Quatre nou­velles serres sur le cam­pus de Grenoble pour étu­dier les plantes en condi­tions extrêmes

Quatre nou­velles serres sur le cam­pus de Grenoble pour étu­dier les plantes en condi­tions extrêmes

FIL INFO – Ce lundi 24 sep­tembre, la sta­tion alpine Joseph Fourier a inau­guré les serres alpines du Lautaret sur le domaine uni­ver­si­taire de Saint-Martin‑d’Hères, en bor­dure de l’arboretum Ruffier-Lanche. Dédiée aux recherches expé­ri­men­tales sur les plantes vivant en condi­tions extrêmes, la nou­velle infra­struc­ture a été finan­cée dans le cadre du 13contrat de plan État-Région par la Région Auvergne Rhône-Alpes, le CNRS et l’Université Grenoble-Alpes.

Inauguration des serres du jardin du Lautaret à Grenoble. © UGA

Inauguration des serres du jar­din du Lautaret à Grenoble. © UGA

Après plus de 120 ans d’expérimentations en alti­tude au jar­din alpin du col du Lautaret, la sta­tion alpine Joseph Fourier vient de se doter, en plaine, d’une nou­velle infra­struc­ture. Ce nou­veau bâti­ment regrou­pant quatre serres se situe sur le domaine uni­ver­si­taire de Saint-Martin‑d’Hères, en bor­dure de son jar­din bota­nique, l’arbo­re­tum Ruffier-Lanche, riche de 250 espèces d’arbres et arbustes du monde entier.

Cette nou­velle pla­te­forme dédiée à la bio­lo­gie végé­tale a été inau­gu­rée en grande pompe ce lundi 24 sep­tembre en pré­sence des repré­sen­tants des dif­fé­rents par­te­naires* du pro­jet et de nom­breuses personnalités**.

Optimiser la recherche sur les plantes alpines

D’une sur­face totale de 264 m2, la pla­te­forme bio­lo­gique qui com­prend quatre chambres cli­ma­tiques Aralab® a néces­sité un inves­tis­se­ment de plus d’1,2 mil­lion d’euros***. Le jeu en vaut la chan­delle tant l’infrastructure sim­pli­fie le suivi logis­tique des expérimentations.

Les serres du jardin du Lautaret sur le campus de Saint-Martin-d'Hères. © UGA

Les serres du jar­din du Lautaret sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères. © UGA

De fait, celles-ci pour­ront être conduites au plus près des cher­cheurs tra­vaillant sur le cam­pus. De sur­croît, le sys­tème à quatre serres per­met de mener à bien des pro­jets scien­ti­fiques en opti­mi­sant notam­ment les études comparatives.

Une pépi­nière pour plantes d’altitude

Pour mener de telles études, la par­tie nord du bâti­ment com­prend en effet deux serres “alpines” capables de recréer les condi­tions envi­ron­ne­men­tales de la haute mon­tagne. Ce, tant du point de vue de la tem­pé­ra­ture, de l’hygrométrie que de la luminosité.

Plantation symbolique d'un arbre avec de gauche à droite : Nathalie Béranger, conseillère régionale AURA, Stéphanie Thiebault, directrice de l'Institut écologie et environnement du CNRS, Jean-Gabriel Valay, directeur de la Station alpine Joseph Fourier, Laurent Levallois, architecte de l'agence Care Architecte, Jean-Charles Colas-Roy, député de la deuxième circonscription, Patrick Lévy, Président de l'Université Grenoble Alpes. © UGA

Plantation sym­bo­lique d’un arbre avec, de gauche à droite : Nathalie Béranger, conseillère régio­nale Aura, Stéphanie Thiebault, direc­trice de l’Institut éco­lo­gie et envi­ron­ne­ment du CNRS, Jean-Gabriel Valay, direc­teur de la Station alpine Joseph Fourier, Laurent Levallois, archi­tecte de l’a­gence Care Architecte, Jean-Charles Colas-Roy, député de la 2e cir­cons­crip­tion, Patrick Lévy, pré­sident de l’Université Grenoble-Alpes. © UGA

Quant à la par­tie sud, elle est com­po­sée de deux serres “clas­siques”, autre­ment dit tem­pé­rées, pour pou­voir effec­tuer des mesures com­pa­ra­tives. Notamment celles concer­nant la ger­mi­na­tion ou encore la crois­sance de plantes ainsi sou­mises à dif­fé­rents envi­ron­ne­ments climatiques.

Également uti­li­sable comme pépi­nière, la pla­te­forme ser­vira en outre à enri­chir les col­lec­tions bota­niques du jar­din alpin. Quant aux espaces exté­rieurs, ils sont dédiés plus spé­ci­fi­que­ment à la recherche en éco­lo­gie expérimentale.

Botanique oblige, cette inau­gu­ra­tion a été mar­quée par la plan­ta­tion d’un arbre, sym­bole de la crois­sance de la sta­tion alpine Joseph Fourier et de ses acti­vi­tés de recherche.

VM

* La Région Auvergne Rhône-Alpes (Aura), le Centre natio­nal de la recherche scien­ti­fique (CNRS) et l’Université Grenoble-Alpes (UGA) ont financé le pro­jet dans le cadre du 13e contrat de plan État-Région (CPER) et de la conven­tion Université-Région Envirhônalp. Était éga­le­ment pré­sent lors de la céré­mo­nie un repré­sen­tant de l’agence Care Architecte qui a des­siné les plans de la plateforme.

** Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supé­rieur et de la Recherche de 2012 à 2015, Jean-Charles Colas-Roy, député de l’Isère, Guillaume Gontard, séna­teur de l’Isère, Yannick Neuder, vice-pré­sident de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Fabienne Blaise, rec­trice de l’académie de Grenoble, Stéphanie Thiebault, direc­trice de l’Institut éco­lo­gie et envi­ron­ne­ment du CNRS, Lise Dumasy, pré­si­dente de la Comue, Patrick Lévy, pré­sident de l’Université Grenoble-Alpes, Jérôme Paret, délé­gué régio­nal du CNRS Alpes, Jean-Gabriel Valay, direc­teur de la sta­tion alpine Joseph Fourier.

*** Financement CPER : 1 234 866 euros dont 614 000 euros de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, 292 642 euros du CNRS et 328 224 euros de l’UGA.

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dominique Labbé, co-auteur du livre « Un autre regard sur le Covid-19 » : « Nous ne sommes plus dans un pays libre »

FOCUS - Ancien enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble, Dominique Labbé est venu présenter, le 10 avril 2024, à Grenoble, le livre collectif Un autre regard Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez épin­glé pour un dépla­ce­ment confi­den­tiel au Japon, « aux frais du contribuable »

EN BREF - Le Monde a révélé, samedi 20 avril 2024, le déplacement très confidentiel de Laurent Wauquiez, en mars, au Japon. Un séjour d'une Lire plus

Alfa Laval inaugure une nouvelle ligne de production d'échangeurs à circuit imprimé sur son site de Fontanil-Cornillon
Le Fontanil-Cornillon : Alfa Laval inau­gure une nou­velle ligne de pro­duc­tion d’é­chan­geurs à cir­cuit imprimé

FLASH INFO - L'entreprise suédoise Alfa Laval, "leader mondial de l’échange thermique", a inauguré sa nouvelle ligne de production dédiée aux échangeurs thermiques à circuit Lire plus

L'opposition écologiste de la Région Aura attaquent Laurent Wauquiez avec un "Observatoire du wauquisme"
L’opposition éco­lo­giste de la Région Aura lance un « obser­va­toire du wau­quisme » visant Laurent Wauquiez

FOCUS - Le groupe d'opposition des écologistes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce le lancement d'un "observatoire du wauquisme" pour mieux fustiger la politique, les méthodes Lire plus

Recherche et création vidéoludique: Grenoble accueille sa dixième édition de la Scientific Game Jam
Recherche et créa­tion vidéo­lu­dique : Grenoble accueille sa dixième édi­tion de la Scientific Game Jam

FLASH INFO - L'auditorium de Grenoble-INP, situé au cœur de Minatec, accueille (de nouveau) la Scientific Game Jam, du vendredi 5 au dimanche 7 avril Lire plus

Nouveaux heurts sur le campus entre organisations de droite et de gauche, qui s'accusent mutuellement de violence
Nouveaux heurts sur le cam­pus entre syn­di­cats de droite et de gauche, qui s’ac­cusent mutuel­le­ment de violence

FOCUS - Des heurts ont accompagné une conférence organisée par le syndicat étudiant de droite Uni sur le campus de Saint-Martin-d'Hères jeudi 28 mars 2024, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !