Christophe Tostain, PDG du Dauphiné libéré : la priorité au numérique ? “Une politique des petits pas, pas un big bang”

sep article

ENTRETIEN – La direction du Dauphiné libéré vient de lancer, ce 2 octobre, sa nouvelle stratégie éditoriale et commerciale axée sur le numérique. Nom de code de cette transition visant à prioriser le web ? Digital first. Une révolution pour ce titre de la presse quotidienne régionale qui, avec la réorganisation de sa rédaction, s’engage ainsi dans une évolution globale des titres du groupe Ebra. Christophe Tostain, son PDG, revient pour Place Gre’net sur les tenants et aboutissants de cette nouvelle offre éditoriale.

 

 

Le Dauphiné Libéré, Presse Quotidienne régionale, Centre départemental couvrant l'Isère Sud, Alsace Lorraine, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Ancien centre départemental du Dauphiné libéré, rue Alsace-Lorraine à Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

Une offensive éditoriale depuis longtemps dans les tuyaux

 

Cela faisait longtemps que le Dauphiné libéré préparait le lancement d’une nouvelle offre éditoriale et commerciale pour opérer sa transition vers le digital first (priorité au numérique). Une stratégie de développement des contenus consacrant la priorité du web sur le papier. Et qui a vocation à s’étendre à tous les titres de presse quotidienne régionale (PQR) du pôle presse Ebra*, propriété du Crédit mutuel.

 

Cette offensive éditoriale, lancée ce 2 octobre 2018, génère un grand chamboulement au sein du titre. Le déménagement de la rédaction – qui a quitté ses locaux historiques du centre-ville de Grenoble le 18 juin dernier pour investir un bâtiment flambant neuf de l’écoquartier Bouchayer-Viallet – préfigurait d’ailleurs déjà de manière symbolique cette évolution vers le numérique.

 

Christophe Tostain, PDG du Dauphiné libéré, a accepté de nous confier les motivations de ce virage technologique majeur pour le groupe, en nous précisant ses modalités et implications.

 

 

Place Gre’net  – Le Dauphiné libéré prépare depuis quelques mois sa transition vers le numérique à travers le projet Digital first. Pourquoi ce changement de stratégie ?

 

Christophe Tostain, PDG du Dauphiné Libéré. © Thierry Guillot -Dauphiné Libéré

Christophe Tostain, PDG du Dauphiné Libéré. © Thierry Guillot – Dauphiné libéré

 

Christophe Tostain – C’est une évolution de la stratégie d’entreprise à travers l’intensification du travail que nous avons déjà démarrée depuis sept ou huit ans sur le numérique. Elle est liée à la prise en compte d’une évolution de l’attente du marché.

 

Les modes de consommation et d’accès à l’information changent et se diversifient.

 

Historiquement, le modèle économique du Dauphiné libéré, son cœur de métier, était essentiellement construit sur le fait de diffuser une information de proximité à travers le papier. Aujourd’hui, avec la multiplicité des supports, il faut continuer à offrir cette même information, y compris et surtout sur les supports numériques. 

 

 

Cette nouvelle stratégie ne concerne donc pas que le Dauphiné libéré dans le pôle presse Ebra ?

 

Christophe Tostain – Il y a une volonté de l’ensemble des journaux du pôle presse Ebra d’aller vers une intensification autour du digital. Un certain nombre de choses ont été portées par le Dauphiné libéré au niveau du groupe qui ont permis de déployer une stratégie. Celle-ci sera certes propre à chaque titre mais repose sur des fondamentaux que nous avons partagés parce qu’à plusieurs on est toujours plus intelligents que tout seul.

 

Les titres du groupe Ebra. © Groupe Ebra

Les titres du groupe Ebra et leurs zones de diffusion. © Groupe Ebra

Au-delà du groupe, quand on regarde ce qui se passe au sein des médias d’une manière générale, nous sommes aujourd’hui dans un mouvement qui va très clairement dans ce sens-là, avec une vraie problématique de monétisation des contenus. Les modèles ne sont pas encore complètement posés et que ce soit au niveau du Dauphine libéré ou du marché, les choses évoluent très vite. Il faut donc parvenir à créer un modèle économique qui permette de soutenir un compte d’exploitation qui reste positif depuis maintenant pas mal d’années.

 

 

Comment se porte justement le titre ? Avez-vous constaté une baisse de la diffusion et, si oui, de quel ordre est-elle ?

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1462 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.