Le député de l’Isère Olivier Véran fustige sur Twitter la marque Zara et son mannequin « très maigre »

sep article

FIL INFO – Le député En marche de l’Isère Olivier Véran fustige la marque Zara sur Twitter. En cause : la maigreur excessive d’un mannequin présenté par la société, et la réponse à une cliente manifestant de l’inquiétude. Zara se veut en effet rassurante en expliquant que la photographie est retouchée et que la modèle « se porte très bien »…

 

 

La photo du mannequin de Zara incriminée sur Twitter par Olivier Véran. DR

La photo du mannequin de Zara incriminée sur Twitter par Olivier Véran. DR

Olivier Véran ne désarme pas contre la maigreur excessive de certains mannequins mis en avant par les grandes marques de vêtements. Sur Twitter, le député En marche de l’Isère a ainsi fustigé la société Zara en employant le hashtag « anorexiechic ». Motif de sa colère ? La réponse de la marque à une cliente s’inquiétant de la maigreur excessive d’un mannequin.

 

« Sérieusement, Zara ? À une cliente étonnée par cette mannequin manifestement très, très maigre, votre réponse, c’est « les photos sont retouchées, la mannequin se porte très bien » ? », a ainsi tweeté le député. Le message est accompagné de la photographie incriminée, et de l’échange entre la cliente et la marque. Une discussion de quelques phrases qui se conclut par : « Zara porte une particulière attention sur la santé de nos mannequins. »

 

 

Un amendement Véran contre la maigreur des mannequins

 

Ce n’est pas la première fois qu’Olivier Véran se soucie de la maigreur des mannequins. En 2015, celui qui était alors député PS avait ainsi porté un amendement au sein du projet de loi Santé. Son propos : interdire l’activité de mannequins présentant un indice de masse corporelle trop faible. L’amendement avait été retenu par la ministre de la Santé Marisol Touraine, et adopté avec l’ensemble du texte le 26 janvier 2016.

 

Le député de l'Isère Olivier Véran à l'Assemblée nationale

Le député de l’Isère Olivier Véran à l’Assemblée nationale © DR

 

Mais comme toujours sur les réseaux sociaux, les commentaires ne vont pas tous dans le sens du député. Si beaucoup le rejoignent dans sa dénonciation d’une mise en valeur de l’anorexie, un message d’une twittos féministe accuse Olivier Véran de « dénigrer les femmes maigres ». « Le mieux serait d’arrêter de débattre sur le physique des femmes. Aucun débat n’est fait sur celui des hommes, en règle générale », juge encore le commentaire.

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
1357 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.