEMENT - Plusieurs acteurs opérant dans les domaines de l'environnement et de la biodiversité se mobilisent à l'occasion de l'édition 2024 de la Fête de Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !