Dans la foulée de #MeToo, le mouvement féministe #NousToutes se bat contre les violences faites aux femmes. Une marche nationale est prévue le 24 novembre.

#NousToutes : dans la fou­lée de #MeToo, le mou­ve­ment fémi­niste appelle à une marche à Grenoble

#NousToutes : dans la fou­lée de #MeToo, le mou­ve­ment fémi­niste appelle à une marche à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Dans la fou­lée des hash­tags #MeToo et #BalanceTonPorc, le mou­ve­ment fémi­niste #NousToutes ambi­tionne de sur­fer sur la vague qui a fait des­cendre des mil­liers d’Espagnols dans la rue pour s’op­po­ser aux vio­lences faites aux femmes. À Grenoble, le mou­ve­ment s’or­ga­nise. En vue : une grande marche natio­nale le 24 novembre prochain.

Capture d’é­cran #NousToutes

Le mou­ve­ment fémi­niste #NousToutes s’or­ga­nise en France. Dans la fou­lée des hash­tags #MeToo et #BalanceTonPorc, plu­sieurs asso­cia­tions fémi­nistes comme le Planning fami­lial ou Stop har­cè­le­ment de rue, des syn­di­cats mais aussi des mili­tants se sont regrou­pés en juillet der­nier pour s’op­po­ser aux vio­lences, sexuelles et sexistes, faites aux femmes.

Depuis, le mou­ve­ment, sur­fant sur la vague qui en Espagne ou en Argentine, a fait des­cendre des mil­liers de femmes dans la rue, a essaimé. À Grenoble, à un mois de la grande marche natio­nale contre toutes les vio­lences faites aux femmes pré­vue le 24 novembre pro­chain, #NousToutes pose ses pre­miers jalons. Mercredi 24 octobre, une réunion d’in­for­ma­tion est ainsi orga­ni­sée pour s’in­for­mer mais aussi s’en­ga­ger ou sou­te­nir le mouvement*.

Des mesures ambi­tieuses et plus de moyens pour édu­quer, for­mer et protéger

« Dans l’es­pace public, au tra­vail, à la mai­son, nous exi­geons de vivre en liberté, sans injures ni menaces, sans sif­fle­ments ni har­cè­le­ment, sans per­sé­cu­tions ni agres­sions, sans viols, sans bles­sures, sans exploi­ta­tion de nos corps, sans muti­la­tions, sans meurtres », défend le mou­ve­ment dans un communiqué.

Le 24 novembre, la marche natio­nale vise à récla­mer des mesures ambi­tieuses mais aussi des moyens finan­ciers suf­fi­sants pour édu­quer dès le plus jeune âge, mieux for­mer les pro­fes­sion­nels ou mieux accueillir les femmes vic­times de vio­lences. Une péti­tion mise en ligne a déjà ras­sem­blé plus de 60 000 signatures.

PC

* Le 24 octobre à 18 h 30 dans les locaux de ICI Grenoble, 8 rue du Vieux Temple.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Marche à Grenoble à l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Journée mon­diale de sen­si­bi­li­sa­tion à l’au­tisme à Grenoble : « Le pire de tout, c’est le regard des autres »

FOCUS - Une soixantaine de personnes se sont rassemblées ce samedi 2 avril 2022 rue Félix-Poulat à Grenoble, à l'occasion de la Journée mondiale de Lire plus

© Sarah Krakovitch - Place Gre'net
André Weill, grand mar­cheur devant l’Éternel, a quitté Meylan pour relier Cordoue à Istanbul

  FIL INFO – André Weill, grand marcheur et professeur de yoga, est parti de Meylan jeudi 27 mai pour sept mois de périple. Il Lire plus

Le marché Anatole-France ne compte plus qu'un commerçant, deux ans après son lancement. © Tim Buisson – Place Gre’net
Quartiers Mistral-Eaux-Claires : le mar­ché Anatole-France péri­clite, avant un nou­veau souffle ?

  FOCUS - Inauguré en grandes pompes en 2018, le marché installé sur le parvis du Plateau n'existe plus. Au grand dam des habitants. Seul Lire plus

Après Grenoble, Échirolles et Le-Pont-de-Claix imposent à leur tour le port du masque sur les marchés
Le port du masque rendu obli­ga­toire sur les mar­chés de plein air de Grenoble dès le 12 août

FLASH INFO — Le port du masque pour toute personne de plus de 11 ans est  obligatoire sur les marchés de plein air à Grenoble Lire plus

Marche pour le climat du 1er février 2020 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Société géné­rale et le pro­jet Neyrpic visés lors d’une nou­velle marche pour le cli­mat à Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Plus d'un millier de manifestants ont marché pour le climat ce 1er février à Grenoble. L'objectif ? Soutenir la Convention des citoyens Lire plus

A Grenoble, à partir du 1er janvier 2020, ce n'est plus Vélogik qui exploitera le service Métrovélo mais Cykléo. De quoi mettre fin à un épisode polémique ?
L’attribution du mar­ché Métrovélo à Cykléo clôt l’é­ton­nant épi­sode Vélogik

  ENQUÊTE - Depuis ce 1er janvier 2020, ce n'est plus Vélogik qui exploite le service Métrovélo mais Cykléo. La société parisienne a remporté la Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin