Nouveau départ pour La Source à Fontaine, avec l’arrivée de Loran Stahl, responsable du spectacle vivant

sep article



REPORTAGE VIDÉO – La nouvelle équipe de la salle de concerts La Source à Fontaine a présenté, non sans humour, la programmation de sa saison automnale, ce mercredi 12 septembre. Si l’éclectisme est de mise parmi les concerts proposés, la salle fontainoise souhaite développer les spectacles familiaux et toucher la petite enfance. Une tache à laquelle va devoir s’atteler son nouveau programmateur Loran Stahl, qui vient tout juste de prendre ses fonctions.

 

 

© La source

© La Source

C’est à une pré­sen­ta­tion bien loin de l’ha­bi­tuelle énu­mé­ra­tion de spec­tacles que nous avons assisté ce mer­credi 12 sep­tembre dans la très belle salle de concert de La Source, à Fontaine.

 

« À cir­cons­tances excep­tion­nelles, pré­sen­ta­tion excep­tion­nelle », pré­ve­nait d’ailleurs l’é­quipe sur son site. Le temps de l’in­té­rim – après le départ de Jean-François Braun, direc­teur de l’é­qui­pe­ment –, c’est en effet l’équipe toute entière qui s’est char­gée de la pro­gram­ma­tion de ce tri­mestre autom­nal.

 

C’est éga­le­ment elle qui s’est char­gée de la pré­sen­ter lors d’une soi­rée déca­lée exploi­tant avec humour les cli­chés du géné­rique de la série télé­vi­sée Mission impos­sible. 

 

L’occasion éga­le­ment pour l’é­quipe diri­gée par Pascaline Thorel, la nou­velle direc­trice de La Source, de pré­sen­ter Loran Stahl, son pro­gram­ma­teur et res­pon­sable du spec­tacle vivant tout récem­ment recruté.

 

 

Une présentation réglée au millimètre

 

Sketchs expli­ca­tifs, inter­ven­tions musi­cales et pro­jec­tions de clips vidéos ont ainsi rythmé une pré­sen­ta­tion des soi­rées à venir réglée au mil­li­mètre. Tout le pro­gramme de la mi-sai­son a été métho­di­que­ment passé en revue, chaque membre de l’é­quipe met­tant ainsi en valeur ses goûts, ses coups de cœur et décou­vertes. En forme de clin d’œil, la pas­tille « Mission pos­sible » concluait vic­to­rieu­se­ment cha­cune des pro­jec­tions.

 

Retour en images sur cette joyeuse opé­ra­tion de séduc­tion tous azi­muts, menée tam­bour bat­tant par une équipe au “top niveau”.

 

 

 

« L’idée c’est d’aller davantage vers les familles »

 

Dans cette sélec­tion autom­nale, des artistes confir­més bien sûr, mais aussi des groupes locaux en deve­nir. Notamment le groupe B!pop – un pur pro­duit du stu­dio de La Source – qui a joué en duo acous­tique lors de la pré­sen­ta­tion. Pascaline Thorel ne tarit pas d’é­loges à leur sujet : « Je pense qu’ils vont per­cer, ils le méritent vrai­ment ! Ils nous l’ont encore prouvé ce soir », s’en­thou­siasme-t-elle.

 

La nouvelle équipe de La Source, dont son nouveau programmateur Loran Stahl, a présenté non sans humour la programmation de sa saison automnale.Le groupe B!Bp en duo lors de la présentation© Joël Kermabon - Place Gre'net

Le groupe B!Bop en duo lors de la pré­sen­ta­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

La direc­trice mise éga­le­ment beau­coup sur Pomme et ses « mélo­dies addic­tives » qui vient tout juste de sor­tir À peu près, son tout pre­mier album. « On peut déni­cher quelques talents mais éga­le­ment faire venir des anciens, comme Bill Deraime qui ont fait vibrer des géné­ra­tions. C’est très éclec­tique », explique la direc­trice de La Source.

 

« Mais l’i­dée c’est d’al­ler davan­tage vers les familles et le jeune public », pour­suit Pascaline Thorel, en pre­nant comme exemple Méli-Mômes qui fête ses 15 ans cette année. « Nous allons déve­lop­per ces spec­tacles fami­liaux voire même, dans la pro­chaine sai­son, pour la toute petite enfance afin que les tout petits de Fontaine s’y retrouvent éga­le­ment », pro­met-elle.

 

 

« Il est plus que temps de donner la parole aux femmes » affirme Loran Stahl

 

La pro­chaine sai­son, qui débu­tera le 1er jan­vier 2019, sera l’af­faire de Loran Stahl, suc­ces­seur de Jean-François Braun, direc­teur de La Source depuis l’ou­ver­ture de la salle en 2010. Ce der­nier a en effet décidé de voguer vers d’autres hori­zons cultu­rels en début d’an­née et pris la res­pon­sa­bi­lité des musiques actuelles en Ardèche.

 

Ex-pro­gram­ma­teur du Cabaret frappé qui fêtait ses 20 ans cet été, Loran Stahl compte bien faire émer­ger une idée qui lui tient à cœur, tout autant qu’à l’é­quipe de La Source. « Il y a un vrai pro­blème de parité dans le spec­tacle vivant en France, notam­ment en musique. Il est plus que temps de don­ner la parole aux femmes », affirme-t-il. Dont acte.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Diazia Satour. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Pour autant, il ne s’a­gira pas seule­ment de s’oc­cu­per de la pro­gram­ma­tion, l’in­ti­tulé du poste men­tion­nant « res­pon­sable du spec­tacle vivant », pour la Ville de Fontaine s’en­tend. Ce qui com­prend la prise en charge de la salle Edmond Vigne et de la Fête de la musique. Autant de res­pon­sa­bi­li­tés liées à la poli­tique cultu­relle menée par les élus sur le ter­ri­toire fon­tai­nois.

 

Pas de quoi trou­bler outre mesure Loran Stahl qui se targue d’a­voir le cuir dur. « J’ai une res­pon­sa­bi­lité qui va plus loin que le simple fait de choi­sir les artistes. Pour être opé­ra­teur cultu­rel dans le monde poli­tique, il faut avoir une bonne santé, notam­ment morale. Ce que je dois avoir ! », a‑t-il déclaré à nos confrères du Petit bul­le­tin.

 

Joël Kermabon

 

 

Immobilier des Alpes - Offres exceptionnelles de séjours aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
2997 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ben non, caba­ret frappé per­ma­nent…

    sep article